• NOS GOURMANDISES

    Le gâteau à l’ananas de Tonton Féfé.

    12705771_10207502873961247_8276910463737396271_nUn bon gâteau à l’ananas, c’est un régal pour le goûter ou pour le dessert. Vous pourrez l’accompagner d’une petite crème anglaise si vous le souhaitez. Allez sans plus attendre car je connais quelques gourmands qui ne sont pas très patients quand on parle de desserts 😉
    C’est Monsieur qui s’y colle comme d’habitude pour tous les gâteaux. C’est que PapaOurs est un grand gourmand devant l’éternel ! Il aime pâtisser le week-end. Alors je vous suggère sa recette qu’il a été pêché dans le magasine le Gourmand de cette quinzaine, le numéro n°339 du 17 février au 03 mars 2016.


    Le gâteau à l’ananas de Tonton Féfé

    La préparation : 25 minutes
    La cuisson : 40 minutes

    Les courses :

    Une boite d’ananas au sirop.
    Deux oeufs frais BIO
    60 g de beurre doux + 1 noix pour le moule.
    125 g de farine
    100 g de sucre roux pour le caramel.
    100 g de sucre en poudre blanc.
    1/2 sachet  de levure
    Une cuillère à soupe de Rhum.

    12744374_10207501312202204_3124969606086872924_n

    La préparation :

    Mettez le sucre roux  dans une casserole avec deux cuillères à soupe d’eau sur feu doux et laissez fondre doucement jusqu’à obtention d’un caramel blond .

    Pendant ce temps, Beurrez avec la noix votre moule à manqué. Egouttez aussi vos tranches d’ananas en ôtant le jus trop sucré.

    Quand votre caramel est prêt. Sortez de suite la casserole du feu et versez-le dans le moule à manqué. Tournez votre moule dans tous les sens pour bien étaler le caramel au fond et sur les parois du moule.

     ♥ Le petit tour de main : Ne touchez pas votre caramel quand vous le faites cuire. C’est le petit secret pour sa réussite. Et si jamais cela vous démange. Faites juste tourner votre casserole mais en aucun cas vous devez y toucher avec un ustensile. ♥

    Posez des tranches d’ananas dans le fond sur le caramel délicatement.
    Coupez les tranches restantes en petits morceaux. Conservez*.

    Préchauffez votre four sur 210°C (th 7).

    Faites fondre le beurre dans une casserole sur feu doux. Eteindre et conservez hors feu.

    Dans un saladier, fouettez les oeufs entiers avec le sucre en poudre blanc. Quand le mélange est mousseux, ajoutez la farine et la levure, puis le beurre fondu et enfin les morceaux d’ananas restants*. Rajoutez la cuillère de rhum. Mélangez bien avec une spatule.

    Versez la pâte dans le moule à manqué et enfournez votre moule pour 35 minutes.

    Sortez votre gâteau du four et démoulez DELICATEMENT mais immédiatement dans un beau plat légèrement creux. Laissez refroidir.

    Servez le gâteau à l’ananas avec une crème anglaise (ou pas). Nous n’avons pas fait la crème anglaise, il était très bon tout nu. 😛

    Bonne dégustation mes petits gourmands 😉

    12717434_10207502870001148_6061923003690526957_n12717775_10207502875841294_5603224198734012909_n

  • NOS GOURMANDISES

    The glace aux cookies de Mamie TT.

    Ma belle-mère qui m’appelle ce matin. Elle m’annonce qu’elle écrit la recette en français pour ma fille, qui la réclame. …. (Quelle fille ? J’en ai 2. , Quelle recette ??? ). 😛
    Bref !

    Oui, mais, pensais-je ! …. Je l’avais déjà écrite, il y a quelques années, cette petite recette. C’était en octobre en revenant de nos vacances chez Mamie TT et ….

    Elles ont oublié.

    Cela me rassure grandement, car aussi bien à 24 ans et à 75 ans …. Nous allons dire que leurs mémoires étaient glacées en ce mardi matin sûrement paralysées par le froid.

    Alors,  pour celles qui ont la mémoire qui leur joue défaut mais aussi pour les plus gourmands, je vous poste à nouveau la préparation de la recette de la Glace de Mamie TT que j’avais écrite en 2014.

    Voilà, et c’est aussi pour transmettre le patrimoine culturel de la famille.

