• Bouillons

    Mon bouillon asiatique aux légumes.

    Mon bouillon asiatiques aux légumes. - TiteZaCuisine.com
    Mon bouillon asiatiques aux légumes. – TiteZaCuisine.com


    Mon bouillon asiatique aux légumes.

    Les courses pour 4 gourmands.

    Une carotte.
    Un blanc de poireau.
    Un poivron rouge.
    Un courgette.
    Une petite branche de céleri.
    4 cuillères à soupe d’haricots verts cuits.
    un petit oignon.
    une dent d’ail frais coupé en tout petit morceau débarrassé de son germe.
    Une cuillère à café de gingembre en poudre ou un petit morceau de gingembre frais coupé en tout petit.
    Une cuillère à soupe de basilic frais en feuille.
    Une cuillère à soupe de ciboulette fraîche ciselée.
    Une cuillère à soupe de coriandre en feuille.
    Deux cubes de bœuf dégraissés.
    Deux cuillères à soupe de sauce soja.
    Deux cuillères à soupe de Nuoc Mâm*
    Poivre du moulin (vous pouvez mettre un petit morceau de  piment rouge coupé si vous aimez.)
    De l’eau soit 2 litres pour faire cuire notre soupette asiatique.

    La préparation :

    Brossez, lavez vos légumes, essuyez-les tous.
    Coupez tous les légumes en julienne.
    Coupez l’oignon en tout petits morceaux, l’ail.

    Plongez vos deux cubes de bœuf dégraissé dans deux litres d’eau fraîche dans une grande casserole ou mieux une faitout ou cocotte. Allumez sur feu vif, puis quand vous obtiendrez une ébullition, repassez sur feu moyen-doux.

    Versez tous les légumes coupés en julienne.
    Versez dans la casserole l’oignon et l’ail.
    Rajoutez toutes les herbes, la ciboulette, la coriandre et le basilic coupé.
    Versez les cuillères de soja et Nuoc Mâm, la cuillère à café de gingembre (ou le gingembre coupé en tout petits morceaux).
    Goutez, et rectifiez l’assaisonnement, pas besoin de saler le cube et le soja salent suffisamment.
    Laissez cuire 20 à 25 minutes couvert sur feu doux.

    Vous pouvez rajouter des nouilles chinoises, du vermicelle ou autres nouilles et pâtes pour réaliser un plat complet.
    J’ai rajouté comme vous pouvez le voir sur les photos 80 grammes de filet de poulet par personne et un œuf que l’on cassera dans le bol ou dans l’assiette avant de servir la soupe. Il cuira avec la chaleur.
    Voilà un dîner complet pour un dimanche soir.
    C’est parfait et mes gourmands adorent cette soupe que vous pouvez décliner à l’infini en changeant à chaque fois les légumes, et les protéines. Vous pouvez mettre du poulet rôti, du poisson, des coquilles st Jacques, des grosses crevettes, ou du tofu.

    Bonne découverte !

    Mon bouillon asiatique aux légumes.  TiteZaCuisine.com
    Mon bouillon asiatique aux légumes.
    TiteZaCuisine.com

    PS : J’ai dans ma catégorie SOUPE, un vingtaines de bouillon, soupes, velouté différents si tu recherches des idées pour te réchauffer cet automne hiver 2020-2121. Je t’en prie c’est avec un réel plaisir. Je suis entrain de les améliorer comme je peux. C’est dingue tout ce que j’ai écrit et que je relis avec joie. HAHA ! 😉
    ENJOY !

    Belle semaine à vous tous, prenez soin de vous !!!

    TiteZa et ses acolytes




    Définition (google est mon ami ;))
    Nuoc-mâm :
    Le yúlù est une sauce à base de poisson fermenté dans une saumure inventée en Chine du Sud dans les provinces du Guangdong et du Fujian. Bien qu’originaire de Chine, en France il n’est connu que sous sa traduction en vietnamien nước mắm. On le trouve sous les noms de sauce de poisson, fish sauce, teuk trey ou nam pla. C’est un des principaux condiments utilisés par les cuisines vietnamienne, thaïlandaise, cambodgienne, laotienne et surtout sur son lieu d’origine dans la cuisine chinoise chaozhou, fujian et cantonaise.


    Source : définition google.





  • Les soupes

    Petit bouillon aux légumes dit Gaston

    …. et le bigophone d’un dimanche soir sonnât, oups !

    Oh, ça va j’avais besoin de faire un jeu de mots, je sais, parfois mon humour est pourri. 

    Mais on s’en fiche, le principal est dans le bol. 

    J’étais au téléphone avec ma meilleure amie et non avec Gaston, mais le téléphone a bien sonné, quand je cuisinais ce délicieux petit bouillon de légumes. Je lui ai fait envie.

    Voici ma chérie, la recette qui va bien avec nos nombreuses recherches sur le net à savoir si le panais et le topinambour rentraient dans la catégorie des « légumes ».

    Et bien oui, ce sont des légumes-racines.

    Ne t’inquiète pas, je te rappelle pour ta mémoire de oisillon, que je ne mange jamais de féculents le soir. ,)

    Ce ne sont que quelques légumes  mon enfant, et puis sache que je ne mets jamais de patates car ça fait péter, les oignons aussi d’ailleurs …. 😉

    Bon alors pour se laver l’intérieur et être en harmonie avec sa tête et son cœur en passant par nos papilles, je vous livre ici la recette avant que nous prenions le bouillon car au même moment que je rédige ma petite recette ici et présentement,  la tempête sévit sur nos côtes.
    Des vents à plus de 100 km balayent ma plage et les grêlons frappent les carreaux.

    Vivement qu’on se couche mais avant un petit bouillon du soir,

    Aurevoir 😉

    Petit bouillon aux légumes dit « Gaston »

    Les courses :

    Un poireau
    Deux carottes
    Deux panais
    Trois topinambours
    Deux navets
    300 g à 500 g d’haricots verts plats (surgelés)
    Deux litres d’eau
    Deux cubes de volaille dégraissée
    Deux càs de persil plat
    Oignon et ail (facultatif) je n’en ai pas cette fois-ci. 
    Poivre du moulin

    La préparation

    Lavez les légumes. 
    Épluchez-les. 
    Coupez le poireau en deux et émincez le plus finement possible en tout petit. 
    Coupez les carottes, les panais, les navets et les topinambours en brunoise. Et si vous avez ça, ce ne sera que plus facile. J’ai le mien et j’ai bien fait mumuse tout en étant au bigophone.
    Préparez les haricots verts plats.
    Coupez l’oignon et l’ail si vous voulez en mettre. Ce soir-là je n’en ai pas mis. Mais, c’est meilleur.
    Plongez tout ce beau monde dans deux litres d’eau.
    Rajoutez deux cubes de volaille dégraissée.
    Deux càs de persil plat ciselé.
    Trois tours de moulin à poivre.
    Faire cuire à couvert 25 minutes à partir de l’ébullition.

    Servez vos amours !

    Je vous souhaite une bonne dégustation avec ce petit bouillon super facile à réaliser. Vous pouvez rajouter des patates ou des petits pois si vous désirez changer un peu.

    Amis du soir, bonsoir ! 😀

    Demain, les sauces froides allégées …. je ne vous oublie pas, enfin on verra si vous êtes sages, HAN HAN !

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)