• Les viandes

    Son ragoût de bœuf épicé aux haricots rouges et sa purée maison.


    Un plat glané sur la toile chez Cuisine et mets par mes soins et que mon Tugais alléché par les saveurs lui montant au nez pendant un visionnage à son boulot a préparé en le revisitant un peu pour samedi midi et sans mentir nous en avons mangé pendant un moment vu que la recette est pour six personnes et que nous étions que deux.
    Ce n’est pas un problème quand c’est bon ça passe tout seul haha ! 😉

    J’adore chercher des inspirations et envoyer des idées de recettes à mes Za’mours en douce par messagerie. Et hop en 1, j’appâte et hop en 2, je vise dans le mille. Bon j’avoue pour monsieur : c’est souvent des gourmandises sucrées et pour bibi du salé.
    Chacun ses qualités HAHA !!! 😉

    Mais en ce moment, il est sûr que j’essaye de varier car à force de cuisiner je sèche niveau diversification des plats.
    C’est bien beau de cuisiner mais j’aime manger le plus varié. Sinon nous avons vite fait de tourner en rond ; quoi que quand je regarde ma galerie photos depuis dix longues années, c’est riche et diversifié.

    Donc voici une nouvelle suggestion pour un plat d’automne que nous avons accompagné d’une purée faite maison à tomber.
    Pour la saison, c’est parfait !
    En avant pour la réalisation de ce petit ragoût dont vous me donnerez des nouvelles si vous le réaliser.

    Son ragoût de bœuf épicé aux haricots rouges et sa purée maison
    Monpetitgraindesable.com



    Son ragoût de bœuf épicé aux haricots rouges et sa purée maison.

    Pour 6 gourmands

    Deux bonnes heures de cuisson minimum.

    Les courses :

    750g à 1 kg de bœuf coupé en cubes (selon l’appétit), je vous recommande de choisir de la joue de bœuf. c’est d’une tendreté …

    Un os à moelle (facultatif) 😉

    1 oignon blond

    2 gousses d’ail épluchées et dégermées

    100 g de champignons de Paris et 150 g shitake

    2 belles carottes bio

    2 cuillères à soupe de maïzena

    2 cuillères à soupe de paprika doux

    2 feuilles de laurier de mon garden

    50 cl de bouillon de bœuf maison ou 50 cl d’eau bouillante et un cube bio et dégraissé à fondre.

    Une boite de 400 g de tomates pelées concassées POLTI (en octobre, ce n’est plus la saison des tomates donc un bocal de tomates de ton jardin si tu as de la chance.)

    1 boite de haricots rouges.

    Huile d’olive de Mamie TT

    Sel, poivre

    La préparation :

    Préchauffer le four à 180 ° C. Lavez tous les légumes sous l’eau claire, brosser les champignons avec un pinceau. Essuyez avec un chiffon doux.

    Laver et couper les champignons en 4.

    Peler et hacher l’oignon et l’ail.

    Peler et couper les carottes en rondelles.

    Faire revenir le bœuf avec de l’huile d’olive dans une cocotte supportant la cuisson au four.

    Retirer le bœuf et réserver.

    Faire revenir les champignons, les carottes, l’oignon et les aulx*.

    Remettre le bœuf dans la cocotte.

    A jouter la maïzena et le paprika. Faire revenir. Mélanger bien !

    Ajouter le bouillon, les tomates, la feuille de laurier et les haricots rouges rincés et égouttés. Assaisonner à votre guise. Attention, le bouillon est déjà très salé.
    Mélanger bien et porter à ébullition.

    Couvrir le plat, éteindre votre plaque et enfourner 2 heures à 180 degrés.

    Servir ce plat bien chaud à vos convives avec ce que vous aimez pour l’accompagner : des patates, des nouilles, du riz ou comme nous avons fait ici une bonne purée maison, la recette est ci-dessous.

    Purée maison de pommes-de-terre de TiteZa.
    Monpetitgraindesable.com



    La purée maison de pommes de terre de TiteZa

    Les courses :

    Un bon kilo de pommes-de-terre spéciale purée BIO
    Un oignon breton épluché (ou blond)Une dent d’ail épluchée et dégermée ou de ton garden.
    Un grand faitout
    Deux litres et demi d’eau avec une bonne pincée de gros sel gris
    1 brique de crème de coco Bjorg (ou ce que tu trouveras)
    25-30 g de beurre doux
    Sel poivre
    10 de brins de ciboulette (facultatif).

