• Les poissons

    Parmentier de fruits de mer, fenouil, citron et tomates confites.

    Cette recette est issue d’un livre que j’ai depuis quelques mois  Hachis et Parmentier de Nicole Renand aux Ed. Les Toquades. ce petit livre trône dans ma bibliothèque depuis pas mal de temps et j’adore puiser de l’ inspiration dedans.

    Voici pour ce soir une petite recette facile à réaliser et ma foi excellente et originale.

    Avec mon époux nous avons apprécié. A vous de cuisiner ce Parmentier riche en saveurs. Je l’ai évidemment adapter pour deux personnes sachant qu’à la base la petite recette est pour six convives. Et j’ai changé un ou deux points que j’ai concocté à ma sauce !

    12592416_10207359598139441_5525921814400760083_n

    Parmentier de fruits de mer, fenouil, citron et tomates confites.

    Pour deux amoureux.

    Les courses :

    Un sac de fruits de mer surgelés env 300 g.
    Des  coquilles saint-jacquet env. 3 pièces par personne.
    Une belle cuillère à soupe de persil plat.
    Une belle échalote
    Une gousse d’ail
    Huile d’olive de belle-maman.
    Un 1/2 petit citron confit.
    Trois pétales de tomates séchées à l’huile d’olive épongés dans un papier absorbant et coupées en tt petits morceaux.
    Un demi bulbe de fenouil frais.
    5 cl de vin blanc Muscadet sur Lie (pour nous)
    300 g de pommes-de-terre (pdt pour purée)
    Chapelure
    Deux cuillères à soupe de Parmesan  râpé
    Gros sel (cuisson des pdt et fenouil.)
    Sel de Guérande, poivre du moulin

    La préparation : 

    Dans une grande casserole faites cuire les pommes de terre lavées mais NON EPLUCHEES avec une pincée de gros sel. Epluchez-les après la cuisson pour garder l’amidon qui fera une bonne liaison pour la purée.

    Coupez vos patates en petits cubes de deux centimètres. Faites-les cuire pendant 10-15 bonnes minutes.

    Egouttez MAIS gardez au moins une cuillère à soupe (voir deux) d’eau de cuisson, ce qui vous facilitera grandement pour l’écraser;

    Dans une autre casserole, portez à ébullition l’eau et rajoutez un peu de gros sel. Versez votre fenouil coupé en petits cubes. 10 minutes de cuisson. Eteindre, égouttez !

    Rassemblez le fenouil dans la casserole des pommes-de-terre et mixez le tout avec le « mixer plongeant » ou versez dans un bol sur votre robot-Mixer.
    Rajoutez les tomates coupées en tout petits et le demi citron coupé en tout petits morceaux lui aussi.  Mixez bien afin d’obtenir une purée homogène. Assaisonnez selon votre goût : salez et poivrez.

    !!! Allumez votre four en mode Grill. !!!!

    12654458_10207359603019563_8936823697026866208_n

    12650994_10207359602259544_2752549698762456268_n

    Dans une poêle, déposez une cuillère à soupe d’huile d’olive, faites suer l’échalote émincée, l’ail coupé en tout petit, Déposez les fruits de mer surgelés, le vin blanc et rajoutez la cuillère de persil plat. Mélangez et laissez cuire trois quatre minutes tout en remuant.
    En fin de cuisson, débarrassez !
    Gardez la poêle et y déposez un peu d’huile. Faites dorer deux minutes sur feu vif vos coquilles saint-Jacques juste pour les marquer (dorer). Débarrassez.

    Dans deux ramequins individuels  pour gratin, étalez un peu de purée sur un bon centimètre d’épaisseur. puis les fruits de mer et les coquilles, le reste de la purée, de la chapelure et le parmesan.

    Faites dorer vos ramequins quelques minutes env. 10 minutes sous le grill de votre four. Surveillez bien, votre Parmentier qui doit être juste « doré ».

    Servez vos deux ramequins de  Parmentier sur deux assiettes à vos convives pour ne pas vous brûler.

    N.B. Vous pouvez remplacer le citron confit par quelques zestes de citron vert si vous n’aimez pas le goût prononcer du citron confit. Faites à votre guise !