    J’adore. Transmettre. Oui, il faut pérenniser tous nos trésors familiaux.

    Et garder les recettes de nos grands-mères, tantes, cousines, oncles, amis et surtout celles de nos mamans est primordial. Le principal est de les écrire et surtout de les léguer.
    On ne cache pas à sa Titeza des recettes sous son tablier ! C’est compris ? … ouais, ouais !

    Il est temps les enfants d’inscrire dans un cahier toutes les recettes de vos proches avant qu’ils ne partent trop tôt et que cet héritage ne s’envole à jamais.

    C’est pour cela qu’à travers mon blog, je récupère ici et là, mes recettes familiales et celles de tous nos proches afin de les publier et de vous les donner.

    Voilà, à vous de réaliser la recette de ma belle-maman allias « notre super Mamie TT » pour les fêtes de fin d’année, elle peut vous être utile. La recette,  hein …. pas Mamie,  haha !! Quoi que … Oh, ça va je rigole !  😛
    Nous on la garde encore un petit bout de temps …. elle en a plein de cachées sous  son tablier des recettes …. Et ce, j’en suis certaine !
    …. T’inquiète, cher lecteur, je veille et je profite de nos vacances à Porto pour  voler les recettes de la famille au complet , si si.
    Je te raconte ma tactique. J’aime un plat, qu’elles ont fait et que nous avons gouté. De suite à chaud, je demande la recette. Le lendemain : je la récupère. Avec en prime, une démonstration pour bien visualiser toutes les techniques et gestes. Je peux même jouer les commis. (Juste pour goûter …. oui faut pas pousser non plus ! HAHA !). Rappelez-moi de vous raconter comment j’ai du sous la menace 😉  me farcir la confection de X nems asiatiques pour  trente douze personnes. HAHA Quel souvenir ! On se marre bien avec Mamie TT. Ca me rappelle ces cuisines mediterrannéennes toujours pleines de rires et de femmes se soutenant pour la confection des tablées monstrueuses de fêtes. De bons moments. Si un jour vous êtes convié à participer. Allez-y, c’est un régal autant au sens propre qu’au sens figuré.

    Elle n’est pas belle la vie ? Nos doyennes sont demandeuses pour transmettre leurs connaissances alors pourquoi ne pas le faire ?
    Franchement, ce serait du gâchis de savoir, de la perte de transmission des cultures et traditions !

    Bon et sinon ??? …..

    Allez, les amis, en avant pour la préparation ….

    La glace de Mamie TT – Monpetitgraindesable.com 

    Les courses pour 4 gourmands :

    Deux paquets de cookies au chocolat 
    Un bac de glace de Vanille
    Une petite tasse de café fort
    Crème fraiche liquide (l’entreposer au frigo, elle doit être bien froide)
    Sucre glace
    Un paquet de petites meringues (décoration)
    Un paquet de meringues pâtissières

    Un plat ovale ou rond transparent ou plat assez haut en verre spécial four. Pyrex …. 

    La préparation :

    La veille, déposez la crème liquide au frigo. Elle doit être super froide. 
    Entreposer la feuille de votre robot pâtissier ou les fouets de votre batteur au congélo quelques minutes avant le travail. 

    Prendre un paquet de cookies, et le verser dans une poche plastique. Prendre une cuillère en bois et broyer les cookies en morceaux. Ne pas réduire en poudre, mais en de petits morceaux pour garder de la mâche.
    Éparpillez environ les trois quarts sur le fond du plat sur une épaisseur d’un centimètre environ. 
    Gardez le reste.

    Verser dessus la petite tasse de café fort ou trois quatre cuillères pleines de café.

    Pendant ce temps, monter la chantilly bien ferme avec un peu de sucre glace (une cuillère à soupe rase) dans un saladier bien froid. 
    Ce que je fais je la monte en deux ou trois temps en déposant le saladier quelques minutes au congélateur. Plus c’est froid, plus vite votre chantilly montera et prendra. 
    That is the secret 😉

    Déposez sur le lit de cookies de la chantilly.

    Déposez de la glace vanille et étalez doucement.

    Déposez quelques grosses meringues écrasées sur le lit de glace.

    Déposez un lit de cookies écrasés le reste. sinon complétez en ouvrant le deuxième paquet, les écrasez comme précédemment.
    en conserver un peu pour la déco du dessus.

    Déposez une couche de chantilly.

