• Nos lectures

    Un peu de presse ….

    Un peu de lecture pendant la pause café.

    Un peu de lectures entre deux séances de nettoyage du jardin avant l’hivernage. 

    Et puis, il faut l’avouer, un peu beaucoup, pour trouver de l’inspiration.

    Parce que bon, soit,  j’ai mes petits blogs préférés, mes vieux livres, mes fiches recettes puisées dans de vieux magazines, mes trois classeurs de recettes de TiteZa, mais il faut bien de temps en temps découvrir de nouvelles idées. 

    Voici quelques magazines achetés ce week-end, où j’irai m’imprégner de certaines recettes et/ou idées. 

    J’ai notamment découvert l’existence du premier numéro de Masterchef N°1. Un magazine super sympa à découvrir avec des articles très bien ficelés, des tuyaux de grands chefs ou des candidats des années passés et sûrement dans les prochains numéros de ceux de l’année 2013.

    Voici  une source de plus à mon service pour m’éclairer dans la confection de mes prochaines gourmandises salées ou sucrées. 

    UNE sacrée belle rencontre savoureuse. 

    Quant au numéro spécial Bretagne Cuisine, j’y ai détecté quelques recettes de poissons, crustacés et mollusques …. que ALLO, MIOUM quoi ! 😉

    Le dernier numéro de Gourmand de Cyril Lignac, spécial « Boulettes, hachis et parmentier » va m’aider pour la réalisation de mets exquis à cuisiner le week-end prochain pour la venue de ma grande-moche soeur qui descend signer enfin son compromis de vente de sa toute nouvelle acquisition au Croisic. 

    Voilà les trois frangins et frangines ont leurs résidences secondaires au Croisic dès à présent. 

    Et nous, chers moches sœurs et frangins,  on vous prépare de quoi vous régalez quand vous viendrez passer quelques jours par chez nous. 

    A la revoyure bande de gourmands,

  • Nos lectures

    Lectures intellos

    Lectures.

    Si tu veux du sérieux, du profond, du dur, de l’intellectuel, des discussions, des débats, des avis, des contre-avis, du bla bla averti et du croustillant va donc lire ces deux blogs.

    Le premier que je te conseille :  Les vendredis intellos

    C’est aussi une belle association.

    Allez, si ça peut te rendre service et t’aider à combler tous tes questionnements existentiels de parents ou de futurs parents.

    Fonce.

    Enfin moi ça m’a plu leurs petites interrogations, enfin certaines dans le domaine et les âges où je suis concernée. Les autres aussi, ça m’a fait sourire. Les sujets m’ont rappelé de doux moments de la petite enfance et la joie d’être parents. 

    Mère ou père, ce blog peut te plaire, te passionner, répondre à tes requêtes parentales, tes angoisses légitimes,  t’aider ou pas !

    Ah, attends deux secondes,  avant  de filer lire aut’chose cher lecteur, j’ai un deuxième blog  à te faire partager, ici j’adore le titre :  Un enfant, ça change la vie

    Alors si tu veux trouver le bonheur, fonce !

    Allez je te laisse, j’retourne dans mes pénates.  

  • Balade sur les bancs de la classe,  Le saviez-vous ?,  Nos lectures

    Quelle chienlit la langue française !


    J’ai décidé de me créer une nouvelle catégorie dans mes tiroirs. Tu pourras fouiller.  


    « Balade sur les bancs de la classe. »


    J’écrivais un post hier et j’ai eu un questionnement sur l’expression : « Je lui en saurais gré. ».

    Avant de vérifier sur le net l’orthographe exacte, je l’écrivais en faisant une faute. J’utilisais le verbe être.

    Quelle erreur ! Oh, ça va les malins, je parie que je ne suis point la seule à commettre cette grosse bourde. 

    Etre gré ou savoir gré ?

    Quelle nouille étais-je  pour utiliser le verbe être. Mais je pense ne pas être la seule à faire hein ? Avoue !


    Alors la bonne orthographe consiste à utiliser le verbe savoir avec le petit gré.

    L’expression par laquelle on exprime sa reconnaissance est savoir gré (à quelqu’un) de quelque chose.

    De ce fait, on n’écrit pas « je vous serais gré » mais « je vous saurais gré« .

    Je vais poster dorénavant, chaque vendredi soir, cette petite leçon de français. Si si, cher lecteur de mon cœur, tu verras,  elle peut  nous et vous rendre service et ce sera déjà un bon point d’acquis. 

    Je vous jure il ne fait pas bon de vieillir, on en perd not’ latin. 

    Deuxième faute que nous faisons maladroitement mais assez souvent concerne le mot « balade ». 

    « La balade sur les quais de la Loire était très sympa madame Bims. « 

    Mais on dit aussi :

    « Hier, j’ai entendu le gars Maurice me chanter une belle ballade sous mes fenêtres, j’ai trouvé cela romantique même si il nous cassait les oreilles à 22 heures. « 

    La balade (promenade) prend un L.

    La ballade (la chanson) prendra donc deux L.

    La langue de Molière est bien compliquée et remplie de nombreux petits pièges. Et j’en ai plein à te refiler.

    Si si !

    J’ai récemment appris, on ne dit pas le ou du Nutella pour la délicieuse pâte au chocolat et aux noisettes (han !!) mais on dit : LA Nutella. C’est un produit italien alors on emploie La.
    Ici plein d’autres belles boulettes et de bons conseils. Et j’avoue m’être régalée. J’en ai apprises des bonnes. 

    Et pourquoi me direz-vous ?  

    Parce que !

    D’ailleurs j’ai commandé deux excellentes « bibles » de Bernard Pivot : « Evitez de dire … Dîtes plutôt … «  de Bernard Laygues chez Albin Michel.

    Et le volume : « 500 fautes d’orthographe à ne plus commettre » du même auteur et même collection chez Amazon.fr

    Bonnes révisions,

    Et sache que je serai la première à réviser mes leçons ! 

    Interrogation écrite demain matin !


    250075_10151179971118209_48491772_n-copie-1.jpg
     

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)