    Je vous souhaite une belle découverte 😉

    12615177_10207359603859584_4289860333998327159_o

  • Les poissons

    Dos de cabillaud sauce espagnole, purée de céleri rave et panais et son riz Basmati.

    Dos de cabillaud sauce espagnole, purée de céleri rave et panais et son riz Basmati. Titezacuisine.com



    Ce soir, une petite recette créée à la seconde. Oui, cela m’arrive ! L’improvisation. C’est souvent. Mais c’est aussi des recettes parfois qui sont les meilleures. Simples, vite faites et créées sur le feu.
    Allez pour les amateurs de poissons, voici un petit plat qui vous réjouira.

    Dos de cabillaud sauce espagnole, purée de céleri rave et panais et son riz Basmati. 

    Pour deux gourmands, pour le dîner allégé.

    Les courses :

    deux dos de cabillaud surgelés (ou frais selon la pêche).
    80 de riz Basmati cuit dans un litre d’eau avec un KUBOR
    Un  tronçon de deux centimètres de Chorizo Fort.
    Six pétales de tomates confites à l’huile d’olive.
    Sauce tomates maison.
    Une poignée de persil plat bien frais.
    10 cl d’eau.
    Deux cubes de KUBOR.

    Pour la purée de céleri rave et panais.
    Un demi céleri rave
    Un beau panais
    Un cube KUBOR
    Poivre du moulin
    Soja cuisine pour moi (ou crème fraîche allégée)
    Un litre et demi d’eau fraîche.

    12631347_10207332112932328_6994670205361471348_n

    Les  préparations : 

    1. Le riz Basmati.

    Dans un litre d’eau déposez un cube KUBOR. Portez à ébullition. Jetez le riz environ 80G. Laissez cuire 10 minutes. Egouttez. Conservez au chaud.

    2. Les deux dos de cabillaud. 

    A cuire au Micro-Ondes 900W, déposez vos deux sachets de poisson dans une assiette.  4 minutes pour les deux. C’est cette façon que j’ai choisi ce soir.
    Ou
    dans un court-bouillon aromatisé, faites cuire dans le bouillon vos deux dos de cabillaud 8 à 10 minutes après ébullition.
    A la vapeur, selon votre mode de cuisson.
    Vous choisirez le mode de cuisson qu’il vous plaît.
    Conservez au chaud.

    Pendant ce temps, faites chauffer une petite poêle, y jeter le morceau de chorizo sans la peau, et coupé en petits dés.
    Rajoutez les pétales de tomates coupées en tout petits, deux bonnes louches de sauce tomates maisons et rallongez si nécessaire avec un peu d’eau. Laissez mijoter trois, quatre minutes histoire que le Chorizo infuse  bien et parfume la sauce.
    Assaisonnez sel poivre selon vos goûts. Attention, le Chorizo est pimenté.
    Parsemez de persil plat.
    Garder deux trois peluches pour la décoration finale du plat.
    Conservez !

    2- La préparation de la purée céleri rave et panais.

    Lavez le panais et le céleri rave.
    Epluchez les légumes.Coupez-les en gros cubes de trois centimètre env.
    Dans une grande casserole déposez un litre d’eau et un cube KUBOR. Portez à ébullition.
    Déposez le demi panais et le panais, et une bonne cuillère à soupe de persil plat.
    Laissez cuire 20 bonnes minutes.
    Egouttez vos légumes TOUT en gardant un fond de bouillon dans la casserole.
    Rajoutez deux cas de Soja Cuisine (ou une càs de crème fraîche allégée.)
    Passez au mixeur pour obtenir une purée onctueuse.
    Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
    Servez votre purée de céleri bien chaude.

    Dressez votre plat, déposez dans vos assiettes avec les dos de cabillaud, une bonne part de purée et accompagnez d’une dose de riz Basmati.

    Dos de cabillaud sauce espagnole, purée de céleri rave et panais et son riz Basmati. Bonne soirée !

    Je vous souhaite une excellente dégustation à tous mes gourmands.

  • APERITIFS

    Tartinade aux tomates du soleil.

    Une jolie recette que j’ai particulièrement apprécié lors de notre apéritif d’un soir. A refaire pour vos apéritifs de fêtes entre proches, à partager avec la famille ou les potes !
    Et puis ça change un peu des cochonneries industrielles non ?
    Allez je vous explique tout ci-après, bonne découverte mes gourmands !

