• APERITIFS

    Mes palmiers au Fromage dans leur bain de Crème Elle&Vire et ciboulette

     

    Mes palmiers
    Mes palmiers au fromage dans leur bain de crème Elle&Vire et ciboulette de Titezacuisine.com 

     

    Mes palmiers au Fromage dans leur bain de crème Elle&Vire et ciboulette

    Préparation moins de 10 minutes.
    Pas tout-à-fait je t’expliquerai pourquoi …
    Cuisson 30 minutes

    Pour env. 4 à 6 gourmands.

    Les courses :

    Une pâte feuillettée bien froide mise au frigo une heure au moins. 
    Un boîte de fromage frais Elle &Vire ou du Saint Morêt kif kif voir un générique on va pas batailler …. 
    Un oeuf frais du cul de la poule
    Une càs d’eau de la fontaine
    Une poignée de ciboulette
    Une poignée de persil plat
    Un peu d’ail une dent
    un oignon
    Sel de Guérande, poivre
    ET pour conclure piment d’espelette.

    La préparation :

    Première étape : 

    Déroulez sur votre plan de travail propre, et touyours pimpant votre pâte qui RESTE dans son papier sulfurisé. (petit détail mais qui a son importance tu vas comprendre …).
    Piquez votre pâte avec une fourchette. 
    Saupoudrez votre pâte de piment d’espelette. Allez y tout doux quand même, je ne voudrais pas être responsable de désagréments …
    Bref !

    Deuxième étape :

    Dans un mixer : tu y verses la ciboulette, l’oignon, l’ail, le persil et tu roules. Enfin tu mixes. 
    Cette mixture tu vas la rajouter au fromage que tu auras délicatement verser dans un petit bol, récipient, … 
    TU MELANGES, dé-li-ca-te-ment. 
    Tu poivres, tu sales. 
    Tu goûtes. Toujours tester avant d’empoisonner tes convives, t’es mal si tu tues ta belle-mère, ta belle-soeur bon tant pis pour elles …
    Alors ?

    Troisième étape :

    DELICATESSE est mon mot d’or pour cette leçon.
    Tu prends une maryse.
    Tu étales sur ta pâte bien froide. Pourquoi ? 
    Parce que si elle est tiède = elle va être molle. 
    Et moi j’déteste les gens mous. 

    Parce que sinon tu vas galérer mon petit à rouler tes palmiers.
    J’ai testé c’est mission dangereuse et quasi impossible. Enfin j’ai réussi mais …
    Donc on reprend sur la pâte piquée, pimentée, et froide, tu élates tout l’appareil à fromage et herbes.
    PARTOUT, en ne dépassant pas. Oui ça te rappelle des souvenirs ?? Séance de coloriage à la maternelle où la maîtresse hurlait quand on dépassait ! 

    Ensuite …

    Chut, ils cuisent mes petits palmiers.

    Quatrième étape :

    DELICATESSE EXTREME +++
    Si tu as des patates au bout de tes doigts, que tu es maladroite, gauche …. passe ton tour 😉

    Tu vas dessiner une ligne imaginaire ou pas sur ton cercle de pâte …. je sais ! 😉

    Tu prends ta maryse et tu fais un trait léger traversant de bas en haut ou de haut en bas on s’en fiche la pâte. Ainsi quand tu vas devoir replier chaque bord tu auras un repère et tes palmiers ressembleront plus tard une fois cuits à quelque chose. 
    Détail certes, mais détail super important comme toujours.
    Tu te laves les mains. Enfin j’ose espérer que depuis le début tu l’as déjà fait.
    Tu roules ta première moitié à gauche jusqu’à ton trait de repère.

    MIOUM ! Qui qu'en veut ?
    MIOUM ! Qui qu’en veut ?

     

    Tu roules l’autre moitié à droite jusqu’au trait de repère.
    Tu a marié tes deux moitiés ? 
    Chaque boudin des deux côtés font une équation parfaite ….
    C’est bien. 
    Repositionnez le papier pour refermer nos boudins et les entreproser au CONGELATEUR pour minimum une demie heure pour solidifier le tout. 
    Effectivement si tu les coupes maintenant ….je te laisse imaginer la catastrophe. Tu peux si tu veux t’avancer pour tes prochains apéritifs et en avoir d’avance en refaire à l’infini et les coller au congélateur.

    Tu penseras à les sortir trois quarts d’heures une demie heure avant cuisson pour les trancher. Mais pas plus, Ils doivent être fermes pour bien les trancher. 

