Santé

Vertébrale, cérébrale, viscérale tout ça !



376643_338047569615209_258421512_n.jpgphoto empruntée le boxer avec sur le net.



Le corps humain. 

Le corps humain est une véritable machine. Mais alors une sacrée carlingue et bien compliquée. Je viens de le découvrir. Enfin un peu plus, dirons-nous.

Notre corps de la tête aux pieds est un regroupement d’os, de nerfs, de vertèbres et de cervicales, de viscères et autres muscles, des liaisons nerveuses et j’en passe.
Bref une vraie usine, une bonne bécane !

Mais quand dans une usine de production, un maillon vient à rompre la chaîne de montage ou se met de travers tout bascule et rien ne vas plus trop bien.

Et bien c’est la même chose avec le corps humain.

L’autre matin, je suis allée sautant et chantant toute joyeuse chez mon kinésithérapeute et ostéopathe.

Et bien, j’ai bien fait d’y aller tiens.

J’en suis ressortie super contente.

Le gentil garçon, si si, super doux, ce qui ne gâche rien, m’a analysé sous toutes les coutures.

Déjà tu rentres dans son cabinet et tu tombes raide dingue de son cabinet.

L’ambiance est zen. Calme, moderne. Propre.

Ensuite le gentil garçon te pose tout un questionnaire et attends que tu lui avoues tes moindres faiblesses que tu as arrêté de fumer (BIEN !!!!!!) mais que tu as engraissé (PAS BIEN !!!!!) et que tu as un programme médicale de nutrition sous haute surveillance pour retrouver ta ligne de jeune fille (SUPER BIEN, EXTRA, FANTASTIQUE !!!).

ET que tu as bien morflé avec tous ces traumas et encore je ne dis pas tout. Attends, je garde un peu de ma pudeur !

UNE PAGE ENTIERE.

Et encore je n’ai pas encore subit sa médecine technique.

Il remplit le verso ENTIER de sa fiche technique !

Ça va barder … je le sens ! Je vais prendre cher.

J’en ai bien chié. Comme je vous le disais. Si si. Mais qu’est-ce que cela fait du bien par là où que ça passe comme dirait l’autre ! 

En tenue légère, ben oui, il me fit faire quelques mouvements, debout, jambe légèrement écartées. Je reste en équilibre, blabla, je n’y connais strictement rien en ostéopathie mais après avoir subi la séance et trouvé quelques lectures, je comprends que la consultation se décompose en plusieurs phases.

Laisse tomber on a pas fait médecine non plus ou kiné et encore moins ostéo machin chose mais ça a l’air bien complexe comme le corps humain.

Il faut se laisser faire. 

SE DETENDRE. (facile à dire !)

– AËIUHHHHH ! OUILLE !! Ah ben je t’avais prévenu, je suis tendue.

Je fais quelques mouvements de souplesse. Le monsieur consulte chaque vertèbre, muscles et autres nœuds…
– Ah oui, ici, ça coince. Ho et puis là, ça ne me plaît pas du tout. HANN et ici, et là, hooo ben dis donc Madame TiteZa, vous êtes bien attaquée  !!!

Les os enfin mon squelette complet, les muscles, les viscères BAHHH CACA, tout y passe, le système lymphatique, le sang, etc … et tout est lié. ( pour faire simple.) 


C’est comme ça que j’ai su que j’avais tout de travers !

Enfin ça vous me direz, il ne faut pas avoir fait médecine pour le dire hi-hi ! (je plaisante ! ). Je vais bien.

J’ai une vertèbre, une cervicale, le sacrum de travers et une tendinite à l’épaule, et la rate qui se dilate … comme disait la chanson qu’écoutait pépé.
J’ai le foie qu’est pas droit. J’ai le ventre qui se rentre. J’ai le pylore qui se colore, j’ai le gésier anémié, l’estomac bien trop bas, et les côtes bien trop hautes, j’ai les hanches qui se démanchent, l’épigastre qui s’encastre, l’abdomen qui se démène, le thorax qui se désaxe, la poitrine qui se débine, les épaules qui se frôlent
J’ai les reins bien trop fins, les boyaux bien trop gros, j’ai le sternum qui se dégomme, et le sacrum c’est tout comme.
J’ai le nombril tout en vrille.