    Ma petite tartinade de tomates servie avec du pain de campagne aux graines.
    Ma petite tartinade de tomates servie avec du pain de campagne aux graines.

    Petite tartinade aux tomates du soleil

    Pour un bocal (de moutarde) env.

    Les courses :

    100 g de tomates  séchées
    une petite tomate fraiche
    50 g de pignons de pin
    une dizaine de feuilles de basilic
    1 belle gousse d’ail
    1 citron BIO  (les zestes + prélevez le 1/2 jus)
    3 cuillères à soupe d’huile d’olive BIO de belle-maman
    Du sel fin de Guérande, poivre gris.

    Tartinade aux tomates. TiteZacuisine.com
    Tartinade aux tomates de TiteZacuisine.com

    La préparation de la tapenade :

    Faite torréfier  les pignons à sec dans une poêle chaude à sec une ou deux minutes.
    Mixez les tomates séchées, la tomate fraiche (pour allonger un peu) avec le zeste et le  jus du demi citron, les pignons, la gousse d’ail dégermée, les feuilles de basilic, l’huile d’olive, le sel et le poivre.
    Vous obtenez une tartinade de tomates ou que vous servirez sur des tartines de pain de campagne pour l’apéritif à vos convives.
    Je vous souhaite une bonne santé et du bonheur entre amis, avec votre famille et vos proches.
    Bonne soirée !

    Servez votre tartinade pour un apéritif réussi.
    Servez votre tartinade pour un apéritif réussi.

    Je me suis inspirée de la recette de Cécile de Torchons et Serviette. Elle ne met pas de tomate fraiche mais quand j’ai goûté j’ai trouvé la tapenade trop forte à mon goût et j’avais peur que mes gourmands ne soient un peu trop surpris « gustativement ». Alors j’ai rallongé avec une petite tomate. Le goût est moins prononcé.
    Vous ferez à votre guise.

    Bonne dégustation et excellent week-end !

    Du soleil dans votre coeur !
    Du soleil dans votre coeur !
  • LES ENTREES

    Douceur d’un soir d’été.

     

    Ha voilà, cette Petite douceur d’un soir d’été qui peut tout-à- fait convenir pour une petite entrée ou bien l’ajuster pour une bouchée apéritive pour vos repas de fêtes !
    C’était parfait. A vous de jouer pour la présentation pour un repas de Noël ou de la Saint-sylvestre. Vous sortirez votre plus belle vaisselle !

    Je vous souhaite beaucoup de joie, de bonheur et d’amour pour ces fêtes qui arrivent à grand pas !

    Ma petite douceur d’un soir d’été. UNE TUERIE !


    Douceur d’un soir d’été. 

    Je surfais sur « Fessedebouc » et je suis tombée en amour pour elle. 
    La recette.
    Et apparemment, je ne serais point la seule.
    Tu m’étonnes !

    J’ai lu la recette, je l’ai analysée ….  et puis tu me connais, il faut que je l’interprête à ma façon, la cuisine avec mes  mains et tout mon amour ….
    Donc soit tu vas lire ailleurs,  soit tu suivras à la lettre ma composition.
    Moi j’en réalisé cette recette pour un plat avec une petite salade verte pour les soirs chauds, vos dîners ou soupers 😉

    Of course,  tu peux les réaliser un peu plus petits pour un apéritif, un buffet … 

    C’est comme tu voudras. 
    En attendant, mes chéris,  c’est l’heure de l’apéro …. nous sommes le jour de la Saint Fernand alors …

    A la tienne !

    Je te donne deux trois techniques avant ICI pour la réalisation des tomates séchées. Trop facile.
    Et pour ôter la peau des tomates ICI et des poivrons LA.
    Si si, entre amis, il faut savoir se refiler les tuyaux. 

    Bon maintenant la recette en plusieurs étapes.

    Prévois deux bonnes heures. 

    D’une, il te faut faire sécher tes tomates, si si tu auras besoin pour cela d’une heure et demie.

    Et de deux, il te sera demander de faire refroidir l’appareil à fromage et Chorizo …. au frigo pendant deux bonnes heures. 

    Donc il serait bon que tu aies fait tes courses la veille.

