• Martinique décembre- 2012

    L’Anse Cafard

    DSC00635.jpg
    Le rocher du Diamant.
    Martinique Décembre 2012 . Monpetitgraindesable.com

    Un peu de soleil … 

    DSC00632.jpg

    DSC00631.jpg

    C’est beau !!!!! 

    DSC00638.jpg

    Martinique, notre voyage de décembre 2012. La petite chapelle. L’Anse Cafard et le rocher du Diamant au au fond. 

    Besoin de soleil et de chaleur ?  

    Belle journée à vous ! 😉

  • Martinique décembre- 2012,  T- TITEZASEBALADE II.

    Sur la plage du Diamant.

    IMG-20121218-00269.jpg

    La pêche à la langouste. 

    Trop facile pour nous deux. 

    Not ‘pote Franky douce moitié de not ‘copine Isa voulait pêcher de la langouste.

    Il est gentil lui, si si, super sympa. 

    Mais le pauvre garçon est revenu bredouille. 

    BALLOT !

    Avec ma moitié, mon Tugais qui évidemment s’amusât à la pêcher notre fameuse rouge langouste. Oui je parle de bibi rouge cramoisie par le soleil. On vous la sert sur un plateau la « doudou chérie toute rouge ». 
    (J’ai supprimé définitivement la photo que j’avais déposé ici de mon visage tout grillé. J’illuminais de trop ! 😉 ) La honte, oui !

    Pani pwoblem, la doudou chérie est cuite, prête à être dégustée.
    Bientôt faisandée aussi la Titeza grillée.
    Non, ça va avec les après-soleil, j’ai réussi à réparer ma peau depuis.

    En une journée, sous indice 50 et applications renouvelés. Je ne sais plus quoi faire …

    Et ne me parle pas d’indice trente douze, écran total indice 50, gélules solaire, Biafine, crème après-soleil, tout y passe. Mais ici, c’est comme ça. Aux Antilles, il est vitale de se parer de toutes les préventions solaires, crèmes, chapeau, lunettes, maillot pour les petits….

    Le SOLEIL ? IL T’EMPALE ! De face et de dos, par l’avant et par l’arrière d’en haut en bas même sous la plante des pieds, entre les orteils et te crame les cils et les sourcils deviennent BLONDS et ce jusqu’à plus d’un mètre sous l’eau.

    J’ai toute ma blondeur qui ressort et le feu aussi. 

    On dirait un tas de braises.

    Alors des commentaires ? 

    Depuis samedi soir,  j’ai amélioré la cuisson.

    C’est nettement mieux.

    Je vire au caramel. C’est joli un caramel et tellement bon. HAHA

    Si si. 

    MOUARF !

    Bon et sinon tu sais que mon Coin-Coin ben il a une fiancée maintenant je te la présente. 

    IMG-20121215-00183-copie-1.jpg

    Chérie DOUDOU ouais je sais ici les filles sont appelées « CHERIE DOUDOU », ben « cette poupée » c’est cadeau de ma copine Isa à notre arrivée à l’aéroport.

    Parce qu’ici aux Antilles, on ne t’accueille pas avec un collier de fleurs D’ailleurs en Calédonie, nous n’y avons pas eu le droit non plus bizarrement (par omission). Mais je vous rassure, ils usent de cette tradition pour les nouveaux( arrivés. Ceci fût un message pour ma Dine qui va hurler haha Mais j’t’aime ma biche, oh ça va, je taquine encore des années après cet incident !!! )
    En Tahiti, les polynésiens accueillent leurs invités avec de jolis colliers de fleurs, coquillages.
    En Calédonie aussi ça se fait, mais ça les copains , si si ! Mais c’est quand vous n’avez pas une sœurette qui a une mémoire de poisson et/ou qui n’est pas blonde …. hihi !
    Je ‘vais décéder de rire les amis. Bon je vous avoue que jadis, ma Dine a eu un soucis ce soir-là et nous n’avons pas pu avoir nos colliers. Tu auras un caillou dans ta salade ce soir ma belle !). Bon faute avouée, faute pardonnée mais pas oubliée.

    Bon, j’étais grandement émue. Merci ma belle Isa et mon gentil Franky et vos trois nains pour cette délicate attention. Punaise les gens, faut que je fasse gaffe à ce que j’écris y’en a qui retiennent toutes mes bêtises.

