• CUISINE D'AILLEURS

    Mon chili con carne à ma façon



    img_9721

    Mon Chili (con carne) à ma façon.

    Mes petits secrets pour un délicieux et authentique Chili con carne. Après sa réalisation, plantez-y donc votre fourchette,  au milieu de votre assiette, si elle tient toute seule, BINGO votre Chili est réussi !!!
    Ce plat typique du Sud des états-Unis notamment du Texas (les cowboys le réalisaient sur feu de bois) est à tort pris pour un plat « mexicain » ! GROSSE HERESIE crieront les aficionados et puristes.

    Il est vrai que son nom « chili con carne » possède quelques sonorités hispaniques, mais je vous assure que c’est un plat que l’on déguste aux Etats-Unis. Si l’on traduit de l’espagnol « el chili con carne » en français cela donne « le piment avec viande ». Tout est dit, c’est parti pour un voyage haut en saveurs.

    Ce « ragoût de boeuf » en sauce est cuisiné avec des haricots rouges,  des tomates fraiches, des poivrons  et selon les états situés du nord au sud et d’est en ouest est agrémenté de grain de maïs et/ou parfois de fromage est plus ou moins et épicé (attention aux palais fragiles). Ce plat est un véritable héritage des contrées lointaines américaines d’Amérique du Nord.

    A déguster aussi avec des Nachos, sortes de chips triangulaires de maïs et du Guacamole si vous le désirez ou bien avec un riz pilaf blanc.

    Mais passons sur cet incident diplomatique et abordons sa réalisation. Ici j’ai pris pour cette recette de la viande de  boeuf bourguignon plus économe. Je l’ai juste passé au mixer et hop j’ai obtenu une viande hachée.
    Bon vous pouvez commander votre viande hachée chez votre boucher mais préciser que c’est pour la réalisation d’un chili con carne. Normalement on prend de la tende tranche de boeuf …. coupée en lanières fines ou hachée.
    La viande cuit en faitout ou en cocotte env. 30 minutes, elle sera fondante.

    Deuxième conseil, prenez des légumes frais, oignons, ail, poivrons, tomates en saison. Il est évident qu’hors saison, on utilisera les tomates au jus en boite et j’ai même trouvé des poivrons rouges en bocal. Super !! 😉

    Quant au maïs et au haricots rouges je les ai pris en boite.

    Les courses :

    500 à 700 g de tomates au jus.
    Un kilo de viande de tranche ou ici du boeuf bourguignon haché.
    140 g de maïs cuit.
    Deux petites carottes lavées, épluchées.
    deux beaux poivrons rouges passés au four et épluchés (mais vous pouvez mettre un vert, un rouge, etc …)
    3 oignons
    3 gousses d’ail
    Une feuille de laurier.
    200 ml soit une càsoupe de fond de veau Maggi dilué dans de l’eau
    Une càs de persil plat ou coriandre fraiche (facultatif)
    Une càc de cumin
    Du piment chili ou ici du piment de cayenne en poudre (dosez à votre goût).
    Deux cuillères à soupe de concentré de tomates.
    Huile d’olive.

    La préparation :

    Dans votre auto-cuiseur déposez une belle cuillère à soupe d’huile. Faites chauffer l’huile sur feu vif.
    Faites  suer les oignons et l’ail puis débarrassez aussitôt dans un bol. Conservez !
    Versez à nouveau une càsoupe d’huile et faites dorer votre viande pendant quelques bonnes minutes.
    Baissez  le feu une fois que la viande est bien colorée et rajoutez vos oignons et l’ail dans la dite cocotte.
    Ajoutez le cumin, le piment. Mélangez bien avec une cuillère en bois.
    Ajoutez doucement les tomates, les carottes (coupées brunoise), le concentré de tomates, les poivrons, la feuille de laurier, mélangez et laissez mijoter sur feu doux qq minutes
    Rajoutez votre fond de veau. le maïs et les haricots rouges.
    Mélangez bien, fermez votre cocotte  et poursuivez la cuisson en mode cocotte.
    Comptez 25 à 30 minutes sur feu doux à partir de la rotation de la soupape.

