• Les viandes

    Jarret de veau au cidre breton, pommes fruits et oignons confits.

     

    Jarret de veau au cidre breton, pommes fruits et oignons confits

    Pour six à huit gourmands

    Les courses :

    1 kg 2OO à 1 kg 600g de jarret de veau. 
    Farine (ou Maïzéna ce que j’ai pris, c’est plus léger)
    50 grammes de beurre
    De l’huile d’olive
    1 bel oignon
    5cl de Calvados
    1/2 litre de cidre brut breton (ou normand)
    Un cube de bouillon de boeuf dégraissé
    Un bouquet garni
    5 à 6 pommes fruits
    18 petits oignons blancs (j’ai pris un bouquet entier d’oignons nouveaux que j’ai coupé en 4)
    Une pincée de sucre
    Sel de Guérande et poivre du moulin

    La préparation :

    Salez et poivrez les tranches de jarret de veau.
    Fariner légèrement les morceaux de viande des deux côtés. 
    Faire chauffer 25 g de beurre et 5 cl d’huile dans un faitout, y faire dorer des deux faces les rouelles de jarret de veau. 
    Hachement l’oignon.
    Une fois dorée, retirez la viande de la cocotte et conservez au chaud. 
    Faites revenir dès lors l’oignon finement haché afin qu’il sue bien.
    Versez le Calvados et le cidre pour déglacer les sucs de cuisson.
    Laissez réduire de moitié avant d’ajouter le cube de bouillon et le bouquet garni. 
    Laissez mijoter à couvert pendant une heure 15 à 30 minutes. La viande doit être fondante.

    Coupez les pommes épluchées en quartiers. Dans une grande poêle anti-adhésive faire chauffer 25 grammes, y ranger les quartiers de pomme en rangs serrés et les faire dorer sur les deux faces. Pensez à les retourner de temps à autres.

    Les réservez au chaud. Conservez.

    Epluchez les oignons et les faire cuire dans une petite casserole avec un verre d’eau, la pincée de sucre, une noisette de beurre, et une pincée de sel.

    Cuire 10 à 15 minutes sur feux doux. 
    Le liquide doit s’évaporer et ne laisser qu’un léger voile de caramel sur les oignons. 

    Quelques minutes avant la fin de la cuisson de la viande retirer le couvercle de la cocotte et ajouter les pommes fruits dorées et les oignons caramélisés. 

    Toutefois, si en fin de cuisson, la sauce vous paraît trop liquide, vous pouvez l’épaissir un peu en la faisant réduire ou en rajoutant une càs de maïzéna. 

    Avis des convives : EXCELLENT, un régal, C’était EXQUIS !
    21/20 comme l’ont dit mes deux moches-soeurs qui étaient présentes et mes deux moches frangins ….

    Y’en a plus …. Va falloir en refaire -:)

     

    LA LA LA I TOU merci à Péché de Gourmandises  …. 😉

  • Les viandes

    Couche les échalotes et pressons l’agneau pascal sur sa purée de patates douces !

    Nous étions 8 gourmands à régaler. J’ai doublé donc les proportions de la recette initiale qui est prévue pour quatre personnes. J’ai rigolé quand j’ai du éplucher 16 grosses échalotes et bien pleuré aussi …. Mais cette recette est une tuerie.

    Pressée d’agneau pascal sur sa purée de patates douces.


    PRESSEE d’AGNEAU aux échalotes et sa purée de patates douces

    Préparation : 25 minutes

    Cuisson : Deux oui 2 bonnes heures et elles sont importantes pour le fondant de la bête.

