• LES ENTREES

    Ma terrine de foie gras mi-cuit faite maison pour un sacré réveillon

    Ma terrine de foie gras maison par Monpetitgraindesable.com


     Allez, nous sommes en décembre 2020, je te suggère pour le soir du réveillon ma recette de Noël 2013. Les flash-back ont du bon parfois. Et si la recette est bonne, pourquoi se fatiguer alors que cette période des fêtes est déjà exténuante pour tous avec toutes les restrictions dues au Covid19. Fuck l’année 2020, ha ha la bonne blague ! 😉

    Donc on ne va pas se laisser embêter par toute cette ambiance morose actuelle et on va se prendre par la main pour faire plaisir à nos proches, vu que cette année 2020,nous sommes réglementés pour le nombre de convives à table le soir du réveillon de Nouël.
    Moi je dis tant mieux ça fait des économies. 😉 Et puis les absents ont toujours tord. Oh ça va je plaisante. On ne va non plus se mettre en danger à trente douze à table pour se chopper la mort. Faut pas déconner. Faut savoir être responsable pour soi et pour les autres. Certains ont qd même la comprenette difficile.

    Donc je te publie à nouveau cette recette qui date de sept ans mais que j’adore publier chaque noël. Si elle peut vous aider et vous servir, ne vous gênez point !
    Depuis quelques jours la fille aînée est infirmière à l’hôpital en soin palliatifs et s’éclate. Ceci pour les dernières news de 2020. Ca bouge très vite chez nous … Je vous préviens. Ici c’est action et réaction.

    Alors si tu veux faire plaisir à tes invités, prends toi un peu d’avance, essaye-la et tu pourras épater la galerie.

    Nous sommes mercredi,  c’est le matin du réveillon de Noël 2013, il est 6 heures du mat’, et je prépare ma terrine pour le soir.
    Ah, attends, on me cause …. Ma fille aînée, la locataire du dessus… au fond de son lit qui est DEJA réveillé ???? Elle m’envoie un sms.
    Fille aînée : « – Dis, tu ne prépares pas ta terrine de foie gras à 6 heures du matin là ? « 
    Moi amusée : « -Si, pourquoi ? Tu en veux une tartine ? »
    … No comment, pas de réponse.
    Raiponce a du s’endormir à nouveau.

    Petit Papa Noël surveille la tablée …

     L’année dernière je vous avais déjà suggéré cette petite recette de ma terrine de foie gras. Rien ne change cette année. Je réitère l’expérience car nous avions apprécié. Mais cette fois, j’ai acheté chez Edouard L. un foie gras sous vide semi préparé, déveiné, salé et poivré de belle qualité. Mais je vais le préparer à ma façon quand même un peu de fleur de sel, du 4 épices, des tours de moulin et le Cognac. Que je te le frictionne avec tout ça, un coup de frigo et hop à la cuisson mon coin-coin tu iras rejoindre ma Raiponce pour te reposer avant dégustation. Je parle de la terrine …

    Cette fois, j’en prépare deux. Une pour chaque réveillon. C’est comme ça. Mais pour vous mes lecteurs et grands gourmands devant l’infini, je vous fais partager ma petite expérience. 
    C’est super facile, vite fait et vous verrez vos invités seront comblés. 
    A servir avec quelques tranches de pain de campagne grillées à la seconde. 
    Je vous souhaite au nom de toute la famille TiteZa un excellent réveillon et de belles fêtes à tous, de l’amour, de la joie et du partage, et des petits moments de bonheur avec vos proches, et amis.
    Rendez-vous à l’année prochaine !

    Un dimanche matin, avec mon courage, je décide de faire ma première terrine de foie gras comme une grande. Mais je me suis lancée un sacré défi qui va reposer quelques jours sur mes petites épaules.
    La folle que je suis (han !!!), mes chers gourmands,  j’ai décidé de réaliser la cuisson de mon foie gras au micro-ondes.
    HA HA la bonne blague hein !!!!???

