• CUISINE D'AILLEURS,  Les poissons

    Ma salade de poulpe.

    Minha ensalada de polvo. Uma Receita portuguesa revisitée à ma sauce évidemment. 😉

    Les courses :

    Pour deux.
    trois gourmands

    Bouillon du poulpe :

    Une grosse marmite
    deux litres d’eau froide
    Un beau  poulpe ultra frais de chez ton poissonnier. Env 600g (ça réduit à la cuisson)
    Un oignon
    deux dents d’ail 
    deux litre d’eau
    une carotte
    un poireau

    Pour la salade 

    quelques feuilles de salade feuille de chêne
    une poignée de roquette
    tomates-cerises
    haricots verts cuits 200g

    Assaisonnement
    Huile d’olive bio de chez Mamie TT
    vinaigre de cidre
    de la cébette ou oignon 
    sel de Guérande, poivre 5 baies
    un beau bouquet de persil plat


    La préparation :

    Attention, il y a deux écoles. La mienne et l’autre. Tu choisiras celle qui te plait.
    La première thèse : tu achèteras ton poulpe frais chez ton poissonnier (ou tu vas le pécher, le battre sur un rocher, le laver …)  et là tu entreposes la bête dans ton congélateur pendant 48 heures. Le jour de la prépa, tu le sors tu le décongèles dans une assiette toute la nuit ou la journée et ensuite tu le fais cuire. 

    La deuxième thèse, la mienne : tu achètes ton poulpe frais et tu le noies dans une marmite pendant une heure pour le cuire dans un bouillon fait maison. 
    Tu fais comme tu veux.
    La première est mieux car il est plus tendre surtout si il sort de la mer. 
    Quant à  ma version, plus urbaine, je l’aime bien car moi je  trouve mes petits poulpes chez ma poissonnière.
    Mais bon … chacun fait ce qu’il veut et généralement mes poulpes sont petits. En revanche si vous en avez des gros et sortant de l’eau, vaut mieux appliquer la première thèse. 


    Donc tu prépares un bouillon. Deux litres d’eau fraiche, un oignon, deux dents d’ail, un vert de poireau, une carotte coupée en grosses rondelles. Tu portes ta marmite à ébullition, tu plonges ton poulpe et laisse cuire une heure minimum. Il est cuit quand tu piques la pointe d’un couteau pointu et que tu peux rentrer dans la chair comme dans du beurre. Ce n’est pas compliqué. 
    En revanche branche la hotte parce que le poulpe ça embaume la barraque.
    Foi de Titeza !
    Mais c’est délicieux.

    Tu sors ton poulpe. Tu l’égouttes bien.  Tu le réserves dans une assiette et tu le laisses refroidir complètement. 
    Quand monsieur le poulpe est bien refroidi, tu le coupes en tronçons. 
    Et tu vas dresser la salade. Tu prends un saladier. Tu rajoutes une vinaigrette maison qui se compose de 3 casoupe d’huile d’olive BIO, une càsoupe de vinaigre de cidre ou le jus d’un demi citron, poivre, sel, un petit oignon (ou une cébette ou oignon nouveau) coupé en petits morceaux, une ou deux dents d’ail coupées et on finalise par une belle càsoupe de persil plat émincé. Tu remues. Tu filmes ou tu poses une charlotte en tissu dessus et tu entreposes au réfrigérateur une demi heure.

    Pour accompagner notre poulpe en salade, ce soir là, j’avais dressé une petite salade de feuille de chêne, quelques feuilles de roquette, des tomates cerises coupées en deux, des haricots verts cuits et froids, un oignon nouveau, huile d’olive, vinaigre, sel poivre. 

    Ce plat fait parti de la gastronomie du Portugal. C’est exquis et c’est notre petit péché mignon. D’une famille à une autre, d’une cuisinière à l’autre la recette peut varier mais souvent ça se tient,  c’est un réel régal pour les papilles. 

    Cette recette date de quelques mois. Mais Il y a deux jours j’en ai cuisiné deux bestioles et j’ai changé deux trois détails. Mais c’était  toujours  à tomber !!!! 

    ON ADORE ! 😉


    Régalez-vous mes gourmands !

  • LES LEGUMES

    Ma petite salade de roquette, cresson et betteraves.