    Marinade : 24 heures 

    LES COURSES pour 4 gourmands :

    Pour la purée de patates douces :

    Trois grosses patates douces
    un cube de volaille 
    50 g de beurre
    sel, poivre
    Un bouquet de coriandre fraiche
    Deux à trois càs de crème liquide 

    Pour la marinade :

    2 carottes coupées en rondelles
    1 gros oignon piqué de trois 3 clous de girofle
    2 gousses d’ail
    5 cl de vinaigre de cidre
    75 cl de Pinot Gris d’Alsace (je n’en ai pas mis … j’ai oublié, alors j’ai mis du cidre rosé HA HA the good SURPRISE )
    1 càs de baies de genièvre écrasées
    1 bouquet garni
    1 càc de poivres en grains entiers
    sel
    Pour la préparation :
    1,2 kg d’épaule d’agneau désossée par ton gentil boucher. C’est mon coupain à moi maintenant si si  (Pour 8 personnes comptez un bon 1.6kg de viande, c’est mon boucher qui m’a servi et conseillé si si!
    1 gros oignon
    1 grosse carotte
    8 grosses échalotes
    1 càs de fond de veau
    1 càs de sucre
    50 g de beurre
    4 càs de ciboulette fraiche ciselée
    2 càs d’huile d’olive
    sel et poivre du moulin 


    LA PREPARATION en deux temps :

    LA VEILLE ou le matin tôt 

    Tailler la viande en petits cubes de deux à trois centimètres et les mettre dans un grand saladier ou plat avec tous les ingrédients de la marinade. 
    Filmez et conservez au frais pendant 24 heures. (J’ai fait mariner trois heures, ça m’apprendra à lire en travers la recette, mais franchement c’était bon. Mais plus la viande marine meilleur c’est, donc je vous conseille de la faire mariner la veille).

     LE LENDEMAIN 

    Egoutter les morceaux de viandes dans une passoire quitte à la presser un peu pour ôter tout liquide. Gardez bien le jus de la marinade. Conserver, elle nous servira plus tard pour la cuisson de la viande. 

    Dans une cocotte minutes, versez de l’huile d’olive, y faire sauter la viande pour la dorer et la colorer quelques minutes.

    Retirer la viande. Conserver au chaud.

    Faire sauter l’oignon et la carotte émincés quelques minutes pour qu’ils dorent.

    Remettre la viande dans la cocotte avec l’oignon et les carottes.

    Mouiller la viande avec le reste de la marinade et tous ses aromates. 

    Assaisonner à votre convenance.

    Fermez la cocotte et laissez cuire une bonne heure et demi à feu doux.

    L’agneau est cuit et délicieux, il doit être fondant sur la langue comme un bébé choupinou …. GNIARK !

    Peler les échalotes. Se munir d’un mouchoir pour pleurer.
    Les couper en deux dans le sens de la longueur.
    Verser le sucre, le beurre,un peu de sel dans une poêle. Y disposer les échalottes en rond.
    Verser de l’eau à hauteur.
    Laisser compoter jusqu’à ce que les échalotes caramélisent. Bien surveiller.Moi je vous conseille de couvrir avec un couvercle au débu pendant 10 minutes puis vers la fin de la cuisson quand l’eau a bien diminué d’ôter le couvercle. 
    En fin de caramélisation, (ce qui va très vite vers la fin) éteindre et conserver.

    Regarde-moi cela, c’est à tomber !

    Occupons-nous de la viande. Retirez-la de la cocotte et retirer les grains de genièvre et de poivre pour ceux que ça gêneraient à la dégustation. Conservez la viande dans un plat au chaud. 
    Pendant ce temps, faire chauffer à nouveau le jus de cuisson et tous les sucs de notre petit agneau.
    Y verser un càs de fond de veau dilué dans 10 cl d’eau. Porter à ébullition et faites réduire jusqu’à ce que le jus devienne sirupeux.
    Rectifier l’assaisonnement. Conserver pour disposer en fin de dressage sur le montage dans l’assiette. Mioum !

