• NOS GOURMANDISES

    Le fondant aux poires et caramel de mon chef pâtissier préféré.


    12669547_10207366203304566_4671483483011585237_n
    Je vous écris la recette initiale qui est prévue pour six gourmands mais sachez que nous avons adapté la petite recette ici en photo pour deux personnes (voir quatre petits gourmands). Monsieur a divisé les proportions en deux.

    Mais pour vous mes gourmands et lecteurs,  je poste la recette originelle qui sort du magasine Gourmand du 20 janvier au 03 février 2016.

    Préparation : 20 minutes
    Cuisson : 35 minutes.

    Le fondant aux poires et caramel de mon chef pâtissier préféré.

    Pour 6 personnes.

    Les courses :

    5 poires bien mûres.
    Deux oeufs.
    150 g beurre doux
    150 g de farine
    150 g de sucre blond de canne
    Deux sachets de sucre vanillé.
    1/2 sachet de levure chimique.

    12644668_10207364558343443_1776434776743488925_n

    La préparation :

    Sortez votre beurre une heure à l’avance et coupez-le en dès et déposez-les dans une assiette. Conservez sur votre plan de travail.

    Répartissez 60 g de sucre de canne dans votre moule à manqué. Arrosez d’un bouchon d’eau minérale (Vittel pour nous). Posez le moule sur une plaque électrique ou le gaz et allumez-le feu. Des que le caramel est bien doré, arrêtez la cuisson. Laissez refroidir sur votre plan hors feu.
    Ou faites votre caramel (pour nous) dans une casserole et débarrassez-le une fois réalisé dans le fond de votre moule à charlotte par exemple. Laissez refroidir, conservez !

    Pendant ce temps, lavez vos poires, épluchez-les.
    Coupez-les en quartiers puis en lamelles. Disposez-les en rosace dans le fond de votre moule au-dessus du caramel.

    Dans un saladier, cassez les oeufs entier, ajoutez le reste de sucre canne, les deux sachets de sucre vanillé, et fouettez au batteur électrique pour blanchir ce mélange.

    Incorporez ensuite le beurre en morceaux sans cesser de battre et rajoutez la farine et enfin la levure dans cet ordre précis.

    Versez la pâte sur les poires dans le moule.

    Enfournez pour 30 minutes à 210°C tout en surveillant la cuisson de votre fondant. Le dessus du gâteau doit être doré.

    En fin de cuisson laissez-le bien refroidir sur votre plan de travail à température ambiante.

    Puis débarrassez-le dans un joli plat en le retournant avec délicatesse.

    Bonne dégustation !

    12670136_10207366202824554_4890537761648609305_n

    12642878_10207366202984558_4539148953079267744_n

  • NOS GOURMANDISES

    Fondant au coeur de rocher

    UNE TUERIE ! C’était samedi soir. J’avais sept gourmands à régaler. J’ai parcouru mes petites recettes dans mes mag’ et là je tombe sur celle-ci. Moi j’dis que le garçon chef cuisinier a plein de trésors cachés à nous offrir dans le mag de cuisine « Gourmands« . J’y trouve beaucoup d’inspiration.
    Cette recette est tirée du numéro du 27 juin au 10 juillet 2013 avec pour thème « Les basiques inratables ». -:)
    Retiens bien le titre, cher lecteur, car tu vas bien te marrer ! Foi de TiteZa. Quelle honte ce soir-là !!! 

    Le fondant au coeur de rocher

    Pour 4 gourmands

    Préparation 15 min

    Cuisson : 10 à 15 selon le four

    Les courses :

    Une tablette de chocolat noir pâtissier de 100 g
    100 g de beurre doux
    2 oeufs
    50 g de sucre
    30 g de farine
    4 Rochers Suchard. 

    La préparation :

    Préchauffez votre four à 210°C (th 7).

