• NOS GOURMANDISES

    Mon gâteau chinois aux pépites de chocolat.

    11012762_10207030968323901_7920336048092531856_n
    Mon gâteau chinois aux pépites de chocolat noir. Titezacuisine.com

    Mon gâteau chinois

    Les courses :

    une préparation de crème pâtissière* un demi litre.
    400 g de farine
    120 ml de lait
    2 oeufs entiers
    100 gr de beurre mou
    60 gr  de sucre semoule
    25 g  levure fraîche  du boulanger
    1 Paquet de pépites de chocolat noir ou au lait
    1/2 Cas de sel

    La préparation en deux temps :

    La crème pâtissière puis la pâte à brioche.

    12313637_10207030965923841_5870226872475796002_n-2

    1- La crème pâtissière* 

    Une  crème pâtissière maison réalisée par vous-même env. un demi litre.11215827_10207030965883840_5702085922628547652_n-2

    ou bien si le temps vous est limité un sachet de préparation crème pâtissière onctueuse Alsa (tu fais comme tu veux). Moi j’ai pris la crème pâtissière en sachet Alsa, car il fallait que je l’utilise rapidement et j’ai rajouté un demi litre de lait et une gousse de vanille fendue en deux dans la casserole à infuser pendant la cuisson du lait sur feu doux.
    J’ai bien mélangé au fouet. Une fois prise, je la laisse refroidir sur mon plan de travail,  et toutes les 8 minutes, je la mélange pour éviter la formation d’une peau à la surface.

    Quand elle est redescendue en température au bout d’une demi heure, je la place au frigo avec un film transparent alimentaire qui touche la crème.

    2- La pâte à brioche

    Dans la cuve de votre robot pâtissier ou dans un saladier, mettez le lait tiédi 30 sec au MO, le beurre mou (et surtout pas fondu) en petits morceaux, les oeufs, la farine, le sel, le sucre et, mélangez bien à l’aide du robot et ajouter la levure, bien pétrir 10 minutes pour obtenir une pâte souple et homogène.

    Couvrez avec un linge propre et laissez lever en étuve dans le four à 40°C une bonne heure jusqu’à doubler de volume.

    12359955_10207030965763837_43511408876823371_n-2
    Maintenant nous avons tous les ingrédients pour monter notre gâteau chinois aux pépites de chocolat noir. la pâte à brioche, la crème pâtissière et les pépites. En avant pour le montage du gâteau.

    11219612_10207030965843839_6465647677075168969_n-2
    Etalez la pâte au rouleau sur un plan bien fariné. Farinez vos deux mains et faites un rectangle avec la pâte à brioche.

    12346308_10207030966843864_4324678587292954828_n-2
    Avec une maryse étalez la crème pâtissière, saupoudrez de pépites de chocolat, puis roulez avec l’aide d’un couteau bien aiguisé coupez des rubans de 4 cm env. de large.
    12311226_10207030966883865_6046684187330041781_n-2
    Roulez-les en boudin de cinq centimètres de large env et déposez de suite dans votre moule à manquer chemisé de papier sulfurisé.

    11215827_10207030966963867_512950874032714969_n-2
    Placez dans un moule à manquer de 24 à 26 cm de diamètre les rouleaux de brioche. Ne vous inquiétez pas si ils s’affaissent un peu.

    12342391_10207030967003868_7250987338476809693_n-2

    Nous allons laisser encore quelques minutes pousser la pâteRenouvelez l’opération jusqu’à ce que vous n’ayez plus de pâte !
    12345597_10207008220075209_7104384273641303942_n

    Laissez pousser la pâte et  doubler de volume pendant une bonne demi heure sous un linge propre mais à l’air ambiant surtout pas en étuve dans le four sinon les pépites fondraient, puis avec l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonnez d’un mélange jaune d’oeuf et de lait.

    Enfournez au four à 180 C pour environ 25 bonnes minutes environ selon votre four en surveillant la cuisson.