    J’ai acheté mon foie gras de très bonne qualité, j’ai toutes mes épices, ma petite dose de Cognac et la tête qui tourne remplie de  nombreuses techniques, de conseils glanés sur le net et dans les bouquins qui s’entremêlent pour réaliser ma petite terrine de Noël faite maison de A à Z.
    Reste à la réussir mais ça ma brave Lucette c’est le jeu et on ne le saura sûrement qu’au moment de la dégustation soit mardi soir lors du dîner du réveillon.

    TADAM ce sera quitte ou double ….

    (et là j’entends la foule qui se marre ….)

    C’est là, où tout prend un côté magique 😛

    C’est comme faire du trapèze sans filet. Je me jette dans le vide.

    Allez 1,2, …, 4 comme disait ma fille cadette quand elle était petite, en route pour un sacré challenge, réussir ma première terrine de foie gras de mon entière life comme diraient nos jeunes.

    MA TERRINE DE FOIE GRAS MI-CUIT A MA FACON

    Ustensiles : une terrine en grès ou en silicone
    Un plat en Pyrex
    Un couteau, une cuillère à café
    une balance de précision
    Un micro-ondes
    Du film alimentaire transparent

    Des gants en latex 

    Les courses :

    Un beau foie gras de canard (ou d’oie) d’excellente qualité entre 400 et 600 g maxi.(je pèse mes mots quant à la qualité supérieure du foie gras).
    Du sel fin (de Guérande)                       )
    poivre gris concassé ou en poudre,        )   La base
    sucre semoule                                      )
    poivre blanc en poudre !
    5 baies                         !
    quatre épices               !   Facultatif mais so delicious 😉
    Cognac                        !

    Ne panique pas les mesures exactes des ingrédients viendront plus tard dans ma recette.

    Pour l’instant lis bien mes recommandations avant de débuter les préparations et la recette qui suivent :

    En tout premier lieu : Vous vous laverez les mains avec eau chaude et savon. 
    Deuxième point : enfiler pour manipuler le foie des gants. Tu comprendras pourquoi quand tu seras les mains dedans. HAHA ! 
    Ton plan de travail doit être hyper propre comme ta planche à découper et tous les ustensiles que tu vas utiliser.
    Tu vas manipuler un produit noble et onéreux. Prends ton temps, sois délicat et précautionneux. 
    Lis et relis ma recette deux ou trois fois en entier pour bien comprendre toute la technicité et les petits tuyaux. 
    J’ai rajouté des petites vidéos pour soutenir la recette. Ca aide énormément à la compréhension de chaque geste. 
    Je te souhaite un bon moment. 
    De petits conseils bien avisés, foi de TiteZa. 

    Il faut impérativement que la dite portion pèse entre 400 et maximum 600 g pour avoir une belle pièce prête à se transformer en délicieuse terrine. Si elle pèse davantage,  c’est que le canard aura été gavé beaucoup trop et vite. Le foie sera de qualité bien moindre.
    Saviez-vous que la période de  gavage d’un canard ne doit pas excéder dix-huit jours ??
    En revanche si vous réaliser une terrine d’oie, le foie peut être plus gros jusqu’à un kilo pour les plus beaux.

    Préparation de la marinade. Puis vous filmez bien pour que le foie et la marinade s’imprègnent délicatement au frigo.

    Poser le foie de canard, sur une planche en bois.  