    Dans une casserole faire fondre les 100 grammes de chocolat noir avec les 100 grammes de beurre doux TOUT doucement. Bien mélanger. Eteindre, réservez. 

    Dans un saladier, cassez les deux oeufs et les mélangez avec les 50 grammes de sucre semoule et les 30 grammes de farine tamisée. 
    Bien mélangez.

    Incorporez dans ce mélange le chocolat fondu. Mélangez bien pour obtenir un appareil homogène. 

    Beurrez 4 ramequins. 
    Versez un peu de pâte chocolatée  de fondant dans chaque ramequin. 
    Déposez délicatement un rocher dans chaque bien au centre. 
    Complétez et finissez de remplir vos quatre ramequin de pâte chocolatée de fondant. 
    Enfournez vos quatre moules remplis pour 10 minutes de cuisson voir 12 à 15 minutes. (on va dire plus 15 minutes que 12. Je te préviens à l’avance sinon tu pourras le déguster à la paille hihi).



    Servir chaud ou tiède selon votre convenance.

    ECLATEZ-vous les papilles et votre coeur. 

    Je ne vous dis qu’une chose, le coeur fondant …. c’est de la dynamite !

    Quel orgasme pour nos papilles et mon petit coeur s’est mis à battre super vite …

    Roo lo lo lo !!!! Dégustation à renouveler autant de fois que vous le voudrez ….

    On peut mettre un rocher au chocolat au lait, noir, blanc. ….. Evidemment pour sept personnes j’avais doublé les proportions. Et puis dans un paquet de rocher Suchard, il n’y a que sept rochers …. heureusement que mon second moche-frangin n’était pas là pour l’occase … hihi 

    Bref !

    Le titre du Gourmand disait : « Des basiques INRATABLES« . Voyons cela ! Alors pourquoi sur sept de mes petits fondants, deux ont fondu littéralement dans l’assiette de leurs proprios ? La honte sur moi !

    D’une parce que les dits « gourmands » et je te pris de croire que nous avions les deux meilleurs, deux grands amateurs de chocolat, soit fille aînée et le tonton-parrain qui ont pour seule religion et maître LE CHOCOLAT. Nos deux acolites un peu sauvageons quelques fois ont ce soir-là retourné mes adorables petits fondants comme des SAUVAGES pour les éclater en retournant mes ramequins dans l’assiette.

    De deux parce que je pense, non j’en suis certaine,  mes petits fondants devaient être tout devant sur la grille du four et ont un peu moins bien cuit que leurs collègues. Alors, c’est pour cela que je vous conseillerai de les coller au four pour une  bonne et large dizaine de minutes de cuisson, mais je pense que 12 minutes seraient parfaites pour certains fours.

    M’enfin bon entier ou écrasé, c’est à tomber. HAHAHAHA  Celui de tiOurson brun commençait à fondre réellement … HAHA

    J’en referai rien que pour les deux …. enfin pour les autres aussi … je ne voudrais pas me faire zigouiller pour un dessert. 😉

    Moi je trouve que c’est important de vous faire partager certains ratages …..  ici c’est celui de fille aînée …. il est plus que fondant, il coule.

    MOUAHHH et ce n’était pas le seul de la soirée. …

    Je te raconte dès que je peux l’apéro : Mon magret de  canard fumé au mousseux de foie gras. 

    Je l’ai réussi, mais je n’ai pas trop aimé …. mais j’ai failli le loupé … heureusement ma grande et belle-soeur alias la  soeur aînée de PapaOurs m’a sauvée. Mon honneur était sauf !

    Attends, on est le chef ou pas ….

    Ici quelques photos de la soirée … il faut dire que le chocolat noir est plein de magnésium et ça donne la boulette ….. enfin bon c’est euphorisant, énergisant et marrant 😉

     

    Je vous embrasse mes grands gourmands   -:)

     

     

    Elle n’est pas belle la vie ? -:)

     

     


     

     

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)