     

    Ma petite salade cresson, roquette et betteraves. TiteZacuisine.com
    Ma petite salade cresson, roquette et betteraves. TiteZacuisine.com

     

    Ma petite salade de roquette, cresson et betterave

    Les courses :
    Un belle bottre de cresson,
    300 g de roquette
    deux belles betteraves
    Huile d’olive de Belle-maman.
    Vinaigre Balsamique de Modane
    Fleur de Sel de Guérande.
    Poivre 5 baies
    Une échalote
    Une dent d’ail
    Ciboulette, persil plat (une cuillère à soupe) frais du jardin, lavés et ciselés
    30 g de pignons de pins, 30 g d’amandes.

    La préparation :

    Prendre du cresson et de la roquette, bien les laver, les essorer.
    Découpez les betteraves rouges en petits cubes.
    Epluchez l’échalote et l’émincer. Epluchez, dégermez l’ail et le couper en tout petits morceaux.
    Mettre dans un grand saladier le cresson, la roquette, l’échalote, l’ail.
    Dans un petit bol on va préparer la vinaigrette :
    3 cuillères à soupe d’huile d’olive,
    1 cuillère à soupe de vinaigre Balsamique,
    La càs de persil et de ciboulette
    Salez et poivrez.
    Mélanger au fouet ou à la fourchette. Versez sur la salade.
    Bien mélanger. Vous pouvez si vous le désirez rajouter 30 g de pignons de pins, 30 g d’amandes ()ou des noix torréfiés deux minutes dans une poêle. Ici j’ai mis des pignons et des amandes torréfiés.

    Vous servirez cette délicieuse salade en accompagnement par exemple avec ma tarte au cresson, Cantal et cochon blanc 😉

    Bonne dégustation !

    1798262_10204473026456953_8869007947625284006_n_Fotor

  • LES ENTREES

    Petite salade de tourteau à la chantilly verte du pays du soleil levant.

    Ma petite salade de tourteau à la chantilly verte du pays du soleil levant tombe à pic après toutes les gourmandises que nous avons dégusté. Si tu vois de quoi je veux parler. 


    Cette petite entrée fraîche, je l’ai trouvé chez Péché de gourmandise, en surfant un soir et j’avais envie de la réaliser pour le déjeuner.

    La photo sur son blog m’a retourné les neurones, la recette m’interpellait pour régaler ma famille d’ours. 
    C’est frais.
    C’est super marrant. 
    C’était doux malgré la présence de produits pimentés et parfois utilisés de manière « acrobatique » surtout quand  on s’appelle wasabi produit japonais du pays du soleil levant et … 

    Je ne te parle pas de l’incident quant à l’utilisation de mon tout nouveau joujou encore une fois de plus … j’en connais qui se sont bien marrées ….


    M’enfin je vous rassure, à la dégustation, cette petite salade était plaisante au palais. Le piment et le wasabi se sont faits TRÈS discrets en bouche. Incroyable comme on peut avoir des à priori au début quand on ne connaît pas.
    Comme quoi l’inconnu fait peur. 

    Chez moi, c’est surtout la manipulation de certains ustensiles qui effraie … si tu vois de quoi je parle …

    Une entrée gourmande et fraîche à réaliser toute l’année pour épater vos convives.
     

    Petite salade de tourteau à la chantilly verte du pays du soleil levant.

    Pour nos 4 gourmands 

    Les courses :

    300 g de chair de crabe en boîte ou  récupérée sur un ou deux tourteaux pêchés du matin
    2 golden pommes fruits
    2 tomates bien mûres 
    1 avocat bien mûr
    20 cl de crème liquide entière fleurette bien froide
    1 c à c de wasabi ( j’en ai mis deux )
    1 bouquet de coriandre fraîche
    1 citron vert
    1 c à s d’huile d’olive de contre-bande de belle-mum (je n’aime pas les autres)
    1 c à s de sauce nuoc-mâm
    1 c à c de sauce d’huître
    3 gouttes de tabasco
    1/2 càmoka de purée de piment (facultatif) tout doux sur la dose !
    Sel, poivre du moulin

    La préparation :

    Mélangez la crème liquide bien froide avec le Tabasco et le wasabi ( j’ai mis 2 cac de wasabi ).

    Verser dans un siphon la crème verte et piquante, mettre une cartouche de gaz, secouez énergiquement et réservez le siphon au frais au moins 2 h en position horizontale ( je le mets carrément dans le congélateur 20 bonnes minutes en le remuant de temps en temps mais si vous préférez entreposer le au frigo dans la porte la tête à l’envers ). Faites donc comme vous avez l’habitude de faire et si tu as des conseils tu peux me les faire partager ! 😉

    Égouttez les morceaux de crabe si tu joues avec une boite de crabe ou récupérez la chair de crabe frais.