Et le coccyx qui se dévisse.

Ah ! Bon Dieu, que c’est embêtant d’être toujours patraque !



HA HA !!

jardy-bottes-de-pluie-lotus-femme.jpgphoto empruntée. 

Hann ma jambe gauche est plus courte ? 

J’ai une jambe gauche plus courte que la droite les gens, faut le savoir !

LA VACHE, j’ai failli pleurer à l’écoute de cette révélation 

MAIS JE SUIS SOUPLE.  

Mais très souple. 

YES !!!! T’as compris ? Je suis dotée d’une grande souplesse naturelle !

Et bien, mon garçon,  on ne peut pas être mal fichue de partout non plus. Attends, chéri, laisse-moi avoir quelques qualités quand même.  J’ai toujours été super souple. Mais bon apparemment ça, il s’en fichait pfff !


Bref, le  beau gosse en blouse bleue (il porte une tenue médicale … Ô secours, venez me chercher !!) continue son auscultation en profondeur.

Il m’installe assise sur la table. En plus ce qui est génial c’est que sa table monte et descend à la demande. Tout est électronique. J’espère ne pas me prendre un court-jus, imagine grillée sur sa table … Roo !

Hop la un petit tour de manège gratis !!

Ça monte ….

Ça redescend …

Yiii …. heu les gars arrêtez je vais vomir !

Assise sur sa table, les jambes pendantes mais les pieds touchant le sol pour commencer, il scrute le moindre défaut de mon cou, colonne, etc …. hop il remonte la table, ho je ne touche plus the floor et le voilà n’auscultant le dos jusqu’à mon propre coccyx hann !

HOOOOO !!! 

Puis il remonte la table. Ah merde j’ai mal au cœur là Monsieur, BURK !


J’ai fait le « dos rond de chat » plusieurs fois et je me suis enroulée comme un escargot. 

Mais je n’ai pas miaulé. Non. Pas déconner non plus !

Je n’ai pas bavé non plus. J’aurais dû yiii !

Je suis souple. 

Mais j’avais certains points qui bloquaient.

Et qui dit blocages dit grosses douleurs : J’ai dit OUILLE ! 

Plusieurs fois.

Et puis AÏE aussi et plusieurs fois, parce que quelques douleurs aiguës traversaient mon corps à certains points précis. 

Il les a tous repérés avant même que j’ouvre la bouche . J’ai quand même émis quelques sons. 

Donc il poursuit son auscultation. De tout mon corps. ENTIER.

Et là, je pense que je vais en baver. 

Manipulation des points douloureux : mon  épaule droite, mon nerf crural, sciatique, le sacrum, les lombaires, et je t’en passe ….

Craquages. 

Étirage. 

Mouvements d’étirages, de contorsion, d’équilibrage du matériel, parallélisme, assouplissement, rééquilibrage, recentrage, remise à niveau… 

Huilage .. hi ho, ça va je rigole, bien qu’il m’ait grandement conseillé de mettre de la glace sur mon épaule douloureuse. 

Si je te jure on se serait cru au contrôle technique de la carrosserie. 

Pour l’intérieur, c’était tendu. Mes nerfs étaient raides. Mes muscles endoloris et j’avais la trouille.

J’étais TENDUE comme mon string. Et encore ma dentelle est super souple.

Là, allongée sur la table sur le dos, j’étais plutôt droite comme un balai toute raidie par la peur des manipulations. 

Il le savait. 

Photo-du-18-06-12-a-11.40.png


Le gars en bleu : « – Mais détendez-vous,  Madame TiteZa, je vous jure, personne n’est ressortie en morceaux ! »

(Ben encore heureux mon petit, pensais-je à l’intérieur de mon moi).

A ce moment précis, il me parle de craquages. Je voulais sortir courant pour m’enfuir si si je te jure.

Il l’a bien ressenti et m’a dit plusieurs fois de me détendre. (Avant de me rattraper par l’élastique de ma culotte )

IL M’A FAIT CRAQUER ! Et deux fois. 

J’ai …

Les cervicales.

Ben même pas mal !