    Toutefois si vous observez que votre plat a trop de liquide, laissez-le cuire sur feu doux pour faire réduire. Le chili plus il est cuit meilleur c’est !
    Vous pouvez réaliser le chili dans un faitout vous compterez 35 à 45 minutes de cuisson. Il faut savoir que le Chili est encore meilleur le lendemain réchauffé.
    Vous remarquerez que je n’ai pas salé et poivré. Mais je vous recommande vivement en fin de cuisson et surtout avant de servir de goûter et rectifier l’assaisonnement, si nécessaire. Je ne sale jamais mes plats car le fond de veau sale suffisamment, le piment fait le reste. Mais chacun pourra réajuster en fonction de ses goûts et surtout de vos convives . Faites attention au piment si vous servez ce plat à des jeunes gourmets.

    Vous servirez votre chili avec un riz blanc à la créole* et une salade verte.

    Bonne dégustation mes gourmands !!!!

    Bila : Mon petit panda d’esthéticienne s’est régalé et en a emmené une bonne tournée le lendemain pour sa gamelle au boulot.  Un régal a-t-elle dit ! ALLELUIA !!!!

    Le riz à la créole* : Dans une grande quantité d’eau salée frémissante, (u avec un cube de volaille ou KUBOR dégraissé) plongez votre dose de riz et faites cuire 10 à 20 minutes selon la qualité de votre riz blanc. (je prends de l’Oncle BENS 10 minutes)
    Remuez avec votre cuillère en bois.
    Quand l’eau recommence à bouillir, couvrez votre casserole mais pas complètement en laissant un peu de vapeur s’échapper de votre casserole et baissez votre feu ou énergie induction sur doux.
    Rincez votre riz cuit dans une passoire sous l’eau froide.
    Le riz est parfaitement cuit quand il est souple mais surtout pas collant.

  • LES LEGUMES

    Gratin de courgettes aux poivrons et parmesan

    img_9600

    Mon gratin de courgettes aux poivrons et parmesan.

    Les courses :

    Pour trois à quatre gourmands

    Trois belles courgettes
    Un poivron rouge
    Un poivron orange (ou jaune)
    Un bel oignon
    deux gousses d’ail
    Un cube de bouillon de légumes
    Une sauce béchamel allégée maison.
    Une cuillère à soupe de persil plat ou ciboulette fraiche ciselée
    huile d’olive de belle maman
    Parmesan

    img_9601
    La préparation :

    Lavez tous les légumes sous l’eau claire, les essuyez.
    Pour les courgettes, les couper en tranches. Coupez la courgette en deux tronçons, que vous coupez en deux dans le sens de la longueur cette fois puis en tranches. Ne pas les éplucher, toutes les vitamines sont dans la peau.
    Pour les poivrons, ôtez la queue et nettoyez bien l’intérieur ôter les pépins. Coupez en lanières et en petits morceaux.
    Vous ferez cuire les courgettes à la vapeur pendant 4 minutes à 6 minutes à l’autocuiseur.
    Vous les égoutterez bien !

    Dans un grand plat à gratin déposez une ces d’huile d’olive que vous étalerez avec l’aide d’un pinceau sur toutes les parties du plat.
    Déposez les courgettes, les poivrons, l’oignon et l’ail. Mélangez.

    Conservez !

    Dans notre casserole de  sauce Béchamel allégée ajoutez le cube de bouillon de légumes quand vous la réaliser. Ne Salez pas ou alors juste  une toute petite pincée suffit,  poivrez.
    J’ai rajoutez une petite pincée d’épices Mélange Malin Mexicain  de DUCROS.
    Rajoutez les herbes persil et/ou ciboulette fraiche.
    Versez la Béchamel allégée sur les légumes. Bien mélanger !
    Saupoudrer de parmesan.

    Enfournez pour 25  minutes à 200°C  puis 8 minutes sous le grill en surveillant le gratin. Il doit être doré ! J’ai oublié de prendre le gratin finalisé dommage il était chouette haha !

    Servez en accompagnement d’une viande, ou d’un poisson.

  • CUISINE D'AILLEURS,  LES LEGUMES

    Ma poêlée de légumes façon asiatique.




    img_9568

    Ma poêlée de légumes façon asiatique

    Les courses :

    Deux carottes,
    Une poignée d’haricots verts cuits
    Une poignée d’haricots
    Un gros oignon rouge
    deux gousses d’ail épluchées dégermées et coupée en tout petits morceaux
    Une belle courgettes ou deux petites non épluchées mais coupées en grosse julienne ou bâtonnets
    Un poivron rouge
    Un jaune ou orange
    Huile d’olive
    poivre
    Une càs de NUOC (sauce poisson asiatique)
    Une càs de sauce d’huitre
    DEUX cas de sauce soja sucrée
    Persil plat frais feuilles 1 càs.
    Coriandre fraiche feuilles 1 càs

