Les poissons, Tartes, quiches, pizzas

♥La tarte au thon au saint-Môret ♥

Hier soir, panique à la maison. Pour notre petit « craquage » du mercredi soir, nous étions en cuisine avec Monpetitpandadefille, je décide de faire ma fameuse recette de Ma tarte au thon de tata TiteZa©.
(Vous retrouverez sur la page d’accueil, dans les catégories dans la colonne de droite, la recette de ma tarte au thon© au rayon Poisson, il y en a deux si je me souviens, une grande et des petites tartelettes, plus des déclinaisons).

Je m’exécute en cuisine accrochée à mes fourneaux.

Et puis, PATATRA, au moment de réaliser mon roux* pour la Béchamel (que je monte avec du jus d’une boite de thon et du lait en temps normal : GROSSE PANIQUE !

Il ne me restait mais plus du tout une once de lait dans la baraque ….

LE grand moment de solitude en cuisine.

Et là, monangedePandadefillecadette, me dit : « Et bien rajoute du saint-Môret et de l’eau !!! « .

… tu noteras mon immense moment de solitude ….

Je m’exécute. La vache ! Elle est forte l’apprenti commis. Elle vient d’avoir une idée de génie ma fille.

Et voilà comment une autre déclinaison de notre fameuse tarte au thon de tata TiteZa© est née.

De plus la recette en est beaucoup plus allégée ou presque.

A vous de jouer !

 ♥La tarte au thon au Saint-Môret© ♥.

Les courses 

Une pâte feuilletée.

40 grammes de beurre salé de Guérande

Deux à trois belles cuillères à soupe bien bombées soit 40 g à de Maïzena ou de farine de blé.

Six portions de Saint-Môret© 8% allégé.

250 ml d’eau fraiche.

Deux boites de thon au naturel en gardant le jus d’une boite.

Poivre du moulin

Sel de Guérande** (facultatif car le thon sale déjà)

Un demi oignon ciselé fin.

Une càcafé de persil plat ciselé –

Quelques brins de ciboulette fraiche du jardin.

Muscade râpée.

La préparation :

Faire une béchamel bien épaisse. Pour ceci, faire fondre 40 g de beurre dans une casserole sur feu moyen. PUIS Hors du feu rajouter deux à trois belles cuillères à soupe de Maïzena ou de farine, soit env. 40 g 
Tu mélanges.

Tu récupères le jus d’une boite de thon que tu verses dans le roux (appareil préparé en amont soit les beurre et farine mélangés).

Tu mélanges bien avec une cuillère en bois.

Tu rajoutes de l’eau environ 250ml. Dans notre recette ici nous n’avions plus de lait, tu t’en souviens ?
Tu remues. Tu remues … tout en faisant des 8 avec ta cuillère en bois sans cesse.
AVEC UN FOUET et de l’huile de coude et de la patience. Une cuisson de Béchamel dure 8 à 10 minutes de cuisson pour obtenir une belle consistance épaisse.

Tu rajoutes les six portions de saint-Môret et tu remues ….

Tu remues. Tu remues. Tu remues …

Poser à nouveau sur le feu. Doux, le feu pas trop mais pas trop fort donc feu moyen afin de ne pas brûler la Béchamel. Tu gères …. Nous à la maison, c’est de l’induction, mais si vous jouez sur du gaz ou autres énergies vous contrôlerez par vous-même.

Tu remues. Tu remues. Tu remues   en faisant des 8 à l’aide de ta cuillère en bois.

Rajouter un peu de poivre.

Si vous choisissez l’option « assaisonnement facultatif » : rajouter une petite gousse d’ail coupée en tout petits morceaux (voir en poudre si vous ne voulez pas vous embêter). Le demi oignon, le persil, la ciboulette.
… et de la muscade râpée.
Tu remues. Tu remues.

Vous obtenez dès lors une superbe sauce béchamel bien parfumée.

Tu remues. Tu remues … Tu remues. La sauce béchamel épaissit petit-à-petit sur le feu. Là, c’est prêt !

Eteindre le feu et déposer la casserole sur un dessous de plat.

HORS DU FEU : rajouter les miettes de thon des deux boites que vous aurez au préalable bien écrasées à la fourchette.

Tu, tu remues. Tu remues. C’est mon petit Panda qui a pris le relais de la confection de la tarte à ce moment pour se muscler les bras. 😛

Verser sur le fond de tarte que vous aurez bien piqué à la fourchette.

Enfourner dans votre four pour cuisson pendant 30 minutes th 6 – 180 °C.

Sortir la tarte du four et laisser refroidir 8 bonnes minutes sur votre plan de travail puis ôter le papier sulfurisé sous la tarte et faites glisser cette dernière DÉLICATEMENT sur un joli plat de présentation pour épater vos convives et vous la péter en clamant haut et fort : C’EST MOI QUI L’AI FAITE !

Et voilà comment « sans lait » dans notre Béchamel, et l’idée géniale de monpetitPanda de fille, nous avons réalisé à quatre mains une « sauce Béchamel avec du saint-Môret ».
Ce n’est pas compliqué : un roux, de l’eau, du jus de miettes de thon, et la partie est gagnée.
Ha, les femmes, elles ont toujours une tonne d’imagination illimitée et surtout de bonnes idées qui te sauvent la vie (enfin une recette) !