    La préparation :

    Lavez vos patates sous l’eau claire en les brossant avec une brosse spéciale légumes.
    Epluchez-les !
    Dans un grand faitout déposez les patates entières ou coupez en deux dans deux litres et demi d’eau fraiche avec une bonne pincée de gros sel gris.
    Rajoutez l’oignon, l’ail.
    Faites cuire pendant 30 minutes.

    En fin de cuisson, égoutter les patates tout en gardant un peu d’eau de cuisson au fond du faitout. (3 càsoupe d’eau de cuisson)
    Versez dessus 3 à 4 càs de crème de coco.
    Ecrasez tout ce petit monde avec un presse purée manuel jusqu’à l’obtention d’une purée.
    Rajoutez un bon morceau de 25-30 g de beurre. Assaisonnez à votre convenance en sel et poivre et mélanger bien.
    Rajoutez si vous le désirez qq brins de ciboulette ciselée (facultatif)
    Servez bien chaud en accompagnement de votre viande, poisson ou telle quel.
    Une tuerie !

    (On évite les purée industrielles. Et je vous prie de croire que c’est vite fait et une merveille à déguster. C’est un autre monde , je vous le dis ! 😉

    Ha petit tuyau que je vous confie, on lave TOUJOURS pour la purée, les patates avec la peau. ; c’est l’amidon qui va être utile pour lier la purée. Vous les éplucherez donc bien après.

    Ce plat est à tomber et vous épaterez la belle-mère, c’est bien aussi. (Je vous donne des idées haha ! ). La mienne est trop loin malheureusement mais elle pourra la faire à sa convenance maintenant pour ses prochains invités le week-end ! 😉

    Bonne soirée mes gourmands et prenez grandement soin de vous et de ceux que vous aimez !

    Vos Titeza et le Tugais 😉

    Première partie, tu saisies tous les produits sur feu de ta plaque. ET ensuite ça poursuit tranquillement sa cuisson au four à couvert. Elle n’est pas belle la vie. T’as deux heures pour te bourrer la gueule HAHA !
    … ou pas !
    T’auras la purée à réaliser haha je te tiens ma fripouille ! 😉
    La cuisson débute sur le feu mais se poursuit pour deux heures au four.
    Comme diraient nos anciens : ça doit mijoter ma chérie !
    Regardez-moi ce bijou !! Il a bien bossé mon Tugais. Il s’est appliqué tout seul. Je suis juste intervenue pour la purée vu qu’il causait au téléphone avec MamieTT.
    T’as déjà vu un chef causer au bigophone avec sa maman au lieu de faire sa purée maison ?
    Je te jure !
    Servez ce plat au milieu de la table, il est juste extraordinaire et fera saliver vos convives.
    Foi de Titeza 😉
    Mon assiette avec un os à moelle que mon boucher a glissé dans le paquet, mon pécher mignon. chut ne le répétez pas ! (Je tuerai pour un os à moelle ! si , si !)
  • Coup de gueule

    Le bœuf, le cheval et l’âne.

    Le bœuf, le cheval et l’âne.

    Un bœuf, un baudet, un cheval,
    se disputaient la préséance.
    Un baudet ! Direz-vous, tant d’ orgueil lui sied mal.
    à qui l’ orgueil sied-il ? Et qui de nous ne pense
    valoir ceux que le rang, les talents, la naissance,
    élèvent au-dessus de nous ?
    Le bœuf, d’ un ton modeste et doux,
    alléguait ses nombreux services,
    sa force, sa docilité ;
    le coursier sa valeur, ses nobles exercices ;
    et l’ âne son utilité.
    Prenons, dit le cheval, les hommes pour arbitres :
    en voici venir trois, exposons-leur nos titres.
    Si deux sont d’ un avis, le procès est jugé.
    Les trois hommes venus, notre bœuf est chargé
    d’ être le rapporteur ; il explique l’ affaire,
    et demande le jugement.
    Un des juges choisis, maquignon bas-normand,
    crie aussitôt : la chose est claire,
    le cheval a gagné. Non pas, mon cher confrère,
    dit le second jugeur, c’ était un gros meunier,
    l’ âne doit marcher le premier ;
    tout autre avis serait d’ une injustice extrême.
    Oh que nenni, dit le troisième,
    fermier de sa paroisse et riche laboureur ;
    au bœuf appartient cet honneur.
    Quoi ! Reprend le coursier écumant de colère ;
    votre avis n’ est dicté que par votre intérêt !
    Eh mais ! Dit le normand, par qui donc, s’ il vous plaît ?
    N’ est-ce pas le code ordinaire ? 