    Terminer par la couche de cookies pour achever le montage.

    Décorer avec quelques petites meringues pour le fun !

    LA CLASSE non ?

    Entreposez votre glace au congélo et la servir le lendemain. 

    Le jour même :

    Avant de servir à vos convives, vérifier la densité de votre glace, il ne faut pas qu’elle soit complètement givrée sinon ce sera difficile à déguster.

    Si elle est trop prise, sortez-la une demi heure avant de la servir à vos invités.

    Bonne dégustation !

    Une tuerie cette glace. MPGS

    PS : Vous pouvez prendre un autre parfum pour la glace si vous le désirez. Je reste toujours fidèle à la vanille Bourbon.

    Vous pouvez donc vous éclater en la déclinant et faire plaisir à tous  vos  convives ! Evidemment si vous êtes 12 à table, vous multiplierez les doses et quantités. Tout est faisable dans ce bas monde !

    Pour les fêtes, vous ferez ce dessert dans un joli plat évidemment. Vous remarquerez que le mien est bien moche mais super pratique et fait aussi d’excellents gratins de pâtes haha !  😉

    Amusez-vous mes gourmands et bonne dégustation à vous tous !

    Au passage, j’embrasse ma grande qui est en Charente à l’école d’infirmière d’Angoulême et notre Mamie TT à Porto si vous passez par là ! 😉

    Belle journée mes gourmands !

  • NOS GOURMANDISES

    Barres céréales maison au GNO-GNO.

    Barres céréales maison au GNO-GNO ou si tu préfères : délicieuses barres aux céréales recouvertes de chocolat.

    Là, déjà, cher lecteur,  je sais que tu baves. 

    Attends, tu vas bientôt m’épouser ….

    MAIS avant lèche ton écran et bave sur ton clavier ….

    … Pendant ce temps là, la marmotte emballe les barres dans du film transparent pour les conserver ! (parce que j’ai banni de la maison tout le papier d’aluminium !


    Les barres céréales maison au chocolat NOIR

    Les courses :

    Pour 12 barres

    50 g de sucre de canne de Martinique. 
    50 g de miel de fleurs
    100 g de beurre doux mais breton
    100 g de fruits secs au choix (selon à voir ci-dessous)
    250 g de flocons d’avoine ( perso je me suis facilité la tâche, j’ai pris un gros sachet de Muesli avoine aux noisettes ça fait deux coups en un les fruits secs et les flocons. BIO )

    La préparation :

    Préchauffez le four à 170°C.

    Faites fondre dans une casserole le sucre, le beurre et le miel.


    Ajoutez-y en mélangeant bien les fruits secs ET les flocons.

    Bien mélanger. Éteindre, Conservez !

    Versez cet appareil dans les moules en silicone. Tassez bien.

    Enfournez pour 20 minutes de cuisson.

    A la sortie, du four, laissez reposer les barres pour qu’elles refroidissent.

    Vous pouvez les consommez de la sorte en les faisant refroidir. Conservez-les bien enveloppées dans du film alimentaire et dans une boite hermétique ou mieux encore dans la porte du frigidaire.

    Soit comme nous, vous ferez fondre au micro-onde avec 1 dl de lait, 100 grammes de chocolat pâtissier.
    Mélangez bien et versez sur les barres céréales. 
    Laissez refroidir et prendre le chocolat. 
    Entreposez-les moules au frigidaire pour que le chocolat durcisse. 
    Une fois que les barres céréales seront bien prises, les démouler, les envelopper dans du film transparent individuellement et les entreposer au frigo. 
    Vos enfants et/ou votre mari pourra se servir pour le goûter. 

    TU PEUX FERMER TA BOUCHE maintenant HAHA !  Je t’ai vu baver devant 😉

    N.B. : Évidemment tu peux varier les plaisirs en jouant avec les différentes céréales existantes sur le marché, mettre tous les fruits secs que tu désires, et mettre du GNO-GNO noir, au lait, blanc, à la praline, au riz, aux noisettes,  ….  tu déclineras tes barres selon tes goûts personnels. 

    Sache que ces barres sont HYPERCALORIQUES++++. Une barre suffit. UNE et une seule barre pour le goûter + un fruit et une boisson chaude. voir du lait pour les petits oursons affamés qui ont besoin de laitage pour leurs jeunes squelettes. Tu sais comme dans la pub avec le dinosaure …. 