A partager et déguster avec une bonne salade verte, un bon vin et vous me remercierez discrètement avec un commentaire s’il vous please si vous la réaliser à votre tour. 

En conclusion.

La mère super objective !  😉

Je demande des applaudissements pour ma fille quand même !!!!!

Nous devrions la « copyrighter » voir la breveter notre petite tarte au thon©. À force de le dire …

La dernière qui a piqué un morceau de tarte dans mon assiette sèche dans ma cave … Une autre repose dans le jardin sous la pelouse !

Alors pour les « casse-couettes », dans la recette originale de la tarte au thon de Tata TiteZa©, on rajoutait jadis un peu de Gruyère avant la cuisson de ladite tarte. Mais à la maison, nous avons à notre table familiale une « chieuse » professionnelle qui un beau jour, comme ça, à décréter détester le grugru (le gruyère mais pas le Comté, ouf !). Suivez mon regard, hein, l’élève infirmière qui lit en douce depuis Angoulême et qui ne dit plus rien à ce moment T.
Bon, remarque depuis quelques semaines, ça bosse dur, ça fait des bêtises avec les bassins à pipi, HA HA elle m’a tuée qd elle m’a racontée cela, j’ai ri, j’ai ri … J’ai bien failli ….. Défaillir.
Notre jeune élève est en stage, service chirurgie. DONC ma fille, reste donc concentrée sur tes patients ma jolie élève infirmière et ne va pas piquer les cuisses de tes collègues, quoi que !
Apprends ma chérie, et bonne halloween, je t’aime ! <3 (message perso). ♥ ♥ ♥

Message pour notre petite cadette, notre petit panda adoré, je t’aime très fort, tu es un commis en cuisine comme je les aime profondément avec de l’intuition et de l’imagination incroyables. ♥ ♥ ♥

Bon parenthèse close.

Nous revenons à nos moutons …. Enfin à notre tarte au thon St Moret.

Allez dépêchez-vous les amis, allez vite faire vos courses et appliquez-vous bien, vous aller me faire des heureux en partageant à votre tour cette petite folie !

Et n’oubliez pas la salade et le vin, bonne soirée !!!!!

Pour la petite histoire : Tu sais que c’est la Mamiegâteau de mon amie d’enfance, jolie marraine de ma cadette qui m’a apprise cette petite recette il y a des années, laisse tomber, tu n’étais pas né(e), on remonte à plus de trente ans en arrière. 😉
Oui, parfois je me fais peur avec toutes ces années qui passent à une allure fulgurante….

Donc à la base cette tarte comportait aussi du gruyère râpé (Comté ou Emmenthal font l’affaire). Tu saupoudres dessus avant la cuisson.

….. Mais je suis contente, paix à son âme à la mémé, mais j’ai transmis cette recette à mes princesses. Gageons qu’un jour leurs enfants la transmettront et ainsi de suite. C’est beau de transmettre son savoir.

…. Et chez nous, nous préférons cette tarte sans le fromage râpé, qui tue un peu le goût, il faut l’avouer. Mais comme tous les goûts sont dans la nature, la prochaine tarte peut-être que tu pourras l’essayer avec, pourquoi pas !
Ici nous voulions une tarte un peu plus légère donc oublie l’apport supplémentaire de gras avec le gruyère.

Il faut toujours tester et s’amuser en cuisine !

Foi de Titeza 😉

Voici, voilà, mes gourmands, je vous souhaite une bonne dégustation à toutes et à tous !

Et si on ne se croise pas, je vous souhaite de bonnes fêtes d’Halloween et des vacances de la Toussaint.

Pour les autres, bon courage les amis 😉

Observe cette merveille avec tes yeux écarquillés, un chef d’œuvre et hume !
Dommage que la technologie avancée ne fournisse point la capacité à sentir les odeurs qui émane de nos cuisines.

Tu baves hein ???

HA HA !

Je vous embrasse et douce soirée mes gourmands 😉

Notes complémentaires : 

Mon roux* : appareil de base pour une Béchamel. Beurre et farine.

Le sel de Guérande** (FACULTATIF mais qu’est-ce que c’est bon aussi 😉
Vous pouvez assaisonner, si le cœur vous en dit, la Béchamel au saint-Môret en rajoutant à cette dernière une ou deux pincées d’ail en poudre …. Un peu – L’oignon ciselé fin (un demi) – une càcafé de persil plat ciselé – et/ou de ciboulette fraiche du jardin.
Quand on parfume l’appareil, soit la béchamel et le thon avec tous ces condiments et épices, c’est une autre recette ! Mais c’est le Nirvana. C’est délicieux, les saveurs explosent à la dégustation.
Vous choisirez selon vos goûts, vos envies ….
Juste du sel et poivre comme assaisonnement, c’est bien aussi. Vous pouvez rajouter de la noix de muscade dans votre béchamel et un soupçon de jus de citron jaune.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.