    Et que tu prévois du temps pour réaliser cette recette.

    ORGANISATION ORGANISATION quand tu nous tiens !

    Je t’ai dit que not’Mamie TT m’avait demandé l’an passé … en juillet … roo que le temps passe …
    …. donc Mamie m’avait demandée une recette composée de tomates séchées. (Quelqu’un lui en ayant offert un paquet…. et elle ne savait pas à quelle sauce les cuisiner).

    10443498_10203361167221167_133313736032195705_n
    Ma douceur d’un soir d’été

    Et bien, tiens Mamie TT chérie, je te dédie cette recette. Et maintenant que not’super mamie esr reliée à notre bonne vielle Terre, j’entends par là, qu’elle a internet, tu vas voir comment je vais l’inonder avec mes recettes.
    Elle va plus savoir où donner de la cuillère en bois HAHAHA !

    Ma douceur d’un soir d’été 

    Je te donne la recette et les courses mais avant … je te donne deux ou trois techniques importantes.
    Je te remets les techniques pour sécher tes tomates que tu auras monder auparavant donc je te poses  ci-dessous les blablas … en  toutes lettres. 
    Ouais ouais !

    Les techniques de la tomate séchée et du poivron
    Avant tout tu laveras tes tomates et les poivrons sous l’eau claire de ta fontaine. … du robinet !
    Tu les sécheras avec un torchon, les couperas en 6, les disposeras sur un plat allant au four. N’oublie pas d’espacer les quartiers afin qu’elles sèchent plus vite. 
    Tu poivres, tu sales, tu mets de l’origan à la volée, du persil ciselé sur chaque quartier.
    Tu enfournes à 85°C précis pour une heure trente de séchage.

    Mes petites tomates prêtes à être sécher au four.

    Sinon tu achètes des tomates séchées et c’est super aussi … mais rien à voir au goût.
    Question de temps …. mais bon hein … ici nous ne sommes pas des paresseuses : on cuisine madame, monsieur !
    Alors je vais te dire un secret mais tu ne répètes pas : j’ai mis dans l’appareil à fromage, basilic, chorizo des tomates séchées à l’huile d’olive toutes faites en bocal de chez Intermarket. 
    Et en décoration dans l’assiette des tomates séchées de mes petites mains … enfin surtout sortant de mon four.
    Tu feras comme tu veux, et ne fais pas suer !
    (tiens si je te disais que pendant que mes tomates sèches dans le four j’écris cet article … trop forte la fille elle sait faire plein de trucs en fait avec ses doigts … et sa tête …. Alouette !

    Bon c’est aussi avec le coeur et rien que pour toi Mamie TT …. bon …. et un peu mais beaucoup et carrément pour nous en mettre jusque là …  ce soir avec mes petits coeurs pour fêter la SAINT FERNAND que tu as oublié mamie TT et ça c’est la honte intergalactique HA HA ! Je te rassure nous étions trois à avoir oublié, heureusement que Papy Croco a une cervelle lui. 
    La honte sur nous …. mais que Dieu nous pardonne avec cette petite douceur ….

    TOC !

    Tu as remarqué comment je gère trop bien les renversements de situations …

    Ne rigole donc point trop toi qui me lis, et retourne en cuisine, on a du boulot !

    Donc nous avons fait sécher les tomates. Passons à la technique d’épluchage du poivron sans se fatiguer ….

    Toute une histoire mais tu me remercieras grandement. 

    … Les poivrons !

    Rouges !

    Epluchage facile des poivrons au four*

    Tu as ton four de chaud, mais là tu vas nous le monter à 240°C.
    Sur un plat allant au four tu places deux ou trois poivrons bien rouges. 
    … comme ses fesses quand la fille oublie de se tartiner de l’écran total …. si tu vois ce que je veux dire … non je ne vise personne mais bon … elle a eu chaud… HAHAH Bonjour les coups de soleil …. 
    Tu laisses chauffer tes fesses, euh … pardon les poivrons rouges 20 bonnes minutes. 
    Tu les sors, et les cloques dans un sac plastique que tu fermes bien hermétiquement.
    Tu les oublies quelques minutes. La chaleur va se transformer en vapeur dans le sac et décoller la peau des poivrons. 