    DANS DES CERCLES de 8 cm de diamètre :

    Verser une bonne épaisseur d’échalotes confites. (1,5cm + ou -)
    Recouvrir d’une bonne épaisseur (3 cm + ou -) de viande tendre et fondant et divinement parfumé. Bien tasser.
    Pour finir avec une épaisseur de purée de patates douce. Bien lisser la purée. 
    Décorer avec une peluche de coriandre fraiche.
     Retirer les cercles DOUCEMENT.
    Versez quelques cuillères de jus de viande.

     

    LA PUREE de patates douces

    Faire cuire 20 à 25 minutes trois patates douces dans de l’eau bouillante et un cube de volaille dans une grande casserole.
    Verser les patates cuites dans une passoire puis les remettre dans la casserole. 
    Y ajouter les 50 grammes de beurre mou, la crème liquide.
    Ecraser tout ça et remuer en purée avec une fourchette. 
    Salez et poivrer.
    Emincer la coriande fraiche.
    Remuer, gouttez et assaissonez à votre convenance. 
    Ma purée est à tomber … si si. Elle ne faisait pas partie de la recette initiale mais je trouve l’association avec l’agneau et les échalotes …. comment dire ???

    C’est DIVIN.
    Bonne dégustation à tous mes petits gourmands.

    Notre humble avis :

    C’est … 20/10 comme a dit ma moche-soeur. Tous ont été grandement conquis. C’est une réelle TUERIE et grande réussite pour moi.
    J’ai du rougir. 

    J’ai eu les compliments et les honneurs de toute la tablée même des sales gosses. 
    Ils ont joui des papilles si si !!

    A refaire. 

    Et depuis je l’ai refaite ma petite recette pour les 22 printemps de ma grande. Ce plat est devenu le sien.

    Elle adore et on comprend pourquoi !

    IMG_3231 IMG_3232

    J’avoue avoir été bluffée … l’association du sucré et du salé …. c’est EXCEPTIONNELLEMENT succulent.

    TROUC DE DINGUE ….

    A toi de jouer en cuisine maintenant 🙂

    Source : Le blog Péché de gourmandise. 

  • LES LEGUMES,  Les viandes

    Petit veau croqué aux aubergines

     

     

    Mon petit veau croqué aux aubergines.
    Mon petit veau croqué aux aubergines. Titezacuisine.com

     

    Petit veau croqué aux aubergines

    Pour 4 gourmands

    Les courses :

    2 belles aubergines
    2 dents d’ail
    Deux oignons ou un gros.
    Quelques brins de ciboulette du jardin
    Quelques feuilles de coriandre fraîche du jardin
    4 càc de Concassés de poivrons
    1 càc de cumin
    4 càc de crème d’oignon au piment fort*
    Une bonne càsoupe de fond de veau
    Un peu de chapelure
    Un peu de Parmesan râpé 

    La préparation : 

    Vider les aubergines à l’aide d’une cuillère à pomme parisienne.
    Voir la vidéo pour l’utilisation de la dite cuillère*

    Puis les placer dans un plat en céramique à gratin allant au four. 

    Salez et poivrez les aubergines.

     

    Nappage des aubergines avec la crème d'oignons.
    Nappage des aubergines avec la crème d’oignons.

     

    Nappez les fonds d’aubergine de la Crème d’oignon au piment fort*.

    Ma petite crème d’oignon reçue dans ma Food box.

    Conservez.

    Récupérez la chair des aubergines et la faire revenir dans deux cuillères à soupe d’huile d’olive avec un oignon émincé. Laissez fondre un peu le tout quelques minutes.

    Rajoutez 100 ml d’eau et une bonne cuillère à soupe de fond de veau. 



    Salez et poivrez.

    Laissez mijoter une bonne vingtaine de minutes en rajoutant un peu d’eau si nécessaire.

    Remuez de temps en temps.

    Conservez.

    Pendant ce temps, mettre dans le mixer les 600 grammes d’escalopes de veau, l’oignon coupé en 4, la ciboulette, les feuilles de coriandre une petite dizaine suffira, sel, poivre.