    Moi j’ai deux pandas filles à la maison …. et un vieux PapaOurs qui mangent les barres uniquement l’hiver.

    Source : La cuisine de Mercotte 2009 .

  • NOS GOURMANDISES

    Le gâteau basque de Monsieur

    TiteZaCuisine.com

     

    Le gâteau basque de Monsieur, tout un poème ! C’est SUPER bon.  Je connaissais de nom, mais je n’en avais jamais goûté même en vivant jadis dans le sud-ouest, honte à nous !
    A déguster avec un bon café ou une bonne tasse de thé.
    Il y a quelques temps, oui, je retrouve de vieilles photos dans le réflex ,) monsieur a réalisé ce gâteau, attiré par la gourmandise évidemment. Il faut dire que depuis que nous suivons notre nouvelle hygiène alimentaire, nous nous autorisons uniquement que deux craquages. Alors nous en profitons pour y coller quelques gourmandises. C’est ainsi que nos plus belles recettes rentrent dans ces écarts. Ne crois-pas que l’on se nourrit de la sorte tous les jours …. On a pas envie de rouler … Tu vas me dire quand tu lis la composition de certaines recettes, tu comprends de suite que …  tu vas t’en prendre une couche sur les poignées d’amour -:) Qu’importe si tu sais te contrôler, te prendre en main de suite. Tu iras sur la plage marcher ou courir les huit bornes quotidiennes par tous les temps. Et crois-moi depuis quelques jours ici c’est la chasse à la grenouille et aux escargots à défaut de pêche à la moule …. le ciré jaune et les bottes en caoutchouc pour courir, ce n’est pas très confortable … Bref, revenons à notre gâteau basque. Alors je dédicace cette recette à mes petites copines les Roussettes qui se reconnaîtront. Je sais qu’elles sont gourmandes  😉 Alors rien que pour vous et vos proches, sachez que cette recette est écrite un peu pour vous … mais aussi pour tous nos lecteurs.  AMEN !

    Et que la gourmandise soit en toi !!!  ….

    Le gâteau basque - TiteZaCuisine.com
    Le gâteau basque – monpetitegraindesable.com


    Le gâteau basque de Monsieur

    Temps de préparation : 60 minutes
    Temps de cuisson ; 60 minutes

    Les courses :

    pour 6 basques 😉

    Pour la pâte* :

    La préparer la veille de réalisation du gâteau. 

    300 grammes de farine
    150 g de beurre
    150 g de sucre
    2 jaunes d’oeufs
    1/2 paquet de levure chimique
    1 jus de citron jaune
    1 càs de Cognac

    Pour la crème pâtissière :

    50 g de farine
    Un œuf entier
    2 jaunes d’œuf
    1/4 de litre de lait
    20 g de beurre
    25 g de sucre

    Pour la crème du gâteau** :

    125 g de beurre
    125 g de poudre d’amandes
    125 g de sucre glace
    1 càs de maïzena
    Un œuf entier
    2 gouttes d’extrait d’amande amère (ou de l’amande amère en bouteille de contre-bande de MamieTT 😉

    Préparation de la recette :

    !!! LA VEILLE de la cuisson, préparer la pâte*. 

    Mélangez longuement le sucre, les jaunes d’œuf afin d’obtenir une pâte blanche.
    Incorporez ensuite peu à peu la farine tamisée, le beurre ramolli, la levure chimique, le jus de citron et le Cognac.
    Laissez reposer la pâte dans le bas du réfrigérateur durant une nuit.

    Le LENDEMAIN, préparez la crème pâtissière comme suit : travaillez ensemble dans une casserole, l’œuf entier et les jaunes, la farine et le sucre.
    Lorsque l’appareil est bien lisse et forme un ruban en l’étirant avec une spatule au-dessus de la casserole, ajoutez le lait et le beurre.
    Cuisez la crème sur feu très doux en travaillant constamment avec la dite spatule.

    Préparez la crème du gâteau** et lui rajouter le 1/4 de crème pâtissière préparée ci-dessus.

    Pétrissez le beurre en pommade, ajoutez la poudre d’amande, le sucre glace, l’œuf entier, la maïzena et les gouttes d’extrait d’amande amère.

    Mélangez à la crème pâtissière cuillère par cuillère.