    Préchauffer le four sur 200°C soit th 6/7

    10 à 20 minutes selon les fours.

    Dernière étape la plus drôle :

    Avec un couteau bien aiguisé, coupez des tranches d’un centimètre d’épaisseur. 
    Déposez sur un papier sulférisé propre sur la grille de votre four ou sur une plaque à pâtisserie en les espaçant. Pensez qu’à la cuisson : ils vont gonfler.
    Dans un petit ramequin, y déposer le jaune d’oeuf et rajoutez la càs d’eau. Bien mélanger. 
    Avec un pinceau badigeonnez vos palmiers.
    Enfournez au four pour 25 à 30 minutes selon les fours.
    Vos palmiers doivent être gonflés et bien dorés. ATTENTION SURVEILLEZ les. 
    Sortez les et laissez refroidir un peu.
    Servez à vos convives en compagnie de leur boisson favorite.
    Bonne dégustation et bon apéro !


    Regarde mes petits palmiers ! Alors convaincu ?
    Regarde mes petits palmiers Titezacuisine.com !
    Alors convaincus ?

    Les avis : UNE TUERIE ! hein ma p’tite Audrey ???
    Même Mamie TT m’a demandée la recette ….et est repartie avec .. enfin avec une dizaine de recettes…
    Dingue ça qu’on me pique mes secrets ….  Je n’ai pas fini …. y’a des trucs que je ne dis pas !

    HAN HAN !!! 

    Fille, je suis hein, fille je resterai !

    Pour comprendre le montage et la préparation des palmiers, je vais te présenter une déclinaison. 
    Tu peux EVIDEMMENT fourrer tes palmiers à ce que tu veux. Tu peux en faire des salés mais des sucrés … Mioum au cocolat imagine ma Dine ?
    Bon soyons sérieuses !
    Ca te fera deux recettes, deux variantes pour épater tes convives. 
    Et avoue qu’il ne faut pas avoir fait ….  pour réussir … 

    Deuxième leçon et technique du roulage ….

    Palmiers roulés dans la tapenade noire et « baston » à la tomate. 

     

     

    Le fourrage est différent mais tu peux regarder sur les photos la technique. 
    Je t’embrasse ! 😉

    Pour Audrey, Mélissa.
  • APERITIFS

    Mes palmiers tomates.

    12196243_424173891113475_5087695905358688536_n
    Mes palmiers tomates – MPGS.com

    Une profonde envie de soleil pour réchauffer nos coeurs, vu le sale temps que nous avons aujourd’hui chez nous.
    Un temps à ne pas mettre un chat dehors !  Bien que les miens adorent l’eau apparemment 😉
    Allez, pour accompagner votre apéritif, je vous suggère  une petite recette facile à réaliser en deux, trois mouvements.
    Vos convives vous remercieront avec gourmandise et les yeux pétillants de bonheur. Quelques sourires, des éclats de rire et vous voilà réchauffer 😉
    En avant pour la réalisation de ces petites bouchées apéritives qui sont super sympathiques. Les palmier tout le monde aime ….

    Mes palmiers tomates.

    Les courses :

    Une pâte feuilletée.
    Un pot de tomates séchées à l’huile d’olive.
    80 à 100 g de fromage frais (en barquette 150g) Saint-Môret.
    Ciboulette, origan séchée. Une ou deux belles pincées saupoudrées à la volée.
    Quelques tours de moulin de poivre 5 baies
    Une pincée de piment d’Espelette.
    Un oeuf.

    Ustensiles : plaque pâtisserie pour  four, mixeur ou mini-hachoir, pinceau et Maryse.

    La préparation :

    Préchauffez votre four sur 180°C.

    Etalez sur votre plan de travail devant vous votre pâte feuilletée en gardant bien le papier sulfurisé. (Détail mais d’importance. )

    Déposez sur la pâte  le fromage frais Saint-Môret sur toute la surface de la pâte à l’aide d’une Maryse (ce sera plus facile). Laissez une marge de 5mm tout autour. Cela évitera à la farce de fuir en courant hihi. 😉

    Mixez huit à dix pétales de tomates séchées avec une dent d’ail épluchée et dégermée.
    Vous obtenez une petite pâte de tomates bien sympathique que vous allez étaler sur le fromage. Utilisez pour cela notre copine la Maryse.

    12191595_10206861313682641_1320653275909503654_n

    Saupoudrez de ciboulette, origan, poivre 5 baies et un peu de piment d’Espelette.