    Vous pouvez couler dessus un glaçage royal (blanc d’oeuf+sucre glace mélangés).. C’est plus rigolo et au gout, c’est délicieux 😉

    Voilà, je vous souhaite un excellent moment de gourmandise !

    Allez quelques images pour vous mettre en appétit toutes pleines de gourmandise :

    12316563_10207030966923866_1556029669864348467_n

    12316266_10207030969883940_486250236885771726_n
    12366205_10207030968203898_2351638560827487983_n
    12369007_10207030970003943_353358542153002854_n
    Je vous souhaite une excellente découverte et une bonne soirée à tous mes gourmands !

  • NOS GOURMANDISES

    Ma brioche suisse

    titezacuisine.com
    Ma brioche suisse

    Ma brioche suisse

    La « Brioche suisse » ou comment se faire du bien au goûter et/ou au petit-déjeuner ou tout simplement par gourmandise. 

    C’est en parcourant le blog d’une quiche en cuisine MAIS je me soigne* … que j’ai trouvé cette petite perle de gourmandise.

    Déjà, cher gourmand,  il faut que tu saches que la préparation est longue. Il faut de toute évidence prévoir de réaliser la pâte à brioche et la crème pâtissière, la veille au soir pour le lendemain matin ou le matin très tôt pour le goûter voir le dîner. 
    Et oui, mon petit, plus c’est long, meilleur c’est !

    La particularité de ces petites brioches suisses, c’est cette délicieuse et onctueuse crème pâtissière ultra gourmande qui se marrie délicatement bien avec les petites pépites de chocolat. 

    UN ORGASME papillesque. Comme le disait une actrice française connue, c’est de la GOUI-SSANCE, Goui pour goût et SSANCE pour jouissance. Voilà, je reprends son invention qui je trouve tombe parfaitement bien ici et pour d’autres réalisations culinaires.

    C’est de la GOUISSANCE pure et dure.

    Alors quelques conseils et les préparations qui vont avec.

     

    La crème pâtissière ça se prépare un minimum à l’avance pour pouvoir refroidir. Conseil d’amie. Il vaut mieux que je me répète que tu sois déçu.Les Brioches suisses


    Pour 12 brioches suisses environ. 

    Préparer la pâte à brioche, j’ai utilisé la recette de la brioche vendéenne.

    La laisser reposer plusieurs heures près d’une source de chaleur, plus elle repose longtemps, meilleure elle sera !

    Mais il nous faut notre crème pâtissière maison, la réaliser aussi à l’avance pour qu’elle refroidisse.

    Voilà, mes conseils sont donnés maintenant passons à la phase de la préparation et donc de deux réalisations, la brioche et la crème.

    Préparation de la crème pâtissière maison

     

    Faire chauffer 1/2 litre de lait.
    Fouetter 2 œufs entiers avec 1 sachet de sucre vanillé et 75 g de sucre semoule.
    Incorporer progressivement 40 g de maïzena en fouettant bien pour éviter la formation de grumeaux, puis ajouter peu à peu le lait chaud.
    Reverser la préparation dans la casserole et remuer sur feu doux jusqu’à épaississement.
    Laisser refroidir sous papier film à même la crème (sinon elle risque de croûter).


    *****

    La pâte à brioche vendéenne de mon ami Pascal.
    Mon ami Pascalou, mon petit lapin est l’époux de ma-mie d’enfance MimiCracra  allias la marraine de mon petitOursBrun (ma cadette). Et mon Lapinou, a sa famille en Vendée. Alors quand nous étions jeunes et beaux, nous y avions dégusté de délicieuses brioches vendéennes et nous avions l’habitude d’en ramener quelques tresses sur Panam ….

    Celle qui est douce, filandreuse et qui sent divinement bon quand tu la savoures …. celle dont nous raffolons tous petits et grands, la belle brioche dorée et gourmande.