    Le laisser reposer tranquille à température ambiante, pour ce posez-le sur votre plan de travail après être revenu de vos courses  une bonne heure. J’ai pris du foie gras de canard, bien gavé deux fois par jour pendant 18 jours de chez mon fournisseur préféré. Je l’ai laissé à température ambiante se reposer un peu.
    Il faut le dénerver. Pour cela il faut s’armer d’une cuillère à café et/ou d’un couteau et surtout d’une bonne patience. Pas de panique, ce n’est pas sorcier.
    Il faut détacher les deux lobes de foie gras. Les poser à plat sur une belle planche en bois ou sur votre plan de travail hyper propre. Le but est de ne pas trop manipuler les lobes, mais il faut ôter les deux nerfs principaux qui se trouvent dans chaque lobe.  Il faut être délicat. 
    Je vous assure, si je l’ai fait,  vous pouvez le faire facilement. 
    Je vous mets pour vous rassurer la vidéo d’Eric Leauteay pour une belle leçon filmée sur la technique d’éveinage du foie gras. Cette technique est propre bien exécutée. Elle révèle aussi les différentes techniques pour toute la préparation complète avant et pendant la cuisson et le montage de la terrine. 
    A vous de choisir la vôtre ou de prendre ici et là ce qui pourrait vous intéresser. J’avoue avoir pris un peu d’inspiration chez tous nos professeurs.
    Attends pour les fêtes de Noël et de Saint Sylvestre on peut s’offrir l’assistance de chefs et de grands techniciens ma foi, et si ils sont sur le net, c’est pour que nous profitions de leur savoir-faire isn’t it ? ….;)

    Ma technique à moi et que je vous fais partager est inspirée de celle du dessous. Bon j’avoue, c’est moins académique, mais  elle est exécutée par un chef, le travail escompté et le résultat est tout autant efficace. J’ai bien étudié les différentes vidéos et ensuite j’ai réalisé la mienne à ma façon.
    Vous choisirez la vôtre. 
    Une foi les deux grosses veines enlevées, nous allons procédé à la marinade. 
    Déposer les lobes dans un plat en pyrex (je recommande le pyrex car il passe aussi bien au four traditionnel qu’au micro-ondes et enfin au frigo. Vous ne vous prendrez pas la tête. 

    Certains rincent les lobes de foie gras dans un mélange eau et lait  et quelques glaçons afin pour les laver un peu et les refroidir pour rabaisser la température à 2-3°C. 

    Je n’ai pas fait cette étape. 

    Maintenant pour réaliser la cuisson de la terrine, il existe plusieurs techniques ou écoles. C’est toujours amusant d’observer les différences. 
    A tester selon vos envies. 

    Je vous suggère ici ci-dessous une technique parmi tant d’autres de Monsieur Eric Léautey qui se semble être super sympa. 

    Pour ma part, j’ai me suis inspirée pour ma terrine de la recette d’Anne de Papilles et Pupilles  bordelaise et excellente cuisinière. 

    Mais avant la cuisson, le foie gras doit se reposer quelques heures dans une excellente marinade. Marinade qui sera composée de sel, sucre et poivre pour la base. Le sucre est là pour enlever l’amertume du foie gras.
    Toutefois, vous pouvez rajouter bien sûr quelques épices en plus ne peuvent pas nuire comme un peu de noix de muscade, du quatre épices, et un soupçon d’alcool.

    Vous réaliserez la vôtre  selon vos goûts et vos envies.

    La logique veut que pour un bon kilo de foie gras la marinade de base soit :
    15 g de sel,
    8 g de poivre 
    4 g de sucre. 

    A convertir, enfin diviser selon le poids de votre foie.

    Voici la mienne …

     Préparation de la marinade de mon petit foie gras :

    J’ai un foie gras de 596 gr donc après quelques calculs mentaux j’ai mis :
    30 ml (cuillère-mesure) de Cognac,

    3 g de sel, soit trois belles pincées env.
    2 g de poivre blanc
    2 g de poivre noir concassé
    quelques tours de moulins de 5 baies avec en plus qqes baies roses
    1 g de Quatre épices
    4 g de sucre semoule

    Sachant qu’un gramme (1g) = 1ml Ceci étant pour la prise de mesure avec une cuillère-mesure. Parce que ma balance ne pèse pas les tous petites mesures.

    Laissez infuser le foie gras avec toutes les épices.
    Filmez le plat avec du film transparent bien hermétiquement.


