CUISINE D'AILLEURS

Mio « Ragu alla bolognese » fait maison.

Parce qu’il y a bien longtemps,  je me souviens en avoir dégusté un à Rome, mais alors mon ami, ce furent des pâtes et une sauce de « folie ». Oui, j’avoue,  c’était, il y a bien longtemps.  Un temps où j’apprenais l’italien en troisième  langue vivante lors de mes études.
Le portugais est arrivé après :p et cette langue ibérique,  je ne l’ai point apprise à l’école mais à l’école de la vie 😉

GNA GNA GNA !

12654192_449207595276771_4418564411698360825_n

Quant à l’italien, j’en ai mangé pendant quatre ans. Je te parle de la langue officielle du beau pays méditerranéen, la « fameuse botte » située au sud-est de la France où les gens parlent très fort avec les mains et où l’on croise de  jolis garçons. Mais faut fuir les « Mama » , les belles-mères, les oncles et les frangins 😛
Je plaisante ! Quoi que ….

C’est  donc, lors d’un petit séjour à Rome,  hier donc (oh, ça va ! ….. Il y a juste trois décennies …. ) que nous avons dégusté, pour le dîner,   par un soir de « grand froid », et que nous étions hébergés chez les bonnes soeurs, près de la place Saint-Pierre ces fameuses et délicieuses pâtes.
Parce qu’en Italie sache, cher gourmand, que « LA PASTA » est servie pour débuter un repas, suivent les poissons et les viandes…..
Quand tu arrives au dessert, t’es mort !

Bilan du séjour,  tu reviens avec les fesses bien plus rondes et beaucoup plus lourdes que le jour du départ. J’en garde encore aujourd’hui un  souvenir mémorable comme les soixante centimètres de neige qui étaient tombés en une seule soirée. Je peux te dire que Rome sous la neige en février, c’est magique.

Donc en Italie, la « sauce bolognese » n’existe pas comme on l’entend en France. C’est sûrement soit une invention ou une déformation voir une hérésie !
En revanche, nous avions mangé un « ragout à la bolognese » plus précisément « il Ragù alla bolognese« . Alors sans plus attendre et pour ne pas froisser nos voisins de la botte italienne, je vous suggère de réaliser ce plat. Vous le servirez accompagnant des tagliatelles maison et non des spaghettis car, là aussi, c’est une grosse bourde et je ne veux pas créer d’incident diplomatique de casseroles.  Il Ragù alla Bolognese se sert avec des tagliatelles fraîches faites par la Mama.
Tout ça pour la petite histoire. Et encore je crois que la vraie recette a été approuvée par la Chambre du Commerce Italienne elle a été homologuée il y a peu.

Cher gourmand, et amis, je vous  confie avec fierté ma recette officielle, ainsi vous  pourrez  épater la belle-mère, les belles-soeurs, et plus si affinités.
Et pour les puristes, j’espère ne pas avoir commis d’impair. Je voudrais point me faire flageller sur la place San Pietro ou devant la Fontana di Trevi un jour de printemps !

12644698_449207651943432_8412859730068016646_n

12654137_449207621943435_6050714874664170738_n

Mio Ragù alla Bolognese fait maison.

Pour 4 gourmands

Les courses :

La viande de Bœuf hachée 250 g

La viande de porc hachée 250 g

La sauce tomates maison 600 g (ou un bocal de purée de tomates fraiches).

1 Oignon

1 belle carotte

1 branche de Céleri –

Vin blanc sec – 1 verre

2 belles cuillères à soupe d’Huile d’olive.

Bouillon de boeuf ou légumes dégraissé – 250 ml

Un verre de lait.

Sel de Guérande

Poivre noir du moulin

La préparation :
Coupez en brunoise la carotte, l’oignon et le céleri. Faites revenir le tout dans un grand faitout sur feu doux dans l’huile d’olive. C’est ce que l’on appelle réaliser « Una Frittata ».

Quand les légumes commencent à bien suer et blondir, ajoutez vos deux viandes,  laissez dorer quelques minutes et mouillez avec le verre de vin blanc.
Dès que l’alcool est évaporée, ajoutez la sauce tomates et mouillez avec les 250 ml de bouillon de boeuf (ou légumes).

N’oubliez d’ajouter le verre de lait (ce dernier va attendrir la viande) et laissez mijoter  pendant  une heure et demie sur feu doux en couvrant, remuez de temps en temps tout en surveillant la cuisson. La sauce va réduire doucement. Les dix dernières minutes ôter le couvercle, poursuivez la cuisson.

Servez dans une belle assiette creuse en versant le ragout sur des tagliatelles fraiches.

Mettez à disposition de vos convives un bol de parmesan frais râpé. Chacun assaisonnera en fonction de ses envies.

Je vous souhaite une excellente dégustation 😉

Et comme dirait l’autre : Viva la pasta !!!

Bilan : Ils avaient de belles moustaches et s’en sont mis jusque là avec gourmandise. C’était très bon.

Ha, ça j’aime l’entendre 😉

12645092_449207601943437_7577997459562144825_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.