Mais la prochaine fois … Je ne suis pas certaine de retourner le voir. HAHA ! La fille courageuse mais pas téméraire.

J’ai failli pleurer  quand même. 

Quoi ? Roo ce n’est pas de ma faute si j’ai peur, merde tiens. chut chut !!!!!



….


Tout notre corps est un enchevêtrement de connexions qui sont reliées les unes aux autres. 

Et moi, mes petites nerfs aiment faire mumuse … avec toutes mes terminaisons, osseuses, musculaires et viscérales et que sais-je encore !

Tout est lié. 

Les uns dépendent des autres. Ce qui fait mal ici sur un point X influencera là-bas un point Y qui ira sur un point F ou G qui se répercutera sur W. Et si tu as un autre point X’ bref, tout est lié. Un seul maillon faible et tu vas en voir de toutes les couleurs.

De plus, si tu prends en compte, que certaines blessures subies dans le passé agissent des décennies plus tard, tu as tout compris. Tu files chez l’ostéo et tu te tais. 

Donc quand tu as un traumatisme que ce soit physique ou moral, t’as plutôt intérêt de ne pas laisser traîner l’affaire. Foi de TiteZa.

On a pas idée de prendre 10 kilos dans la tronche en arrêtant de fumer et d’en reperdre 15kg dans un espace temps assez court. Bon un an et demi ça va encore et je n’ai pas fini mon dégonflement. On se reverra sûrement aux 10 prochaines tonnes en moins hi-hi.
Et merde tiens !

Rajoute à ça quelques traumatismes moraux et physiques qui nous sont tombés sur la tronche cette année et bien ça te donne :
– une TiteZa en vrac, tordue, démontée et toute endolorie.
– une tendinite à l’épaule parce que je dors sur mon bras droit comme une grosse loche la nuit. 

– de gros et récents traumas que je tairais (je me répète là non ? ) je le savais tiens,

– Un monsieur Fé tout cassé aussi mais ça depuis des millénaires,

et hop tu n’as plus qu’à te taper l’ostéopathe.

Han han …  enfin quelques séances.

Pour l’instant une et ça me conviendra !

Au bout d’une bonne heure, de détente, de manipulations, d’assouplissements, d’étirements, de craquages et une bonne et grosse remise en état de la bête, j’suis ressortie courant et toute relaxée de son cabinet. 

TROP FORT le « garçon en bleu ». 

627258 4312654462169 783023945 o

Prochaine étape ?

Je lui envoie mon homme. 

Je pense qu’il va être content. 

Je parle du « garçon en bleu ».

Après la fille aînée, la mère et bien voilà dans la famille TiteZa, je vous envoie et présente monsieur l’ostéo :  le père. 
Je pense qu’il aura vu la famille entière HAHA Nous sommes des cas !

Le chef de famille.
DSC02193.JPG



Allez bonne séance chéri.

36_11_6-1-.gif

Tu verras, il est charmant !

Il nous reste à lui présenter la petite maintenant. 

Ma tite cadette ???

Mauvaise pioche ! 

Ma petite cadette va aller quant à elle consulter le chirurgien pour se faire arracher ses quatre grosses dents de sagesse quand elle aura le temps.
 Ma petite poupée a d’autres soucis, il ne faut pas que ses quatre petites et vilaines quenottes de sagesse (qui ne servent à rien d’ailleurs sauf à faire suer les gens) n’abîment son traitement  d’orthodontie. Attends au prix qu’ils te facturent les traitements bordel !
Et puis ici, tout’ façon, tout le monde sait qu’une princesse ne naît jamais très sage. 

Alors quatre dents de sagesse ça ne sert à rien, et quand ça ne sert à plus rien :
ON ARRACHE !

Donc elle n’ira pas voir le « garçon en bleu ». NANANEREUH !


En conclusion, j’ai le droit d’aller le revoir, MOI,  « le garçon en bleu », mais sous trois semaines (uniquement si j’ai toujours mal à mon épaule).

Ou pas !

Je l’aime bien mon ostéopathe et kinésithérapeute han han !



340586_2623599472955_952101360_o.jpg


Merci à lui !

NB. : Depuis que j’ai écrit ce post, nous y sommes tous passés. On a même changé pour certains d’ostéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.