    La préparation de notre poêlée :

    Lavez tous vos légumes attentivement, essuyez-les avec un papier absorbant.
    Dans une grande poêle ou WOK bien chaud, déposez une càs d’huile d’olive. déposez l’oignon coupé et l’ail. Faites dorer deux trois minutes.

    img_9555
    Rajoutez les légumes dans cet ordre :
    Les poivrons,
    Les carottes,
    Les courgettes
    et …
    Les haricots verts précuits
    Les pois gourmands  précuits .

    img_9557

    Faites sauter tous les légumes quelques minutes env 10 à 12 minutes sur veuf vif en remuant. Surtout ne pas couvrir.

    Assaisonnez avec les sauces asiatiques ; le NUOC, le soja la sauce d’huitre. Vous pouvez rajouter un peu d’eau par cuillère à soupe (ou env 5 ml à 10 ml) au cour de la cuisson pour ne pas que vos légumes collent à votre récipient. Mais ne les noyez pas non plus.

    img_9558

    Une fois votre poêlée bien cuite, rajoutez les herbes et mélangez bien poursuivez la cuisson deux minutes.

    Vous servirez cette poêlée avec des nouilles par exemple. Mais elle peut se suffire à elle-même !


    Lexique et notes personnelles
     :

    Les pois gourmands et les haricots verts seront lavés épluchés et cuits séparément dans deux grandes casseroles d’eau additionnée de gros sel pendant 8 minutes. Egouttez et conservez pour les cuire par la suite.

    Sauce NUOC MAM :
    39249En vente dans toute bonne épicerie asiatique ou dans les supermarchés rayon asiatique ou cuisine du monde. Sauce Nuoc MAM Suzi Wan

     

     

     

    Sauce huitre de chez Kikomann en vente dans tout bon supermarché ou épicerie asiatique

    7035

     

     

     

     

    Sauce soja sucrée ou salée en vente dans tous les super ou épiceries asiatiques.

    front_fr-11-full g_2414492_sauce-soja

     

     

    Je vous souhaite une excellente découverte mes gourmands !

  • LES ENTREES

    Douceur d’un soir d’été.

     

    Ha voilà, cette Petite douceur d’un soir d’été qui peut tout-à- fait convenir pour une petite entrée ou bien l’ajuster pour une bouchée apéritive pour vos repas de fêtes !
    C’était parfait. A vous de jouer pour la présentation pour un repas de Noël ou de la Saint-sylvestre. Vous sortirez votre plus belle vaisselle !

    Je vous souhaite beaucoup de joie, de bonheur et d’amour pour ces fêtes qui arrivent à grand pas !

    Ma petite douceur d’un soir d’été. UNE TUERIE !


    Douceur d’un soir d’été. 

    Je surfais sur « Fessedebouc » et je suis tombée en amour pour elle. 
    La recette.
    Et apparemment, je ne serais point la seule.
    Tu m’étonnes !

    J’ai lu la recette, je l’ai analysée ….  et puis tu me connais, il faut que je l’interprête à ma façon, la cuisine avec mes  mains et tout mon amour ….
    Donc soit tu vas lire ailleurs,  soit tu suivras à la lettre ma composition.
    Moi j’en réalisé cette recette pour un plat avec une petite salade verte pour les soirs chauds, vos dîners ou soupers 😉

    Of course,  tu peux les réaliser un peu plus petits pour un apéritif, un buffet … 

    C’est comme tu voudras. 
    En attendant, mes chéris,  c’est l’heure de l’apéro …. nous sommes le jour de la Saint Fernand alors …

    A la tienne !

    Je te donne deux trois techniques avant ICI pour la réalisation des tomates séchées. Trop facile.
    Et pour ôter la peau des tomates ICI et des poivrons LA.
    Si si, entre amis, il faut savoir se refiler les tuyaux. 

    Bon maintenant la recette en plusieurs étapes.

    Prévois deux bonnes heures. 

    D’une, il te faut faire sécher tes tomates, si si tu auras besoin pour cela d’une heure et demie.

    Et de deux, il te sera demander de faire refroidir l’appareil à fromage et Chorizo …. au frigo pendant deux bonnes heures. 

    Donc il serait bon que tu aies fait tes courses la veille.

    Et que tu prévois du temps pour réaliser cette recette.