    Repérez la moitié du cercle de la tarte, tracez légèrement une ligne bien au milieu de votre cercle de pâte.
    Prendre la pâte et enroulez cette partie jusqu’à la ligne.
    Renouvelez cette opération pour l’autre moitié.
    Fermez votre pâte dans le papier sulfurisé.
    Déposez une bonne demie heure au congélateur.
    (Ceci pour faciliter la coupe des tranches qui formeront par la suite le palmier. Car à température ambiante c’est une galère).Conseil d’amie. 😉

    A la sortie du congélateur, ouvrir le papier sulfurisé,

    Cassez l’oeuf, séparez le jaune du blanc. Conservez le blanc pour une autre recette de votre choix.
    Prendre le jaune d’oeuf, déposez le dans un petit récipient, ajoutez une cuillère à café d’eau, bien mélanger.
    Avec votre pinceau, déposez votre dorure (jaune d’oeuf +eau) sur votre pâte enroulée.
    Coupez avec un couteau très bien aiguisé des tranches d’un centimètre de large env..
    Déposez chaque tranche sur le papier sulfurisé sur votre plaque à l’horizontale.
    Rajoutez bien avec votre pinceau, une seconde fois, de la dorure sur toutes vos tranches de tous les côtés.

    Enfournez pour 20-25 bonnes minutes (selon votre four) afin que vos palmiers dorent parfaitement. Surveillez bien la cuisson.

    Servez à l’apéritif à vos gourmands !

    12111971_424173904446807_1101881609649188707_n
    Regarde ces petits bijoux ! Mes petits palmiers tomates. MPGS.com
    12219545_424173931113471_2753103072480401240_n
    Bonne dégustation et régalez-vous avec mes petits trésors. Bon week-end mes gourmands !!! MPGS.com

    Bonne dégustation mes gourmands 😉

  • APERITIFS

    Palmiers au Roquefort et fleur de sel poivrée de Guérande

     

     

    Mes petits palmiers au Roquefort sortis du four.

     

     

     

    Ma recette des palmiers salés pour apéritif,  tu la connais elle est ici. Mais ce soir pour une coupe du monde à deux entre Brésil et Chili, j’ai décidé de faire jouer le Roquefort et la fleur de sel poivrée pour un match saignant. 

    Photo empruntée sur le net. FOOTBALLLLLLLLL c’est sacré chez mes portugais 😛

    Le Roquefort soit tu aimes, soit tu n’aimes pas, mais moi j’adore. Le problème c’est que j’adore aussi la fleur de sel et celle-ci est délicieusement poivrée.
    Match nul !
    Si tu n’as pas de fleur de sel poivrée, tu prendras de la fleur de sel et du poivre ….

    Maintenant rien de plus simple, tu badigeonnes la pâte feuilletée de 150 g de Roquefort mélangé avec une ou deux cuillère à soupe de crème fraîche liquide, ensuite tu roules la pâte comme je te l’avais appris dans ma recette.

    Tu mets au congélo pour durcir le tout pour pouvoir par la suite découper facilement. (un bon quart d’heure au minimum … une heure c’est mieux !).

    Ensuite tu découpes en tronçons d’un centimètre de large.
    Tu badigeonnes avec un pinceau trempé dans du jaune d’oeuf rallongé d’un soupçon d’eau ou de lait tous les morceaux sous toutes les faces.

    Badigeonnez les palmiers d’un mélange jaune d’oeuf et eau ou lait.

    Tu prends de la bonne fleur de sel poivrée et faite maison à Guérande par  Monsieur Delaporte de Guérande qui est paludier et qui travaille avec Madame Florence Vilard. 

    Ils vendent tous les jours leur fleur de sel au Croisic sur le port.

    Tu cloques au four pendant 10 bonnes minutes pour que tout ça dore bien à 180_200°C.

    Tu sors, tu disposes dans un joli plat et tu sers à tes convives.

    A la bonne vôtre et que le BRASIL toutoutout gagne !

    ou le Chili ….

    Moi je suis pour le gagnant 😉

    FORCA BRASILLLLLLL Youpiiiiiiiii !

    Le Brésil a gagné. 

    Le Chili a perdu au tirs au but.

    Moi je dis que le Julio Cesar c’est un super beau gosse …. HAN HAN !

    GOALLLLLL !!!! Trop fort

    Salud ! (à la vôtre !)

    Tchin tchin !!!!!!!!! TOU LOU LOU LOU TOU TOUTTTTTT Brasilllllllllllll

     

     

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)