    Jean-Pierre Claris de Florian 

    COMME QUOI ON A RIEN INVENTE, C’ETAIT ECRIT 

    L’histoire d’un pauvre bœuf remplacé par un cheval voir par un malheureux baudet hiiiii hann ! 

    Bon nous sommes tous au courant de ce fabuleux scandale d’une célèbre marque de produits surgelés, oui, apparemment cette actualité fait la une de tous les média, ils remplaceraient de la viande de bœuf par du cheval ou autre viande qui plus est étrangère et pas française. Nous voilà devant un scandale sanitaire européen, un vrai cri d’alarme. 

    Tu ne vas pas me faire croire que c’est le premier ?

    Moi j’dis …. hein qu’ils se foutent carrément de notre gueule.

    Bref, les anglais râlent.  

    Les français récusent.

    Les gars des pays de l’Est analysent et n’ont rien à se reprocher. mon œil !

    Tout l’monde se renvoie la baballe, 
    et on se cravache et on botte à plein sabot.

    A qui le tour ?

    Moi j’ai un peu honte de le dire mais j’aime bien cette fable. 

    Le bœuf, le cheval et l’âne. 

    Toujours un animal qui sera le bouc-émissaire dans l’histoire. 

    Une belle fable sûrement que notre ami Jean aurait aimé écrire. 

    Mais là, ce n’est pas Jean mais Jean-Pierre !

    Ma morale ?

    J’adore le bœuf, je raffole du cheval et j’peux faire l’âne. 
    Moi j’adore les ânes, ce sont des bestioles que j’affectionne énormément. 

    Très câlins. 

    Les chevaux je les admire. J’en ai fait. 
    Je les trouve majestueux. Nobles.  

    Et j’en mange depuis ma toute petite enfance. Un crime ? Je ne sais pas. Peut-être pour certains …

    Bon le bœuf hein nous sommes tous d’accord, c’est fait pour être mangé et puis c’est tout ! (les végans vont me haïr, je m’en fiche comme de ma première culotte ! )

    D’ailleurs j’adore le saucisson d’âne, je raffole du steak de cheval et le bœuf me ravit. 

    Alors tu sais quoi ? 

    Ben moi je mange de tout (sauf des produits industriels et surtout des surgelés, conserves et autres immondices de supermarchés).

    Comme ça tout le monde est content. 

    Ce sont surtout mes papilles, mon cœur, mes artères et mes fesses qui sont satisfaites ainsi que mondocdelabouffe qui nous avait donné de bons conseils quant à notre alimentation.

    Et au moins, je sais ce que je mange et ce que je donne à ma famille.

    Merde quoi, tous ces diktats de lobbies, de grosses distributions. Je trouve ça honteux et criminels que de se foutre royalement de la santé de ses concitoyens. Les hautes autorités devraient faire un sacré ménage dans toutes cette fourmilière bien pourrie de l’agro-alimentaire.

    Ils n’ont qu’à y coller du bœuf de France, du bon gros bœuf bien nourri, tracé d’éleveurs français et éthiques qui broute dans nos prés français et transformer le tout en France !
    Notre alimentation devrait être produite, vendue et dégustée chez nous EPICETOUT. Les autres pays se démerderaient chacun de leur côté.
    On en reparlera un jour … 😉

    Merde aussi , quoi !
    (Bon si tu es végan, passe ton chemin !)

    Tu veux des recettes de lasagnes ? 

    Attends, demain !

    Je les fais maison avec mes petites mains et mon cœur du veau et porc breton.

    857305_10200641240697019_1914920198_o.jpg

    Sont bêtes en plus parce que le bœuf, c’est une viande grasse au même titre que le cheval ou que l’âne. Et oui ! (Cf. les notes de diététiques lues par notre docteur en diététique).

    Z’ont qu’à bouffer des poulets, des lapins et du veau ! C’est moins gras et plein de protéines ou du poisson, des crustacés, des coquillages, des œufs, ou des protéines végétales. HA HA !
    Bref, ceci est un vaste débat politique. Et moi la politique ça me …
    Tu imagines !
    Bref !

    Coup de sabot tiens et bataille de plumes !

    Pénible tout ça .. non ?

    Mais quand arrêteront ils de jouer avec notre santé ? 

    L’affaire est grave !

    Quand je pense qu’ailleurs ils n’ont pas tous ces soucis, ils ne bouffent rien !

    Tout ça pour ça ?

    Merde !

    Oups ! 

    Je pensais tout haut …

    ​​​​​​​Pardon pour les gros mots. Je réciterai sept Notre père et cinq Ave Marie +++ 😉

    Belle journée les gens et prenez soin de vous tous !

    Des bizouilles 😉

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)