    J’ai  mélangé toutes mes épices, le sucre et la petite cuillère de Cognac dans mon plat en Pyrex.
    J’aurai pu faire mumuse avec du Porto BLANC mais je n’en ai plus. Et il ne faut surtout pas de Porto rouge qui fait « griser » le canard. A oublier donc. 
    Prenez du Porto blanc à la limite, du Cognac ou de l’Armagnac d’excellente qualité.
    Vous pouvez l’assaisonner avec du sel ou de la fleur de sel en moulin, du poivre et du sucre uniquement. C’est excellent aussi. 
    Chacun choisira son assaisonnement en fonction de ses propres goûts. Vous pouvez intercaler dans votre terrine des morceaux de truffe noire, des figues, des abricots, bref faites vous plaisir, vos convives apprécieront.
    Moi comme je voulais marier mon petit foie gras ultérieurement lors de la cérémonie du réveillon avec du pain d’épices accompagné sûrement d’ une excellente confiture d’oignons …. j’ai choisi mes épices préférées. Mais rien n’est figé, tout se bouscule, et on peut décliner la terrine de foie gras à l’infini. Vous pouvez en faire deux si cela vous chante, et même recommencer pour le réveillon de la Saint-Sylvestre par exemple …
    Je me lèche les babines rien qu’à penser à la dégustation … 😀

    J’ai ensuite déposé mes lobes de foie gras dans un plat en pyrex. Je les ai badigeonné de mes épices recto verso.
    J’ai filmé mon plat bien hermétiquement avec plusieurs couches de films et je l’ai déposé au réfrigérateur pour quatre bonnes heures. Au pire, du pire voir un minimum d’une heure. 

    La cuisson

    Je sors mon plat du frigo, j’ôte le film alimentaire. 
    Je dépose mon plat dans le micro-ondes, puisse 950 W pendant 1minute 45. Voir rajouter 10 à 15 sec si nécessaire.

    Go GO GO !!!

    Je sors mon plat du micro-ondes. Le résultat à l’air concluant, pas trop de gras rendu. Je mets des gants pour me protéger les mains. Le foie gras est chaud, enfin tiède, ça va on peut le manipuler facilement MAIS délicatement. Je prends chaque morceau de foie gras et je vais les déposer tout doucement dans ma terrine noire en silicone (Mastrad). Les plus gros morceaux vers le bas dos lisse contre le fond, les petits au milieu et un gros face lisse vers nous. 

    Je verse le gras du foie gras sur la terrine. Je dépose dessus le poids prévu à cet effet pour tasser un peu la terrine.

    Je referme la terrine avec le chapeau et entrepose le tout dans le frigo pour minimum 6 à 12 heures.
    Mais déjà je sais qu’elle est belle, si si je le sens, mon 6ème sens féminin parle HAHA !

    Ma petite terrine va aller se reposer ….

    Entre 6 à12 heures minimum au frigo. Mais je te conseille de la laisser 48 voir 72 heures. C’est ce que j’ai fait. En dessous, ce n’est pas extra du tout. L’an passé, j’en ai raté une terrine  parce que le foie était de mauvaise qualité et de deux parce qu’elle n’avait pas dormi reposé assez de temps au frigo. 

    Mais la consommer dans les 72 heures à quatre jours : c’est le nec plus ultra. 

    Elle sera tranchée et dégustée avec amour. Je vous donnerai des nouvelles ultérieurement 😉
    Actuellement, ma terrine repose tranquillement dans le frigo.

    Alors après repos de 72 heures, voici la star des réveillons mesdames, messieurs, roulement de tambour !!!!!!

    Et voici, en avant première et en exclusivité Le résultat final de ma toute première terrine, TADAM !!

    Et OUAIS je peux me la péter maintenant WHO WHO !!!

    Des commentaires ?