    ORGANISATION ORGANISATION quand tu nous tiens !

    Je t’ai dit que not’Mamie TT m’avait demandé l’an passé … en juillet … roo que le temps passe …
    …. donc Mamie m’avait demandée une recette composée de tomates séchées. (Quelqu’un lui en ayant offert un paquet…. et elle ne savait pas à quelle sauce les cuisiner).

    10443498_10203361167221167_133313736032195705_n
    Ma douceur d’un soir d’été

    Et bien, tiens Mamie TT chérie, je te dédie cette recette. Et maintenant que not’super mamie esr reliée à notre bonne vielle Terre, j’entends par là, qu’elle a internet, tu vas voir comment je vais l’inonder avec mes recettes.
    Elle va plus savoir où donner de la cuillère en bois HAHAHA !

    Ma douceur d’un soir d’été 

    Je te donne la recette et les courses mais avant … je te donne deux ou trois techniques importantes.
    Je te remets les techniques pour sécher tes tomates que tu auras monder auparavant donc je te poses  ci-dessous les blablas … en  toutes lettres. 
    Ouais ouais !

    Les techniques de la tomate séchée et du poivron
    Avant tout tu laveras tes tomates et les poivrons sous l’eau claire de ta fontaine. … du robinet !
    Tu les sécheras avec un torchon, les couperas en 6, les disposeras sur un plat allant au four. N’oublie pas d’espacer les quartiers afin qu’elles sèchent plus vite. 
    Tu poivres, tu sales, tu mets de l’origan à la volée, du persil ciselé sur chaque quartier.
    Tu enfournes à 85°C précis pour une heure trente de séchage.

    Mes petites tomates prêtes à être sécher au four.

    Sinon tu achètes des tomates séchées et c’est super aussi … mais rien à voir au goût.
    Question de temps …. mais bon hein … ici nous ne sommes pas des paresseuses : on cuisine madame, monsieur !
    Alors je vais te dire un secret mais tu ne répètes pas : j’ai mis dans l’appareil à fromage, basilic, chorizo des tomates séchées à l’huile d’olive toutes faites en bocal de chez Intermarket. 
    Et en décoration dans l’assiette des tomates séchées de mes petites mains … enfin surtout sortant de mon four.
    Tu feras comme tu veux, et ne fais pas suer !
    (tiens si je te disais que pendant que mes tomates sèches dans le four j’écris cet article … trop forte la fille elle sait faire plein de trucs en fait avec ses doigts … et sa tête …. Alouette !

    Bon c’est aussi avec le coeur et rien que pour toi Mamie TT …. bon …. et un peu mais beaucoup et carrément pour nous en mettre jusque là …  ce soir avec mes petits coeurs pour fêter la SAINT FERNAND que tu as oublié mamie TT et ça c’est la honte intergalactique HA HA ! Je te rassure nous étions trois à avoir oublié, heureusement que Papy Croco a une cervelle lui. 
    La honte sur nous …. mais que Dieu nous pardonne avec cette petite douceur ….

    TOC !

    Tu as remarqué comment je gère trop bien les renversements de situations …

    Ne rigole donc point trop toi qui me lis, et retourne en cuisine, on a du boulot !

    Donc nous avons fait sécher les tomates. Passons à la technique d’épluchage du poivron sans se fatiguer ….

    Toute une histoire mais tu me remercieras grandement. 

    … Les poivrons !

    Rouges !

    Epluchage facile des poivrons au four*

    Tu as ton four de chaud, mais là tu vas nous le monter à 240°C.
    Sur un plat allant au four tu places deux ou trois poivrons bien rouges. 
    … comme ses fesses quand la fille oublie de se tartiner de l’écran total …. si tu vois ce que je veux dire … non je ne vise personne mais bon … elle a eu chaud… HAHAH Bonjour les coups de soleil …. 
    Tu laisses chauffer tes fesses, euh … pardon les poivrons rouges 20 bonnes minutes. 
    Tu les sors, et les cloques dans un sac plastique que tu fermes bien hermétiquement.
    Tu les oublies quelques minutes. La chaleur va se transformer en vapeur dans le sac et décoller la peau des poivrons. 

    Pour l’épluchage, mettre les poivrons sortis du four, encore chauds dans un sac plastique. Attendre un peu et c’est gagné !

    Comment faire simple quand on peut faire …
    Tu reprends tes poivrons refroidis … donc 10 à 15 minutes après et tu retires délicatement la peau comme si de rien n’était.
    Elle n’est pas belle la vie ?