    Lavez et séchez les feuilles de  coriandre, les ciseler en réservant quelques  feuilles, les plus belles pour la décoration.
     
    Presser le citron vert pour récolter le jus. Réservez.

    Coupez les tomates mondées et épépinées en petits dés.

    Coupez les pommes en dès, passez les au citron pour qu’elles ne noircissent pas. 

    Dans un bol mélangez le jus de citron vert avec l’huile d’olive, le nuoc-mâm et la sauce d’huître. Mettre cette sauce dans un petit saladier avec la chair de crabe, les dés de tomates, les dès de pommes fruit, la coriandre et la 1/2 càmoka de purée de piment.

    Mélangez. Conservez.

    Fais moi plaisir si tu peux acheter des crabes comme mes deux amis cuits et qui te saluent  (chez nous dans le coin dans le 44, on appelle ça des tourteaux ou « dormeurs » . Mais chez toi tu pourras en pêcher  chez ton poissonnier, et récupérer la chair tendre de ces animaux après cuisson bien évidemment.  Ne te gène donc point, rien à voir avec les boites. Tu peux me croire. Je vous plains les gens en ville …. 

    BERF, comme disait Pépin the bref, mon copain. 🙂

    Pelez, dénoyautez et coupez en dés l’avocat. Le « citronner » (nouveau mot inventé dans mon dico), frottez donc un demi citron sur la chair de l’avocat afin qu’il ne noircisse pas. Les mélanger délicatement avec la préparation précédente dans le petit saladier.

    Répartir cette préparation obtenue en la tassant BIEN dans un cercle sur une assiette ; recommencer selon le nombre de convives et placer au réfrigérateur.

    ÉTAPE délicate !!!!! Sortez le siphon avec la chantilly verte du pays du soleil levant et secouez-le bien.  Garnir chaque assiette avec sa petite salade de tourteau de chantilly au wasabi en prenant un peu de recul … sinon … 

    Décorer de quelques feuilles de coriandre fraîche et servir à vos gourmands.

    Bonne dégustation et belle découverte même si je n’aime pas la chair de crabe en conserve. C’est rédhibitoire pour moi. 

    Je tenterai de refaire cette surprenante recette avec peut-être des queues de langoustines en saison, ou du saumon fumé. A tester ultérieurement. Mais pour ceux qui aiment le crabe frais, essayez-la de suite 😉

    Tu pourras noter au passage que j’ai décapité une salade car j’avais oublié de faire un essai du siphon de chantilly dans mon évier ; avec la pression j’ai éclaté la première assiette. Mais je n’ai plus les photos. Je les ai supprimé vexée par ma bêtise. 
    Avec les filles, on a bien ri. Oui je sais, c’est devenu une belle blague dorénavant à la maison. C’est très sportif, l’utilisation du siphon. M’enfin bon un jour … je l’aurai ! 😉

    Ma source d’inspiration : Péché de gourmandise, une habitude maintenant. J’espère qu’un jour Choupette viendra me féliciter ou du moins se marrer en voyant mes petites réalisations. Ce jour-là j’voulais me cacher sous la table.  Un spectacle HA HA !
    J’ai juste rajouter à sa recette initiale deux golden pommes fruits pour adoucir un peu et faire un petit contraste entre le sucré et salé ! 

    Mon ami To dit le Tourteau te salue bien bas en te serrant la pince, et te souhaite une bon jeudi  !

     

     

    Une institution chez nous le tourteau,  chut !!! 🙂 

     

    C’est vital de manger du poisson et tous les produits de la mer pour le bon fonctionnement de toute ton âme, de tes neurones et de ton corps entier.

    J’ai réalisé de délicieux pains au chocolat, des mini-muffins et pépites au gno-gno mais pour ça il faudra être sage …..

    Toute récompense se mérite …..

    Je crois que j’ai planifié les recettes pour la semaine prochaine …. je crois … mais je n’en suis pas certaine…. 

    Il faudra être sage. Tu peux me soudoyer, tenter de m’apater, de m’acheter, de me pommader … Essaye ! 

    En attendant j’en connais qui s’en mettent plein dans leur petit estomac d’oursonne ….. Grumph ! 😉

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)