    Une fois la farce d’aubergines cuite, la rajoutez à la viande dans le mixer avec les trois cuillères de concassé de poivrons, la càc de cumin.



    Mixer quelques secondes pour avoir un appareil homogène.


    Récupérez cette farce et la disposez dans les quatre aubergines.

    Saupoudrez de Parseman et de chapelure. 

    Enfournez pour 30 minutes au four à 220°C. 

    Servez avec ma petite ratatouille maison**, une salade verte et un peu de semoule de couscous parfumée. Les graines de couscous parfumé aux épices du monde sont en vente dans toutes les bonnes épiceries PIRATE, Tipiak a volé la recette 😉

    Ma ratatouille maison.

     

    Bonne dégustation mes gourmands !

    Note : J’ai réalisé cette recette ce soir en vingt minutes de préparation et 30 minutes de cuisson. Je n’ai pas mis de parmesan car nous n’avons pas le droit au fromage le soir. Mais pour vous, cher lecteur, ne vous gênez pas. Vous pouvez changer de fromage râpé, y mettre de l’emmenthal, du Comté ou tout autre râpé. 
    Vous n’êtes pas obligé de disposer de la chapelure cependant la couverture « parmesan et chapelure » empêche la chair de sécher au four. 
    Vous pouvez servir les aubergines farcies au petit veau avec un coulis de tomate à ses côtés. 
    Faites comme vous l’apprécierez en fonction de vos goûts particuliers, mais la recette a été appréciée par mes convives. 

    Amis du soir, 

    Bonsoir !

    * Crème d’oignon au piment fort reçue dans ma Foodiz Box de Juillet 2013 La Marque : Rue TRAVERSETTE, Maison fondée en 2005, réalise des produits faits maison et toujours avec sa touche personnelle : une pointe d’humour, des produits frais, de cuissons à feu doux et des mariages originaux. Sa fabrication : Sans conservateur, ni colorant, la crème d’oignon est élaborée à base d’oignon, d’huile d’olive, de vinaigre, de miel, de baies rose, d’une pointe d’ail, de paprika et de piment fort. Le produit : Ce confit est idéal à déguster sur des viandes froides, sur un rôti de boeuf, ou pour relever des plats en sauce. Il sera également délicieux à l’apéritif, sur une tranche de pain avec un morceau de chèvre ou du foie gras.

    ** La ratatouille maison : ma recette arrive prochainement sur vos écrans. 

     

  • Les viandes

    Le sauté de veau aux olives et ses tomates-cerises

     

    TiteZaCuisine.com
    TiteZaCuisine.com – 

    Le sauté de veau aux olives et ses tomates-cerises

     

    Préparation : 30 minutes – Cuisson : 1h 15

    Difficulté : Nulle
    Vin conseillé : Un Rully.
    Avis : super bon.

    LE SAUTE DE VEAU AUX  OLIVES ET SES TOMATES-CERISES

    Nombre de gourmands : 6  personnes

    Les courses :

    1,2 kg d’épaule de veau ou morceaux pour blanquette.
    40cl de vin blanc
    20 cl de bouillon de légumes
    3 barquettes de tomates cerise panachées
    Queslques olives vertes et noires dénoyautées
    6 grosses gousses d’ail
    Un brin de thym frais
    3 càs de basilic frais ciselé
    1 citron bio ou du jardin
    1 orange bio ou du jardin 
    20 g de beurre
    4 càs d’huile d’olive de belle-maman
    1 càc de sucre semoule
    sel et pepper du moulin

    La préparation :