    Ha on m’appelle en cuisine …. les poivrons sont chauds !

    La recette des douceurs d’un soir d’été

    Les courses  (pour env.3 personnes)

    200 gr de fromage de chèvre frais Billy ou autre marque

    1 morceau de Chorizo fort 4 cm de long 

    6 belles feuilles de basilic

    2 à 3 beaux et gros poivrons rouges

    6 pétales de tomates séchées en bocal et/ou 6 préparées maison. Ici les deux haha c’est encore meilleur.

    1 cuillère à soupe de miel (celui que tu aimes)

    1 cuillère à soupe de crème liquide

    1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique blanc

    1 cuillère à soupe d’huile olive de ma belle-maman

    Sel de Guérande, poivre 5 baies de mon moulin

    La recette :

    Voir la technique de l’épluchage* du poivron, ci-dessus.

    Une fois épluchés et refroidis ….

    Découpage des disques de poivrons à l’emporte-pièce.


    Coupez les poivrons en 2 et ôter les pépins.

    Prenez 3 cercles à dresser en métal de diamètre qui vous plaira. Moi j’ai pris pour réaliser un apéro dînatoire ou une belle petite entrée un cercle de 3 cm. Ce qui nous a largement suffit.

    Taillez 6 ronds de poivrons à l’aide des disques en métal. 6 cercles pour trois personnes soit deux cercles de poivrons par personne.

    Vous avez six cercles parfaits.


    Réservez.

    Préparation de  la garniture ou « appareil à fromage » :

    Coupez un tronçon de Chorizo FORT espagnol de qualité .. OLé, de quatre centimètres de long. Coupez en petits cubes.
    Réservez.

    Disposez le fromage frais Billy dans un saladier.

    Lavez les 6 feuilles de basilic et ciselez-les finement. déposez les avec le fromage frais de chèvre Billy

    On filme avant d’entreposer dans le frigo.

    Ajoutez la cuillère à soupe de  crème fraîche liquide afin de détendre un peu le fromage frais et

    Ajoutez la cuillère à soupe de miel liquide.

    Coupez en fines lanières 6 pétales de tomates séchées puis les couper en tout petits morceaux.

    Ajoutez le basilic et les tomates séchées  dans le saladier avec le fromage, la crème et le miel.

    Ajoutez le chorizo en tout petits morceaux.

    Assaisonnez si nécessaire à votre convenance,  il est donc impératif de GOÛTER. 

    Bien mélanger tous les ingrédients pour obtenir un appareil homogène.

    Montage et dressage de notre « douceur d’un soir d’été » :

    Faites le montage à l’aide  de trois cercles en métal.

    Commencez par disposer dans de jolies assiettes un cercle en métal.

    Couvrir avec l’appareil au fromage en gardant une moitié de la quantité..

    Tassez bien dans les cercles avec une cuillère à soupe.

    Couvrez avec les autres disques de poivrons et terminez par le reste du fromage.

    Décorez avec quelques pétales de tomates séchées, et sur l’assiette un peu de persil ou du basilic et deux brins de ciboulette.

    Mettez au réfrigérateur au moins 2 heures.
    Préparation du coulis de poivrons :

    Pendant que les cercles de fromages et poivrons refroidissent …. et rencontrent quelques ours polaires et pingouins ….
    et bien tu vas bosser !

    Nous allons réaliser et préparer le coulis de poivron.

    Rassemblez tous les restes de poivrons rouges non utilisés.

    Mettez dans un bol ou dans un contenant pouvant être utilisé avec un mixer plongeant.

    Ajoutez le reste des tomates séchées, la càs de vinaigre balsamique blanc et la càsoupe d’huile d’olive.

    Salez et  poivrez. 

    Mixez finement,  rajoutez un peu d’eau pour allonger si nécessaire.

    Réservez au réfrigérateur.

    Au moment de servir disposez le coulis de tomate dans un saucier ou en décoration dans l’assiette. Voir les deux …

    A vous de jouer mes amis et régalez-vous !

     

    Et voilà, vous en dites quoi de ma Petite douceur d’été ? – Titezacuisine.com 

     

     

     

     

     

     

     

     

  • APERITIFS

    Mon cake basque.

    … ou comment nourrir et engraisser ses moches-frangins 😛

    Ce week-end, j’avais la moche à la maison.

    « Ce soir, le pays Basque s’invite à notre table ! » qui disent dans le livre. 