    Alors pour les gourmands qui veulent en savoir plus sur la dite terrine lors de la dégustation, certaines l’ont dégustée en la tartinant sur du pain de campagne (on ne tartine jamais le foie gras, c’est mal poli. On en prend un petit morceau que l’on dépose délicatement sur une belle tranche de pain de campagne grillée 😉  ; d’autres l’ont croqué avec amour sur du pain d’épices …
    S’il vous plaît, faites-nous plaisir d’acheter un excellent pain de campagne, c’est divin.
    Accompagnez ce mets de choix avec un excellent vin moelleux ou un Sauternes. c’est divin.

    Apparemment, elle était très bonne et le pari plus que réussi. Ha je suis fière de ma première expérience.

    Voilà, c’est malin mes gourmands ont grandement apprécié.
    Prochaine fois, je vais être obligée de recommencer.
    Bilan des papilles : UNE TUERIE !

    Comme quoi des fois les trucs tout simples, c’est de la balle 😛

    BON REVEILLON à tous mes amis !

    Check de l’orteil et biz au papa Nouël si vous le croisez !

    HO HO HO !!!

    Joyeux Noël à tous et bonnes fêtes de fin d’année.
    Monpetitgraindesable.com

  • LES FECULENTS,  Les viandes

    Parmentier de canard et sa purée aux noisettes

     

    Le Parmentier de Canard et sa purée aux noisettes - TiteZaCuisine.com
    Le Parmentier de Canard et sa purée aux noisettes – TiteZaCuisine.com

     

    Le Parmentier de Canard et sa Purée aux noisettes
    selon Cyril Lignac et le magazine « Gourmand ».

    Pour 8 gourmands 

    Les courses :

    – 4 cuisses de confit de canard en conserve. Ben,oui, je n’ai pas encore de canards dans mon jardin …

    Pour la purée :

    – 6 échalotes
    – 1 bouquet de ciboulette 
    – 1,5 kg de pommes de terre
    – 15 cl d’huile d’olive 
    – 100 g de noisettes torréfiées et concassées
    – un peu de graisse de canard (je n’en ai pas mis)
    – sel de Guérande , poivre du moulin

    La crème de parmesan :

    – 50 cl de crème fraiche
    – 8 cuillères à soupe de parmesan râpé


    La préparation du Parmentier 

    • Hachez finement les échalotes et la ciboulette. Faites légèrement griller les noisettes au four et concassez-les.
    • Faire cuire les pommes de terre entières dans de l’eau salée. Quand elles sont bien tendres, les égoutter et les peler. Les écraser avec une fourchette, ajouter la moitié de l’échalote et de la ciboulette, les noisettes concassées, l’huile d’olive, bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement en sel et en poivre.
    • Préchauffez le four à 200°C.
    • Bien égoutter le confit de canard et l’essuyer. Retirez tous les os et émietter finement la chair. Là, tu t’amuses …mais c’est tellement bon de se lécher les doigts … BON pense à te laver les mains …
    • Frottez un plat à gratin avec un peu de graisse de canard*  (huile d’olive) y étaler le canard haché mélangé avec le reste de ciboulette et d’échalote. Recouvrez des pommes de terre aux noisettes et égalisez bien la surface. J’ai choisi de les mettre dans des mini-cassolettes pour le fun. 

    Préparation de  la crème de parmesan :

    • Faire bouillir et réduire la crème avec le parmesan jusqu’à obtention d’une sauce onctueuse.
    • Mariage du Parmentier au canard et la crème de parmesan :
    • Verser cette crème sur le parmentier et faire gratiner 20 minutes au four (j’ai dû le faire gratiner 15 min de plus).
    • Laisser reposer 5 minutes avant de servir.

     SERVEZ à VOS CONVIVES !

      Bonne journée !

     

    * La graisse de canard : Tu sais j’ai vécu dix ans dans le Sud-Ouest, alors sache que le coin-coin, chez nous,  on aime. Et la graisse de canard est « soit disant bonne » pour le cholestérol.
    A étudier ! Personnellement, je mets de l’huile d’olive … parce que, d’une je n’élève pas de canards, et de deux,  je n’ai pas de cholestérol et je n’en veux point ; et c’est tant mieux pour tous les canards et mes artères 😉

  • Les viandes

    Mini tourte au canard et concours inside,

     

    Ma mini tourte au canard, sa petite sauce tomat et ses accompagnements.