    • Versez le vin blanc dans une casserole et le faire réduire de moitié par ébullition.
    • Découpez la viande en cubes de 2 à 3 cm de côté. 
    • Prélévez les zestes du citron et de l’orange (réserver).
    • Dans une cocotte, faire chauffer le beurre avec 1 càs d’huile d’olive et y mettre les morceaux de viande de veau à colorer sous toutes les faces en remuant. 
      Assaisonner pendant que la viande rissole (sel + poivre du moulin).
    • Ajoutez ensuite le vin blanc réduit dans la cocotte, le bouillon, le thym, les zestes d’agrumes et les olives. Laissez mijoter environ une heure sur feu doux en remuant souvent et si nécessaire rajouter un petit peu d’eau pour maintenir le niveau de liquide dans la cocotte. 
    • Pelez les gousses d’ail, les coupez en deux dans la longeur, retirer le germe et les faire rissoler dans 3càs d’huile d’olive sur feu moyen jsuqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées et tendres. Les réserver. 
    • Dans la même huile, faire cuire les tomates cerise préalablement lavées et séchées, les assaisonner et les saupoudrer de sucre pour qu’elles puissent caraméliser. AJOUTER les gousses d’ail en fin de cuisson, mélanger et les réserver de côté.
    • Pressez un demi citron pour en recueillir le jus. 
    • Vérifier la cuisson de la viance avec la pointe du couteau. La viande doit être tendre à coeur. Retirer la viande de la cocotte, filtrer le jus de cuisson. (Je ne l’ai pas fait NA !). 
      Faire réduire le jus, ajoutez le jus du demi citron et rectifier l’assaisonnement. 
    • Mettre les morceaux de viande à réchauffer dans la cocotte avec la sauce et servir aussitôt à vos gourmands, accompagnée des tomates cerise, des gousses et parsemez de basilic ciselé.

      Excellente dégustation à tous !Je t’embrasse, 

      Mon sauté de veau aux olives et ses petites tomates confites. TiteZaCuisine.com
      Mon sauté de veau aux olives et ses petites tomates confites.
      TiteZaCuisine.com

       

      TiteZaCuisine.com
      TiteZaCuisine.com

       

      TiteZaCuisine.com
      TiteZaCuisine.com

      ENJOY !!!

  • Les viandes

    Petites cuisses dodues de lapin au vinaigre de cidre, sa ratatouille et ses petites carottes.

     

    Petites cuisses dodues de lapin ….
    Petites cuisses dodues de lapin …. Titezacuisine.com


    Les cuisses de lapin au vinaigre de cidre, sa ratatouille et ses petites carottes
    .

    (Pour quatre gourmands.)

    Les courses :

    Quatre cuisses bien dodues de lapinou de chez ton boucher préféré.

    Un verre de vinaigre de cidre

    Une 1/2 botte de persil plat ou frisé (Tu choises …) MAIS du frais du jardin.

    (Le mien ? Je lui ai sauvé la vie du froid ! La vache il était moins le quart qu’il se fasse geler griller par les froids qui courent depuis ce matin !!!)

    Un gros oignon voir deux moyens.

    Deux gousses d’ail coupées en tout petits morceaux.

    Une càs de quatre épices

    Une pincée de sel (ouais t’oublies le sel à cause des olives en revanche tu cloques du 5 baies* hihi !

    3 à 4 càs d’huile d’olive de contre-bande**

    Une bonne branche de thym, quelques feuilles de romarin, une feuille de Laurier.

    Une voir deux càs de crème fraîche épaisse légère ou pas !

    Une vingtaine ou une trentaine d’olives vertes sans noyaux de préférence (sauf si t’es marié avec le dentiste). Tu garderas une dizaine d’olives pour la déco.

    Une càs de maïzena. 

    La préparation :

    Faites dorer dans deux trois càs d’huile d’olive les pattes de lapin. Bien les dorer. Environ 15 minutes … p’être moins .. p’être plus selon vot’feu et vot’faitout.

    Les sortir et les réserver au chaud dans une assiette.

    Faire dorer l’oignon coupés en petits morceaux ou brunoise pour faire plus professionnelle.