    Son mari peinturant la chambre de leur futur petit-fils à Panam sous trente et quelques degrés ; nous, nous revenions d’une journée très fatigante, tous allongés et nous fatiguant à la tâche de bronzer, affalés comme de grosses loches sur le sable chaud aoûtien sous un ciel azur et profitant de la fraicheur océanique. 

    Chacun ses plaisirs. 

    Donc pour satisfaire nos apétits lors de l’apéritif dînatoire du soir, j’ai réalisé avec mes petites mains et mon savoir de chef cuisine (c’est comme ça que m’appelle dorénavant ma moche, elle n’a pas vu heureusement les ratages … hi hi), j’ai confectionné des cakes pour lui faire plaisir.

    Un grand et des bébés. 

     Chutttt, ça cuit ! 

    Ca va être bon ….

    Et c’était TROP BON ! 

    Y’en a plous. 

    Et j’vais les refaire, obligée !

    La recette ? Je l’ai trouvée dans le livre, « les 70 cakes salés croustillants et feuilletés », ed. Atlas.

    Si tu ne sais pas quoi m’offrir pour Nouël, mon annif ou ma fête, mon saint … 

    Tu peux piocher dans des livres de cuisines, les ustensiles … fais-toi plaisir ! 

    J’adore les livres de cuisine et tous les gadgets. Et NANOU l’a bien compris. Merci à elle pour son amour.

    Mon cake basque - Titezacuisine.com
    Mon cake basque – Titezacuisine.com

    Mon cake basque

    Les courses :

    200g de farine de blé ordinaire tamisée
    3 oeufs + 1 jaune
    8cl d’huile d’olive (j’ai volontairement remplace l’huile de tournesol par mon huile de contre-bande).
    12 cl de lait
    Une petite boite de thon au naturel
    Un morceau de chorizo fort (cinq centimètres)
    100 g de gruyère râpé
    Un petit bouquet de persil
    Un poivron rouge

    un oignon
    une gousse d’ail
    un càs de vin blanc (j’ai mis du cognac)
    10 g de beurre
    Sel et poivre du moulin 

    La préparation :

    Rincez le poivron, essuyez-le, et coupez le en fines lanières.
    Épluchez et coupez l’oignon et la gousse d’ail.
    Émiettez le thon avec une fourchette.
    Coupez en petits morceaux le chorizo.

    Dans une poêle, faire chauffer une càs d’huile.
    Y jeter l’oignon, le poivron, les morceaux de chorizo.
    Faites revenir quelques instants puis ajouter le persil ciselé et l’ail finement coupé.
    Faire fondre quelques minutes.

    Salez poivrez à votre convenance. Attention au chorizo qui est fort.

    Préchauffez votre four à 2OO°C (TH 6-7).

    Beurrer et fariner un moule à cake de 24 cm ou des petits en silicone. Si vous choisissez des moules en silicone, ne les beurrez pas.

    Dans un saladier ou cul-de-poule, mélangez les 200 g de farine ET le demi sachet de levure.

    Dans un autre saladier, y casser les oeufs et le jaune.
    Ajouter les 8cl d’huile d’olive, les 12 cl de lait tiède et la càs de Cognac.

    Incorporer la farine et la levure à cet appareil liquide (oeufs,lait,huile et Cognac).
    Assaisonner si rectification demandée.

    Fouettez le mélange.

    Incorporer la poêlée oignon, ail, persil et gruyère râpé, thon et chorizo.

    Bien mélanger.

    Verser le tout dans un moule à cake ou des petits moules.

    Mettre à cuire environ 40 minutes.

    Sortez et laissez refroidir AVANT de démouler.

    Pour l’apéro ou un repas accompagné d’une salade verte.

    Bonne dégustation.

    ET VIVE LES BASQUES olé !!!!
    Variation :

    Amusez-vous à varier les couleurs, j’ai rajouté des tomates cerises au moment du remplissage des moules.

    On peut aussi varier les poivrons mettre 1/4 de poivron de chaque couleur, jaune, rouge, vert.

    Pour une version plus gourmande mais dangereuse pour vos hanches remplacer les 12 cl de lait par la même quantité de crème liquide. Mais bon la recette initiale se suffit.

    Et je vous lâche un petit secret, j’ai laissé refroidir le cake toute une nuit au frigo, résultat : UN DÉLICE.

    Et quand il n’y en a plus que fait-on ?

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)