    IMG-20121219-00302.jpg

    Bon sur ce, vous ai-je dit qu’hier que nous mangeâmes sur la plage comme deux pauvres malheureux. Si si !

    Nous nous installâmes sous les arbres sur une table de pique-nique et hop chacun notre barquette. Ah, vous voyez les calédoniens, ici aussi nous mangeons des barquettes comme dans le Pacifique. 😉

    Ici vous mangerez du poisson grillé servi avec ses igname, tarot, fruit de l’arbre à pain, riz et lentilles et banane plantin et oignon.

    Bon ben après ça, tu peux me croire,  nous pûmes faire les andouilles dans l’eau et courir sur la plage, nous eûmes de l’énergie jusqu’au soir.

         Je ne mangeai que la moitié. La gentille Madame qui les sert dans sa roulotte est bien généreuse. le prix : 10 boules (euros) la barquette bien servie. 

    Nous dégustâmes nos barquettes les yeux rivés sur l’océan,, les pieds dans le sable, le cœur chaud. 

    Ce fut un délice comme toutes les autres fois. L’année dernière en 2011 aussi nous en dégustâmes quelques unes des petites barquettes. Elle cuisine bien la Madame et est super sympathique. Si si. 

    On ne la comprend pas trop bien car je pense qu’elle vient de l’ile St Lucie, l’île en face située à 45 bornes à la nage. Mais bon d’une on s’en fou, on réussit à la comprendre enfin MOI, hihi, et deuze elle cuisine toujours aussi bien et est sympa et s’est souvenue de nous tous. Trop bien !!!! Trop mimi. 
    Coup de cœur : roulotte sur le parking principal de la plage de la commune du Diamant.

    Bon pour digérer tout cela rien de mieux que du sport aquatique. 

    Tu sais ici sur la plage du Diamant, c’est sport toute la journée. 

    Je crois même avoir perdu connaissance quelques minutes allongée à l’ombre sous les arbres …. paraît ….

    Quoi ? C’est du sport la sieste.

    Oh ne rigole donc point, je ne fus pas la seule …. 

    Mais moi, j’ai le courage de l’avouer. 

    IMG-20121219-00303.jpg
    C’est que le mercredi matin, nous eûmes la visite de nos copains Isa et Franky et de leurs trois enfants sur not ‘plage pour faire du Bodyboard. 

    L’apprentissage fût délicat. 

    Mon Tugais maitrisât vite la planche. 

    Je montai artistiquement sur son BOARD .. si si mais la planche tu vois c’est comme la tortue, elle avance plus vite que mon postérieur. 

    Bon nos amis repartirent chez eux bien grillés aussi haha et nous nous restâmes seuls à faire les kakous sur not’ ère de jeu préférée. 

    (Je serais toi j’irai lire de temps en temps chez mes copains ICI parce que je suppute voir dans les heures prochaines ou jours à venir, des photos très « compromettantes » sur notre professionnalisme aquatique. )

    Le premier qui se moque, je lui prête Palmes Masque Tuba et une planche pour le pousser à la baille. 

    28 °C ce matin dans l’eau. Un régal.

    Moi j’dis, à quand une deuxième langouste ou homard de cuit ??? Nous prîmes ce jour des coups de soleil malgré les protections total indice 50. 

    Mon Tugais ? Il fut bien rôti. Si si.

    😉

  • Martinique décembre- 2012,  T- TITEZASEBALADE II.

    Le Diamant.

    IMG-20121215-00174.jpg
    La plus belle plage le Diamant. 

    Voilà notre nouvelle cachette, notre petit paradis. Bon nombre de personnes nous demandent : « Mais pourquoi retournez-vous une nouvelle fois au Diamant ? ». 

    Je t’en pose des questions ?

    Nous eûmes l’an passé un réel coup de foudre. Un coup de cœur, un coup d’amour, un coup de  « nous adorons notre Diamant ». Réellement.

    Pourquoi ?

    Parce que c’est ainsi. 

