APERITIFS

Mon cake basque.

… ou comment nourrir et engraisser ses moches-frangins 😛

Ce week-end, j’avais la moche à la maison.

« Ce soir, le pays Basque s’invite à notre table ! » qui disent dans le livre. 

Son mari peinturant la chambre de leur futur petit-fils à Panam sous trente et quelques degrés ; nous, nous revenions d’une journée très fatigante, tous allongés et nous fatiguant à la tâche de bronzer, affalés comme de grosses loches sur le sable chaud aoûtien sous un ciel azur et profitant de la fraicheur océanique. 

Chacun ses plaisirs. 

Donc pour satisfaire nos apétits lors de l’apéritif dînatoire du soir, j’ai réalisé avec mes petites mains et mon savoir de chef cuisine (c’est comme ça que m’appelle dorénavant ma moche, elle n’a pas vu heureusement les ratages … hi hi), j’ai confectionné des cakes pour lui faire plaisir.

Un grand et des bébés. 

 Chutttt, ça cuit ! 

Ca va être bon ….

Et c’était TROP BON ! 

Y’en a plous. 

Et j’vais les refaire, obligée !

La recette ? Je l’ai trouvée dans le livre, « les 70 cakes salés croustillants et feuilletés », ed. Atlas.

Si tu ne sais pas quoi m’offrir pour Nouël, mon annif ou ma fête, mon saint … 

Tu peux piocher dans des livres de cuisines, les ustensiles … fais-toi plaisir ! 

J’adore les livres de cuisine et tous les gadgets. Et NANOU l’a bien compris. Merci à elle pour son amour.

Mon cake basque - Titezacuisine.com
Mon cake basque – Titezacuisine.com

Mon cake basque

Les courses :

200g de farine de blé ordinaire tamisée
3 oeufs + 1 jaune
8cl d’huile d’olive (j’ai volontairement remplace l’huile de tournesol par mon huile de contre-bande).
12 cl de lait
Une petite boite de thon au naturel
Un morceau de chorizo fort (cinq centimètres)
100 g de gruyère râpé
Un petit bouquet de persil
Un poivron rouge

un oignon
une gousse d’ail
un càs de vin blanc (j’ai mis du cognac)
10 g de beurre
Sel et poivre du moulin 

La préparation :

Rincez le poivron, essuyez-le, et coupez le en fines lanières.
Épluchez et coupez l’oignon et la gousse d’ail.
Émiettez le thon avec une fourchette.
Coupez en petits morceaux le chorizo.

Dans une poêle, faire chauffer une càs d’huile.
Y jeter l’oignon, le poivron, les morceaux de chorizo.
Faites revenir quelques instants puis ajouter le persil ciselé et l’ail finement coupé.
Faire fondre quelques minutes.

Salez poivrez à votre convenance. Attention au chorizo qui est fort.

Préchauffez votre four à 2OO°C (TH 6-7).

Beurrer et fariner un moule à cake de 24 cm ou des petits en silicone. Si vous choisissez des moules en silicone, ne les beurrez pas.

Dans un saladier ou cul-de-poule, mélangez les 200 g de farine ET le demi sachet de levure.

Dans un autre saladier, y casser les oeufs et le jaune.
Ajouter les 8cl d’huile d’olive, les 12 cl de lait tiède et la càs de Cognac.

Incorporer la farine et la levure à cet appareil liquide (oeufs,lait,huile et Cognac).
Assaisonner si rectification demandée.

Fouettez le mélange.

Incorporer la poêlée oignon, ail, persil et gruyère râpé, thon et chorizo.

Bien mélanger.

Verser le tout dans un moule à cake ou des petits moules.

Mettre à cuire environ 40 minutes.

Sortez et laissez refroidir AVANT de démouler.

Pour l’apéro ou un repas accompagné d’une salade verte.

Bonne dégustation.

ET VIVE LES BASQUES olé !!!!
Variation :

Amusez-vous à varier les couleurs, j’ai rajouté des tomates cerises au moment du remplissage des moules.

On peut aussi varier les poivrons mettre 1/4 de poivron de chaque couleur, jaune, rouge, vert.

Pour une version plus gourmande mais dangereuse pour vos hanches remplacer les 12 cl de lait par la même quantité de crème liquide. Mais bon la recette initiale se suffit.

Et je vous lâche un petit secret, j’ai laissé refroidir le cake toute une nuit au frigo, résultat : UN DÉLICE.

Et quand il n’y en a plus que fait-on ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)