    Pour l’épluchage, mettre les poivrons sortis du four, encore chauds dans un sac plastique. Attendre un peu et c’est gagné !

    Comment faire simple quand on peut faire …
    Tu reprends tes poivrons refroidis … donc 10 à 15 minutes après et tu retires délicatement la peau comme si de rien n’était.
    Elle n’est pas belle la vie ?

    Ha on m’appelle en cuisine …. les poivrons sont chauds !

    La recette des douceurs d’un soir d’été

    Les courses  (pour env.3 personnes)

    200 gr de fromage de chèvre frais Billy ou autre marque

    1 morceau de Chorizo fort 4 cm de long 

    6 belles feuilles de basilic

    2 à 3 beaux et gros poivrons rouges

    6 pétales de tomates séchées en bocal et/ou 6 préparées maison. Ici les deux haha c’est encore meilleur.

    1 cuillère à soupe de miel (celui que tu aimes)

    1 cuillère à soupe de crème liquide

    1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique blanc

    1 cuillère à soupe d’huile olive de ma belle-maman

    Sel de Guérande, poivre 5 baies de mon moulin

    La recette :

    Voir la technique de l’épluchage* du poivron, ci-dessus.

    Une fois épluchés et refroidis ….

    Découpage des disques de poivrons à l’emporte-pièce.


    Coupez les poivrons en 2 et ôter les pépins.

    Prenez 3 cercles à dresser en métal de diamètre qui vous plaira. Moi j’ai pris pour réaliser un apéro dînatoire ou une belle petite entrée un cercle de 3 cm. Ce qui nous a largement suffit.

    Taillez 6 ronds de poivrons à l’aide des disques en métal. 6 cercles pour trois personnes soit deux cercles de poivrons par personne.

    Vous avez six cercles parfaits.


    Réservez.

    Préparation de  la garniture ou « appareil à fromage » :

    Coupez un tronçon de Chorizo FORT espagnol de qualité .. OLé, de quatre centimètres de long. Coupez en petits cubes.
    Réservez.

    Disposez le fromage frais Billy dans un saladier.

    Lavez les 6 feuilles de basilic et ciselez-les finement. déposez les avec le fromage frais de chèvre Billy

    On filme avant d’entreposer dans le frigo.

    Ajoutez la cuillère à soupe de  crème fraîche liquide afin de détendre un peu le fromage frais et

    Ajoutez la cuillère à soupe de miel liquide.

    Coupez en fines lanières 6 pétales de tomates séchées puis les couper en tout petits morceaux.

    Ajoutez le basilic et les tomates séchées  dans le saladier avec le fromage, la crème et le miel.

    Ajoutez le chorizo en tout petits morceaux.

    Assaisonnez si nécessaire à votre convenance,  il est donc impératif de GOÛTER. 

    Bien mélanger tous les ingrédients pour obtenir un appareil homogène.

    Montage et dressage de notre « douceur d’un soir d’été » :

    Faites le montage à l’aide  de trois cercles en métal.

    Commencez par disposer dans de jolies assiettes un cercle en métal.

    Couvrir avec l’appareil au fromage en gardant une moitié de la quantité..

    Tassez bien dans les cercles avec une cuillère à soupe.

    Couvrez avec les autres disques de poivrons et terminez par le reste du fromage.

    Décorez avec quelques pétales de tomates séchées, et sur l’assiette un peu de persil ou du basilic et deux brins de ciboulette.

    Mettez au réfrigérateur au moins 2 heures.
    Préparation du coulis de poivrons :

    Pendant que les cercles de fromages et poivrons refroidissent …. et rencontrent quelques ours polaires et pingouins ….
    et bien tu vas bosser !

    Nous allons réaliser et préparer le coulis de poivron.

    Rassemblez tous les restes de poivrons rouges non utilisés.

    Mettez dans un bol ou dans un contenant pouvant être utilisé avec un mixer plongeant.

    Ajoutez le reste des tomates séchées, la càs de vinaigre balsamique blanc et la càsoupe d’huile d’olive.

    Salez et  poivrez. 

    Mixez finement,  rajoutez un peu d’eau pour allonger si nécessaire.

    Réservez au réfrigérateur.

    Au moment de servir disposez le coulis de tomate dans un saucier ou en décoration dans l’assiette. Voir les deux …

    A vous de jouer mes amis et régalez-vous !