    Psst, tu peux la manger telle quelle juste cuite, tu la couperas en 3 pâtons et tu en feras une petite tresse avant de la faire cuire pour le petit-déj ou le goûter des marmots c’est un pure délice avec de la bonne confiture maison à la fraise, euh … non à l’orange-amer, parce que TiteZa a des relations d’incompatibilité avec les fraises … ballot !

    La bonne brioche vendéenne. 

    Les courses :

    300 g de farine
    60 g de surcre
    1/2 càc de sel
    Levure de boulanger fraîche si possible
    Lait
    Eau de fleur d’oranger ou rhum
    Extrait de vanille (ou une gousse de vanille que je fais infuser dans le lait.)
    1 oeuf
    Crème fraîche un petit pôt
    Beurre doux une plaquette
    Pépites de chocolat un sachet entier.

     

    Préparation pour la brioche vendéenneMélange 300 g de farine, 60 g de sucre, 1/2 cuillère à café de sel.

    Délaye une cuillère à café de levure de boulanger dans 3 cuillères à soupe de lait tiède (soit 45 mL), puis l’ajouter au mélange farine-sucre-sel, avec 80 mL de lait supplémentaires, et 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille
    On peut aussi aromatiser la brioche avec 1/2 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger ou de rhum. J’ai longuement hésité, mais pour le petit-déjeuner l’eau de fleur d’oranger me paraît plus appropriée. Evidemment si tu vis sur les îles, la question ne se pose pas ….. si tu vois qui je vise ???
    Lorsque les ingrédients sont bien amalgamés, incorporer 1 œuf, puis 1 bonne cuillère à soupe de crème fraîche, et 60 g de beurre, préalablement laissé à température ambiante et coupé en morceaux.
    Pétrir longuement jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, homogène, élastique. Elle est normalement collante.

    Rassemble en boule, couvre d’un linge et laisse pousser au moins 6 heures à température ambiante et à l’abri des courants d’air.
    La pâte va beaucoup augmenter en volume. Conservez ! (à l’abris de la lumière, du vent, et de tout gourmand).

    ****

    Préparer pendant ce temps, une crème pâtissière et laisser refroidir.

    Et si, mon pauvre poussin tu vas devoir patienter ….

    Etalez la crème pâtissière sur une moitié de la pâte feuilletée.
    Rajoutez les pépites de chocolat. Et sur l’autre moitié le cacao.

     

    Rabattez les deux moitiés pour ne faire qu’un « chausson »

    Étaler la pâte à brioche en un rectangle (j’ai fait cette étape deux fois, vu la quantité de pâte obtenue) et répartir sur une moitié la crème pâtissière et des pépites de chocolat (beaucoup de pépites de chocolat :-p).

    Replier la pâte laissée vide sur la partie avec la crème pâtissière et les pépites de chocolat.

    Avant d’enfourner, bien dorer le chausson au jaune d’oeuf et lait.

     

     

    A l’aide d’un grand couteau, détailler les brioches suisses et les déposer sur une plaque allant au four.

    Laisser lever encore (30 min – 1 h) puis badigeonner les brioches de jaune d’œuf ou de lait sucré.

    Enfourner pour une vingtaine de minutes à 180°C jusqu’à ce que les brioches soient bien dorées.  

    Sortez les brioches suisses du four et laissez reposer avant dégustation. Je sais, cette période d’attente est une torture pour ta patience, mais la crème pâtissière chaude, j’avoue, c’est moyen …. 

    Je vous souhaite une excellente dégustation et un bon petit déjeuner et/ou goûter ou une simple gourmandise lors d’un encas … c’est horrible je sais mais personne n’y résiste … même pas mon cat 😉

    Cette recette ravit les petits mais aussi les grands gourmands. 

    A bientôt pour d’autres brioches parties ! 😉

    Découpez le chausson en tranches épaisses. Servez vos gourmands 😉

     

     

     

    *Source de la recette : http://jesuisunequicheencuisine.blogspot.fr
    Je remercie cette jeune femme pour la multitude de recettes qu’elle a la gentilesse de partager.

     

     

     

     

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)