    Déglacez ensuite avec le verre de vinaigre de cidre.

    Portez à ébullition deux trois minutes. Puis baissez le feu.

    Remettre les cuisses dans le faitout une fois les oignons bien sués, l’alcool du vinaigre un peu évaporée.

    Rajoutez le persil, l’ail, le quatre épices, le cube de boeuf, les olives. Tu cloques les branches d’herbes (thym et romarin et la feuille de laurier).

    Tu gardes une dizaine d’olives de côté que tu couperas en quatre pour la décoration et le grand final.

    Rajoutez une ou deux càs de poudre de perlimpinpin de fond à rôtir ou de fond de veau si tu n’as pas trouvé le fond de rôti.

    Versez deux verres d’eau laissez cuire 25 bonnes minutes voir 30.

    La viande doit être souple, se déchirer presque.

    Une fois que ton lapinou est presque cuit. Tu le sors. Tu le réserves au chaud.

    Tu prends ton manche à mixer et tu mixes la sauce.

    Évidemment tu enlèves la branche de thym, le romarin, et la feuille de laurier parce que même mixées ça colle aux dents.

    Tu assaisonnes sel, poivre. Tu fais réduire la sauce au cas ou et tu la fais épaissir un peu en y versant une càs de maïzena.

    Tu rajoutes dans la sauce onctueuse une grosse càs de crème fraîche. Tu mélanges.

    Ah, oui, j’allais omettre,  tu lances les olives pré-découpées en quat’morceaux (que tu avais réservées. N’oublie pas !!!)

    Tu laisses cuire à feu doux quelques 6 à 8 minutes sur feu très doux histoire de ne pas faire tourner la crème !

    Tu sers dans une assiette la cuisse du lapinou, tu la nappes de la sauce et tu la sers avec du riz, des patates à la vapeur,
    des nouilles que sais-je encore une ratatouille et/ou des carottes, des légumes car le lapin adore des légumes !

    ….

    L ‘pauvre rabbit !

    Titezacuisine.com - Petites cuisse de lapin dodues au vinaigre de cidre et sa ratatouille
    Huile d’olive de Belle-maman

    Je ne te mets pas en photo l’huile d’olive de contre-bande*, j’ai trop peur que tu me dénonces. Et pis zut, tu iras lire ici ….

    Mais je t’ai pris en photo mon lapin, enfin ce qu’il en reste …

    Ce matin … un lapin a tué un chasseur, c’était un lapin qui avait un fusil !!!!!

    Je sais rien ne va plus me voilà chantant du « Chantal ».

    C’est le froid, ça me …..

    Ce matin, écoute-moi bien il fait au MOINS 7°C de ressenti sur MA plage, et ce matin tu sais quoi nous avions super froid mes gambettes et moi !

    MOI Z’AIME faire mon sport quand mes jambes bleuissent !

    Moi j’dis : ON VA TOUS GELER !!!!!!!

    ….

    Quand j’te dis que j’vais voir des ours polaires débaquer sur ma plage ….. et nous sommes à la mi-septembre ….

    C’est quand l’automne ?

    Ça calme ????

    Dites les gens, vous savez à combien gèle l’océan atlantique ? Non mais c’est pour savoir si j’prévois les patins à glace ou pas pour cet hiver ?
    ….

    Ce matin, un lapin a tué un chasseur … c’était un lapin qui avait un fusil.

     

    Ma petite cuisse de lapin au vinaigre de cidre, sa petite ratatouille et ses petites carottes.
    Ma petite cuisse de lapin au vinaigre de cidre, sa petite ratatouille et ses petites carottes. Titezacuisine.com

    Bastou, cette recette est pour toi mon grand, toi qui recherchais comment assaisonner tes lapinons au congélo 😉

    *5 baies = poivre 5 baies
    **huile de contre-bande de belle-maman = huile d’olive de Freixo de Numao patrie de belle-mum.

     

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)