     

    Et voilà, vous en dites quoi de ma Petite douceur d’été ? – Titezacuisine.com 

     

     

     

     

     

     

     

     

  • APERITIFS

    Mes palmiers tomates.

    12196243_424173891113475_5087695905358688536_n
    Mes palmiers tomates – MPGS.com

    Une profonde envie de soleil pour réchauffer nos coeurs, vu le sale temps que nous avons aujourd’hui chez nous.
    Un temps à ne pas mettre un chat dehors !  Bien que les miens adorent l’eau apparemment 😉
    Allez, pour accompagner votre apéritif, je vous suggère  une petite recette facile à réaliser en deux, trois mouvements.
    Vos convives vous remercieront avec gourmandise et les yeux pétillants de bonheur. Quelques sourires, des éclats de rire et vous voilà réchauffer 😉
    En avant pour la réalisation de ces petites bouchées apéritives qui sont super sympathiques. Les palmier tout le monde aime ….

    Mes palmiers tomates.

    Les courses :

    Une pâte feuilletée.
    Un pot de tomates séchées à l’huile d’olive.
    80 à 100 g de fromage frais (en barquette 150g) Saint-Môret.
    Ciboulette, origan séchée. Une ou deux belles pincées saupoudrées à la volée.
    Quelques tours de moulin de poivre 5 baies
    Une pincée de piment d’Espelette.
    Un oeuf.

    Ustensiles : plaque pâtisserie pour  four, mixeur ou mini-hachoir, pinceau et Maryse.

    La préparation :

    Préchauffez votre four sur 180°C.

    Etalez sur votre plan de travail devant vous votre pâte feuilletée en gardant bien le papier sulfurisé. (Détail mais d’importance. )

    Déposez sur la pâte  le fromage frais Saint-Môret sur toute la surface de la pâte à l’aide d’une Maryse (ce sera plus facile). Laissez une marge de 5mm tout autour. Cela évitera à la farce de fuir en courant hihi. 😉

    Mixez huit à dix pétales de tomates séchées avec une dent d’ail épluchée et dégermée.
    Vous obtenez une petite pâte de tomates bien sympathique que vous allez étaler sur le fromage. Utilisez pour cela notre copine la Maryse.

    12191595_10206861313682641_1320653275909503654_n

    Saupoudrez de ciboulette, origan, poivre 5 baies et un peu de piment d’Espelette.

    Repérez la moitié du cercle de la tarte, tracez légèrement une ligne bien au milieu de votre cercle de pâte.
    Prendre la pâte et enroulez cette partie jusqu’à la ligne.
    Renouvelez cette opération pour l’autre moitié.
    Fermez votre pâte dans le papier sulfurisé.
    Déposez une bonne demie heure au congélateur.
    (Ceci pour faciliter la coupe des tranches qui formeront par la suite le palmier. Car à température ambiante c’est une galère).Conseil d’amie. 😉

    A la sortie du congélateur, ouvrir le papier sulfurisé,

    Cassez l’oeuf, séparez le jaune du blanc. Conservez le blanc pour une autre recette de votre choix.
    Prendre le jaune d’oeuf, déposez le dans un petit récipient, ajoutez une cuillère à café d’eau, bien mélanger.
    Avec votre pinceau, déposez votre dorure (jaune d’oeuf +eau) sur votre pâte enroulée.
    Coupez avec un couteau très bien aiguisé des tranches d’un centimètre de large env..
    Déposez chaque tranche sur le papier sulfurisé sur votre plaque à l’horizontale.
    Rajoutez bien avec votre pinceau, une seconde fois, de la dorure sur toutes vos tranches de tous les côtés.

    Enfournez pour 20-25 bonnes minutes (selon votre four) afin que vos palmiers dorent parfaitement. Surveillez bien la cuisson.

    Servez à l’apéritif à vos gourmands !

    12111971_424173904446807_1101881609649188707_n
    Regarde ces petits bijoux ! Mes petits palmiers tomates. MPGS.com
    12219545_424173931113471_2753103072480401240_n
    Bonne dégustation et régalez-vous avec mes petits trésors. Bon week-end mes gourmands !!! MPGS.com

    Bonne dégustation mes gourmands 😉

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)