    Ma mini tourte au canard, sa mini sauce tomate sur son lit vert et pommes Granny smith pour participer au concours organisé par Recettes de Cuisine

    Des invités, des envies de canard. Je te rappelle que nous avons vêcu dans le Sud-ouest pendant dix ans et que nous gardons de sacrées séquelles 😀 Je me suis inspirée de la recette de Cyril Lignac publiée dans son magasine Gourmand.
    Mes convives et notamment mes filles ont adoré. 
    A vous de jouer en cuisine et épatez et satisfaisez vos invités d’un jour !

    Notre petit plus,

    Titeza vous conseille de réaliser ces petits « plus » comme accompagnements :

    Pour sublimer notre mini tourte dans sa mini cocotte, je vous conseille de réaliser sa petite sauce tomate cuisinée avec oignons et échalotes, persil frais et quelques poivrons rouges et verts. Cette mini sauce accompagne parfaitement le canard.
    Et pour achever la recette préparez une petite salade verte fraiche de feuilles de chêne et de jeunes pousses de mesclum assaisonnée d’huile d’olive , vinaigre balasamique.
    Le mariage de tous les produits rend la dégustation explosive en bouche. Toutes les saveurs se marient parfaitement. 

    A vous de jouer mes gourmands !!!

     

    Je m’amuse pour décorer chaque petite tourte.


    Mini tourte au canard

    Pour 6 mini gourmands 😉

    Les mini courses :

    4 belles cuisses de confit de canard (j’en ai trouvé chez Lidl en conserve pour info)
    4 belles pommes Granny Smith
    6 pommes Golden ou autres pour la comptée de pommes fruits
    Une gousse de vanille
    UN oignon, un ail.
    un bouquet de persil plat

    Un ou deux jaunes d’oeufs pour la dorure
    500 g de pâte feuilletée fraîche ou deux rouleaux de pâtes feuilletée du commerce.
    1 càs de graisse d’oie (récupérée des cuisses confites)
    sel et poivre du moulin
    Une belle salade de chêne
    Du mesclum frais du jardin
    Un bouquet de ciboulette

    Pour la sauce tomate maison
    Un bon kilo de tomates bien mûres
    Une petite boite de concentré de tomates 70g
    deux càc de sucre semoule
    Deux ails
    deux oignons
    L’échalotte

    Basilic frais
    Origan une càc
    une càs de persil frais
    Un cube de boeuf dégraissé
    Huile d’olive
    Poivre et sel du moulin

    Voilà, la tourte est prête à être dégustée !

    La préparation …. mini boulot maxi effets

    La compotée de pommes fruits Golden.
    Lavez les pommes, Pelez-les, coupez les en quartiers, ôter le coeur et les pépins.
    Faites-les compoter avec les graines de vanille récupérées de la gousse de vanille fendue en deux. Personnellement je rajoute la gousse dans la casserole. Vous l’enlèverez en fin de cuisson évidemment.
    Rajoutez deux càs d’eau, laissez cuire à feu doux et couvert pendant 20 à 25 minutes.
    Humez la délicieuse odeur !!!
    Conservez.

    L’ effilochée de canard.
    Pelez et hachez l’oignon.
    Désossez et effilochez la chair des cuisses de canard,
    Récuperez la graisse que vous pourrez conserver pour faire cuire la viande.
    Dans une grande poêle, déposez une càs de graisse de canard, faites revenir l’oignon, la compotée de pommes fruits, et l’ail coupé en tout petits morceaux, la càs de persil plat pendant 15 bonnes minutes tout en mélangeant bien.
    Rectifiez l’assaissonnement sel poivre si nécessaire.
    Eteindre et conservez.