    C’est une commune très accueillante, avec des commerçants sympathiques, très bien achalandée, en développement. Un marché couvert est en construction. De belles petites maisons jouxtent la rue principale où s’échelonnent les boutiques et restaurants. L’an passé nous fîmes toutes nos courses à pied. Bon je vous recommande vivement de louer une voiture à l’aéroport pour visiter toute la Martinique et pour faire vos grosses courses dans les galeries marchandes sur Fort-de-France. Toutefois pour le quotidien nous gardâmes l’habitude de faire nos emplettes dans les commerces du Diamant. Deux petites superettes, des coiffeurs, pharmacies, boulangeries, boutiques souvenirs, de vêtements… De plus la commune est bien équipée pour la vie communale : église, écoles, cimetière, médecins, marché extérieur, restaurants,… Tout y est pour satisfaire vos désirs et vos besoins. Nous n’eûmes pas à nous rendre ailleurs pour satisfaire nos désira tas pendant les deux semaines.
    Il y a tellement à voir et à faire sur cette ile aux fleurs, que nous ne vîmes pas tout ce que nous envisageâmes de réaliser comme excursions en deux séjours. Nous volâmes en profiter au maximum avec nos deux grandes.
    Mais nous en gardâmes tous d’excellents souvenirs.
    Pas grave, cela nous donnera l’occasion d’y revenir dans le futur. Ce n’est pas si loin que ça de la métropole et les Antilles sont très bien desservies.

    Revenons à notre commune préférée : Le Diamant. Cette petite ville balnéaire a la particularité d’offrir une longue et très belle plage qui est franchement fabuleuse, bordée de cocotier avec des parkings ombragés et équipés de tables ou vous pourrez déjeuner, gouter ou prendre une collation à toute heure. L’eau de la mer des Caraïbes est de bon matin transparente, claire, avec DES VAGUES et nous nous adorons sauter dans les vagues quand ça remue bien. C’est bon, vivifiant, sympa et on ne retrouve ça nulle par ailleurs. Faites attention, il y a de nombreux courants sur cette plage. Restez au bord ! Conseil d’amie. A l’époque, nous ne vîmes pas de surveillance de plage. Restez près de vos poussins. Ne vous aventurez pas trop loin.

    Les photos que vous pouvez admirer et devant lesquelles vous bavez, je les ai prise le samedi dernier donc le premier jour de notre séjour. Je voulais prendre le coucher du soleil aux alentours de 17 heures.

    La plage du Diamant s’étend sur environ trois kilomètres (pour le running ou la marche rapide, c’est tip top !).

    D’ailleurs ce matin, ce fut impressionnant le nombre de sportifs de tous âges que nous pûmes croiser.

    IMG-20121215-00148.jpg

    Sur le sable, dans l’eau tout le monde fait son sport entre 5 heures du mat et 9 heures. Il faut savoir que les Martiniquais sont de grands sportifs.

    IMG-20121215-00146.jpg

    Et puis il y a des « vieux » comme nous qui s’efforcèrent à marcher, courir pour s’entretenir. Enfin qui essayèrent. Du matin au soir, tout le monde s’éclatât dans ce paradis. 

    Après les neuf heures : ce fut subitement le désert. Il ne restât plus que trois quatre touristes sur la plage. Les locaux partirent travailler. Seuls les touristes restèrent.

    Et nous deux ?

    IMG-20121215-00176.jpg
    Mon Diamant. Le rocher. Il est 17h05. la nuit tombe.
    Monpetitgraindesable.com

    Nous sautâmes dans les vagues, fîmes nos exercices de gymnastiques dans l’eau et entamâmes un aller-retour en marchant trois bornes aller et trois retour. Tout ça pour aller chercher un bon poulet emboucané. Je vous dis que l’monsieur du poulet grillé boucané le lundi est fermé. Ballot, maintenant tu le sauras.

    IMG-20121215-00177.jpg

    Bref, nous repartîmes les claquettes à la main, les orteils dans l’eau et en avant marche arrière pour aller nous baigner et déjeuner à la maison.

    IMG-20121215-00178.jpg

    Pani pwoblem, on y retourne de suite !

    Bonne balade,

    IMG-20121215-00180.jpg

    A bientôt pour d’autres aventures.

    Bisous bien épicés et chauds, chauds voir brûlant comme le sable.

    Vacances décembre 2012-2013

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)