    Laissez reposer la crème au bas du frigo durant une nuit.

    monpetitgraindesable.com

    LE JOUR J :

    Préparation du gâteau pour la cuisson.
    Partagez la pâte en deux.
    Étalez un des deux morceaux de pâte dans un moule à manqué bien beurré.
    Étalez la crème et recouvrez avec le reste de la pâte.
    Faites cuire dans un four bien chaud (th4 –    ) pendant 40 minutes. PUIS baissez le thermostat un peu plus bas … et enfin couper le four mais laissez le gâteau terminer sa cuisson pendant 10 min dans le four éteint.

    Sortez le gâteau,

    Servez à vos convives !

    monpetitgraindesable.com

    C’était trop bon !

    Nourrir un basque ou un portugais match nul. 1 à 1 partout.

    Bientôt, je te donnerai la recette de la soupe portugaise, « O Caldo Verde »… et peut-être d’autres recettes … à tomber 😉

    monpetitgraindesable.com
    Le Porto sur pied. Des dessins d’une régularité incroyable ! monpetitegraindesable.com
    monpetitegraindesable.com

    Regarde la soupe que nous avions dégusté sur le bateau quand nous avions remonté le fleuve Douro … elle était divine. Mais cette soupe était au légumes … enfin je crois . … on s’en fiche elle était exquise ….

    La petite soupe prise sur le bateau croisière sur le Douro. Un régal ma foi ! monpetitgraindesable.com

    Il faut que tu saches que chez nous au Portugal, tout repas commence en général par une soupe …. Et bien crois-moi, nous en avons repris deux fois … Si j’te jure !

    Alors tu vois l’ami, basque ou portugais, on sait recevoir !

    Han ! -:)

    Oh, la la,  mes petites chouquettes, j’allais oublier de vous le présenter dites donc 😉   .

    Tiens voilà le cuistot du jour en grande tenue de pâtissier maison du dimanche !!!! Enjoy ! C’est cadeau.

    Le chef pâtissier., monsieur TiteZA

    Alors notre Tugais a une sexy attitude, non ? -:)

    Et sinon pour digérer et éviter de baver la bouche grande ouverte devant mes photos, tu peux aller te promener, il fait un grand soleil !

    Bonne balade et bonne dégustation mes amis 😉

     

  • NOS GOURMANDISES

    Le bluffant gâteau au chocolat (à la courgette …. )

    Parce que nous recherchons tous à alléger les gâteaux avec des idées innovantes, mon petit homme a trouvé une petite recette sur le net. Cette recette vient du site 750g.
    Aussitôt trouvée, aussitôt essayée !
    Allez, nous vous la partageons, même si nous l’avons un peu modifiée. Nous avons utilisé du sucre de canne bien meilleur que le sucre affiné blanc. Et j’ai complété la recette qui ne mentionnait pas à quel moment rajouter la courgette … ballot !

    A vous de la refaire et de nous dire ce que vous en pensez !

    Le bluffant gâteau au chocolat (à la courgette)

    Les courses :

    • 130 g de sucre de canne
    • 80 g de farine
    • 4 œufs bio
    • 1 courgette bio
    • 200 g de chocolat noir, une tablette entière env.

     

    La préparation :

    Préchauffer le four à 180°.
    Laver et éplucher la courgette, la mixer  au blender finement de façon à la réduire en purée.
    Faire fondre le chocolat noir en cassant les carrés dans un cul-de-poule posé sur une casserole au bain marie (ou faire fondre les carrés de chocolat noir au MO à 900W dans un bol avec deux càsoupe de lait  30-40 sec, si besoin rajouter 30 sec. selon votre four à micro-ondes. )
    Séparer les jaunes des blancs.
    Monter les blancs au fouet ou au robot pâtissier en neige bien fermes.
    Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, incorporer-le au chocolat fondu, rajouter la courgette mixée, mélanger bien et ajouter délicatement la farine puis les blancs.
    Verser dans un moule (pour nous le moule à charlotte) beurré et enfourner à 180°C  pendant 30 min.
    Sortez le moule en fin de cuisson et laisser poser pendant une heure.
    Démouler, décorer à votre guise 😉

    Bilan :

    Nous avons tous trouvé que ce gâteau était d’un moelleux extraordinaire.

    Zéro complexes sur la plage et un gâteau allégé sensiblement par l’absence du beurre.

    A réitérer vite fait !

    Amusez-vous et régalez-vous les gourmands 😉

    Enregistrer

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)