    Préchauffez votre four Th 7 à 210°C.

    Sur votre plan de travail fariné, étalez la pâte feuilletée, piquez-là. Découpez 6 beaux disques en dessinant les ronds à l’aide de bols dans un diamètre supérieur d’un centimètre au mini-cocotte.

    Répartissez de la viande de canard et compotée de pommes dans chaque mini-cocotte.
    Déposez un disque sur chaque mini-cocotte en humidifiant les bords des récipients avec le doigt humidifié d’eau claire pour bien souder la pâte aux cocottes.
    Découpez dans la pâte restante des petites chutes où vous dessinerez des feuilles à l’aide d’un petit couteau d’office. Et des petites bandes que vous roulerez pour confectionnez de petites roses.
    Décorez les disques avec les feuilles et les roses.
    Prenez un ou deux jaunes d’oeufs ralongés d’un peu d’eau dans un petit ramequin, et avec l’aide d’un pinceau dorez les chapeaux des mini-cocottes de pâtes. N’oubliez pas les côtés des disques.
    Faites un petit trou sur le centre de chaque disque et enfoncez-y un petit rouleau de papier alu d’un centimètre au centre de chaque tourte.
    Enfournez les mini-cocottes pour 25 minutes dans votre four SANS OUVRIR le four afin que la pâte gonfle correctement.
    Sortez les mini-cocottes et déposez sur chaque assiette. Conservez.

    Pendant la cuisson des cocottes, vous préparez la petite sauce tomates fraîche faite maison.
    Préparation de la sauce tomate, lavez le bon kilo de tomates fraiches (en saison). Sinon prenez une grosse boite de tomates pelées.
    Dans une grande casserole, déposez une càs d’huile d’olive. Faites revenir les deux oignons, l’échalote, l’ail et les tomates,
    Rajoutez 20cl d’eau, le cube de boeuf dégraissé, les deux càs de basilic et de persil coupés et émincés, la càc d’origan sêché et le concentré de tomate (les 70g). Bien mélanger.
    Laissez compoter 25 à 30 minutes à couvert.
    Recitifiez l’assaisonnement en fin de cuisson. La sauce doit être épaisse et onctueuse. Mixez-la au mixeur plongeant si nécessaire.
    Déposez dans des mini-ramequins la sauce tomate pour chaque convive sur l’assiette.

    Préparez la petite salade verte de feuille de chêne et de mesclum, Lavez-les, essorez-les et mettez les dans un grand saladier.
    Epluchez deux pommes granny Smith, coupez des batonnets. Citronnez-les.
    Rajoutez-les à la salade verte.
    Préparez une petite vinaigrette, trois càs d’huile d’olive, une de balsamique, sel poivre et ciboulette hachée.
    Mélangez la salade et les pommes avec la vinaigrette et servez sur chaque assiette.

    Servez vos mini-cocottes de canard et pommes compotées avec la salade de granny smith et la compotée de tomates.

    GOUISSEZ* à l’unisson mes gourmands, c’est une tuerie. Le sucré et le salé de cette recette avec le mélange des saveurs est juste une explosion en bouche. Un pure orgasme pour vos papilles.

    Mes gourmands ont adoré.

    A vous de régaler vos invités !

    Je propose cette recette pour participer au 39è défi cuisine organisé par le blog Recettes de cuisine. Je participe donc en vous offrant ma mini-réalisation 😉
    Le thème : Chérie, j’ai rétréci le dîner !
    Voilà, je participe puisque j’ai rétréci les cocottes et le dîner complet haha !
    C’est bien la première fois que je participe à un concours de cuisine mais ma foi, j’ai pris tellement de plaisir à cuisiner cette recette que je voulais vous la faire partager.
    Bonne chance et belle continuation à toutes et à tous !

    Gouissance* : goût et jouissance. Verbe gouisser. Pure invention mais qui a une profonde signification pour certains mêts. 😉

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)