Les poissons

Calamars à l’américaine, yes U can ;)

Mes petits calamars à l’américaine.

Cette délicieuse recette est issue d’un vieux bouquin qui roupille sur mes étagères dans une de nos bibliothèques, oui, nous élevons dans toutes les pièces 😉 Et cette bibliothèque ne demande qu’une seule chose : s’étoffer au fil des jours, des mois, des années …. Je peux te dire que j’ai un bouquin qui remonte aux années 60 😉

Bref, j’ai de vieilles recettes cachées. 

Je t’en dévoile une. 

Cette recette, je l’ai trouvée dans ce guide pratique :
Les Bonnes recettes de nos grand-mères aux éditions Atlas – Cuisine Pratique – Aout 2001.

Tu vois, c’est assez récent (rires !!) mais sache que dans ma bibliothèque j’ai bien mieux comme antiquités .. HAHA !!! 😉

Mais revenons à mes calamars à l’Américaine. 

Pourquoi ? 

J’adore l’Amérique, les américains, le piment et les calamars. 

La réalisation du plat : TRÈS FACILE, si, si ! Foi de Zaza 😉

1,2,3, GO !  GO !

Mes calamars à l'américaine.
Mes calamars à l’américaine.

Mes calamars à l’américaine

Les courses

Pour 4 gourmands. 

  • 1, 2 à 1, 4 kg de calamars** frais pêchés du matin
  • Deux oignons
  • Deux échalotes
  • Cinq tomates fraîches bien mûres en saison ou une demies boites de tomates italiennes
  • Deux gousses d’ail
  • Un petit bouquet de persil plat frais coupé et ciselé
  • Une belle branche d’estragon frais
  • Un morceau d’écorce d’orange BIO
  • Un citron BIO
  • 50 g de beurre
  • 10 cl de vin blanc sec (Muscadet sur lie pour moi )
  • 10 cl de fumet de poisson (il en existe en poudre comme le fond de veau – Chez Maggi …) pourquoi se fatiguer ?
  • Une cuillère à soupe de fond de veau. (facultatif)
  • Une cuillère à soupe de Cognac, j’en colle deux hi-hi
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive de chez Belle-Maman.
  • Une pincée de piment de Cayenne
  • Sel de Guérande, poivre du moulin 5 baies.

La préparation :

  • Videz les calamars si votre charmant poissonnier ne l’a pas fait. Lavez-les, épongez-les et coupez les têtes et les tentacules en morceaux et le corps en rondelles. Maintenant les poissonniers vendent des lamelles de calamars ou encornets. 😉
  • Épluchez les oignons et les échalotes. Coupez et émincez-les.
  • Versez dans une grosse cocotte ou faitout sur feu vif, deux cuillères à soupe d’huile d’olive.
  • Faites-y sauter vivement les rondelles et les morceaux de calamars, les oignons et les échalotes quelques minutes … en remuant. (5 à 6 minutes).
Allez, on fait suer les échalotes et les oignons dans l’huile d’olive de contre-bande.
  • Coupez les tomates en dès, coupez les deux dents d’ail en petits morceaux.

    les herbes et aromates pour notre petit plat.
  • Lavez les feuilles de persil, et les feuilles d’estragon. Épongez-les et coupez les. 
Bains de tomates, calamars, herbes et bouillon vont mijoter.
  • Ajoutez dans la cocotte : les tomates – Je rajoute une cuillère à soupe de fond de veau. 😉 c’est ma patte du chef LA LA LA I TOU – l’ail,  la moitié du  bouquet de persil, l’estragon et les zestes prélevés sur un quart d’une orange BIO ou juste un petit morceau d’écorce .

    zestes d'orange.
    zestes d’orange.
  •  Mouillez avec 10 cl de vin, 10 cl de fumet de poisson. Ajoutez le Cognac, salez poivrez, couvrez et faites cuire 50 minutes sur feu doux.
  • Pressez le citron.
  • En fin de cuisson, retirez les morceaux de calamars à l’aide d’un écumoire et disposez-les dans un joli plat de service creux.
  • HORS du feu, ajoutez dans la sauce 50 grammes de beurre froid coupé en petits morceaux, une cuillère à soupe du jus du citron, une pincée de poudre de piment de Cayenne.
    MÉLANGEZ bien !!! (voir le tour de main en dessous).

Astuce et petit tour de main : N’ajoutez le beurre FROID que par tout petits morceaux afin qu’ils fondent en fouettant sans arrêt. Le beurre ne doit pas se liquéfier mais s’incorporer à la sauce des calamars avant d’ajouter le suivant. ÉTAPE de PATIENCE … 
Mais … Mais … c’est ici même le secret de la réussite de la sauce à l’américaine 🙂

  • Versez la sauce dans le plat avec les morceaux de calamars. Parsemez du reste de persil plat pour finaliser la décoration….
Versez le persil dans la marmite.
Versez le persil dans la marmite.


SERVEZ vos gourmands, YES YOU CAN !

Vous servirez ce plat avec un SAINT-AUBIN blanc … par exemple.

Ce plat sera servi avec un riz blanc à la créole (riz cuit dans une grande quantité d’eau bouillante) et des petites courgettes cuisinées. Je te donnerai ma recette de Ma poêlée de courgettes curry et thym du jardin

Vous pouvez faire ce plat avec des seiches ou de la pieuvre comme je l’avais fait au Portugal, mais vous poursuivrez un peu plus la cuisson parce que les bestioles là-bas sont plus têtues 🙂 si si !

Petites sèches qui ont subit la même recette il y a peu.
Petites sèches qui ont subit le même traitement il y a peu. C’est exquis. 😉

 

Tu te souviens de ma petite recette ici sur la photo de gauche c’est à quelques détails près, la même recette mais réalisée avec de petits encornets frais pêchés au large de nos côtes et non des gros calamars coupés en rondelles…. encornets ou calamars c’est la même chose, et en plus le résultat est le même …. à quelques petits détails près surtout quand tu les épluches et les laves toi-même ! 😉

Bilan et avis de toute la famille : C’est DE-LI-CIOUS my sweety heart ! 

Et moi  : – OH LA LA LA,  I DID IT, I did it, Yes I CAN !!! 🙂

TOUT l’monde a grandement lové, yes my dear !

C’était super amazing, delicious, exquisite, marvelous, c’était super 🙂

* calamars, encornets et autres mollusques : Lis ICI pour comprendre.

** Évitez les produits « congelés » (sauf en hors-saison évidemment) et si tu ne peux pas faire autrement je te l’autorise mais sache que la différence de goût sera là … et oui !  Et je ne suis pas certaine que ce soit plus économique car à force d’en cuisiner, je préfère cuisiner les produits frais, je parle par expérience.
Si tu en trouves des frais pêchés du matin chez le poissonnier en pleine saison, tu les achètes, et tu les congèleras toi-même pour les préparer ultérieurement cela peut-être pratique et un gain de temps parfois pour les ménagères. Tu les feras dégeler bien sûr quelques heures avant de les cuisiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)