Ma plage

La tempête.

Balade du lendemain de tempête. 




Pornichet-20121016-00759


Tu sais l’autre soir, quand je me suis baladée ici et qu’  A ciel couvert, douche en plein air.  je me suis prise au jeu, j’étais déjà en train de réfléchir pour la suite. 

Dans la soirée, nous avons vécu une soirée sous le tonnerre, le vent et la pluie. 

Tu sais chez nous en septembre et octobre, il faut que tu le saches que ce sont les deux mois propices aux tempêtes.

Mais aux vraies.

Pas la petite tempête. Non !

La bonne grosse TEMPETE tu vois, genre gros coups de vent, pluie diluviennes, grosses marées, et orages si nécessaires.  Je n’aime pas trop ça mais bon , nous n’avons pas trop le choix. 😉

Et donc, j’étais pensante. 

Je me suis remuée les neurones et j’imaginais la suite de mon post.  

Donc hier matin après avoir été postée courant ma lettre pour le BOB   enfin bon il me comprendra  j’en ai profité pour  faire ma promenade matinale dans le bourg et sur ma plage.

Au passage j’ai rencontré devant ma boite aux lettres ma factrice à qui je voulais refourguer avec amour ma lettre mais je n’avais qu’un billet et elle voulait de la monnaie. Ben oui mais ça ce n’était pas possible ..

Ouais m’monsieur ton enveloppe m’a valu la grosse somme de 60 centimes d’euros.

Heureusement que j’ai arrondi la somme dis donc ! Bon ben du coup ne pouvant satisfaire la petite dame avec de la mitraille, j’suis allée au tabac acheter un carnet de timbres.

Pis voilou je te l’ai postée. Maintenant , le BOB doit l’attendre sagement.
Surveille ta BAL garçon et tu me dis quoi ! (j’adore cette expression du Ch’Nord !!! )

Si toi aussi tu veux connaître Bob et ses bouquins tu iras lire .

Et même Francky de Calédosphère qui vit sur son petit Caillou (Nouvelle Calédonie – Nouméa, coucou mon Francky  ) l’a lu le petit roman.

Comment ça se fait que Lui il a la reçu avant moi dis donc Bob !!! 

Bon …. Revenons à notre affaire : la blondinette sur son biclou voulait me rendre service en me postant elle-même ma petite lettre. Elle a du croire que c’était URGENT genre lettre d’amour d’une de mes filles  … tout ça … ben non je lui ai dit que c’était pour le gentil papa Nouël.  


T’inquiète, poulette lui ai-je lancé, j’vais aller la poster moi-même ça ira plus vite. On n’est jamais mieux servie que par soi-même !

Mais je trouvais sa demande sympa. Faut l’avouer. 

Arrivée devant la poste un peu rougie par l’effort surhumain que j’avais procuré pour courir sachant que j’avais un peu trainée à causer avec la factrice et les voisins et donc figurez-vous que j’arrive devant la porte et là ….

J’ai décédé.

GRAND VIDE.

GRAND BLANC. 

La colère me montât aux joues. 

Je crois même qu’un P=ù$°%n mais bien lancé celui-ci est sorti de ma bouche. Ma coiffeuse travaillant de l’autre côté de la rue a du même m’entendre !  

Bref ! La poste était EXCEPTIONNELLEMENT fermée à 11.30 ce jour ….

IMG-20121016-00761.jpgJ’ai fait demi tour et je suis allée courant acheter un carnet au tabac. J’ai acheté à la boulangerie, ma demi baguette de campagne, mon pain au céréales (Boudiou elles ont augmenté grave les céréales m’dame la boulangère) et j’ai posté ma lettre au petit gars là-bas qui écrit des romans entre autre. Hein BOB !???

Hein hein t’as cru que j’allais t’oublier toi ! Pfff 


Bon en attendant faut que je rédige ma lettre au papa noël, LE VRAI, cette fois. 

Sinon l’après-midi, je me suis offert un deuxième plaisir ou troisième enfin bon on ne compte plus quand on aime et moi tu me connais, je suis généreuse.

Je suis allée siester sur la plage dix minutes. 

D’ailleurs je n’ai pas vu de mouette.  J’ai juste vu un chien. 

J’ai marché sur toute la longueur de la playa, l’aller, le retour, et puis je me suis affalée comme une grosse sardine  sur le sable.

Je ne suis pas restée trop longtemps je te rassure car les marées remontant très haut en ce moment avec les tempêtes nocturnes, le sable était comment dire ?

Humide.

Mon fondement aussi par conséquent.

J’ai remonté la pente pour rentrer en longeant les clôtures les mains dans le dos.

Ah, j’avais les petons aussi tout mouillés parce que voulant prendre une photo rien que pour toi cher lecteur, j’ai mis les pieds dans le plat l’eau avec élan et passion. (Comme d’hab).
Alors comme me le faisait remarquer ma douce Domi, ben non je n’avais pas mis mes claquettes mais mes chaussures de marche.

J’aurais dû tiens !

Bon ben j’vous ai rapporté rien que pour vous chers lecteurs de mon cœur quelques morceaux de soleil et grains de sable pour mettre dans vos petits cœurs.

Je me suis dit : Tite Za tu ne peux pas leur faire cela. Les laisser croire que chez toi il pleut, vente, tonne toute la soirée, un jour, deux jours, trois jours …. 

Non.

J’ai décidé de te montrer que le soleil est aussi là, présent et qui brille bien. 
Pornichet-20121016-00758.jpg

Ah oui pour ton info, j’ai emprunté d’autres accès pour descendre sur ma plage, les deux autres étant toujours fermés Pfff !

Maligne et téméraire la TiteZa. 

Allez bonne journée ! 

Pornichet-20121016-00764.jpgIl est beau non ?

Je te refile mon petit cœur tout chaud …. 

Je te rassure aujourd’hui jeudi, il faisait un temps bien dégoûtant. 

Je m’en fiche j’étais à la piscine alors mouillée pour être mouillée ou trempée …

Bonne soirée, 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.