LES FECULENTS

Riz safrané aux fruits de mer

 Ça fait saliver non ? Un bon riz aux fruits de mer, vite fait mais bien fait, en deux tours de mains.

 

Il faut que je vous raconte, ce matin, fille ainée passait son permis.  Tôt. Très tôt.
7 heures trente, nous avions rendez-vous devant l’auto-école. (Rohhh lolo ce post date de 2010  ça remonte à presque 10 ans …. ben cela ne nous rajeunit pas hein ma fille ???).

A 8 heures pétantes et au milieu de trois autres candidats, elle avait gagné le jackpot pour passer à la guillotine en tant que première volontaire. Robespierre sors de mon corps, de son corps,  voulais-je dire !!
Bon enfin bref, les résultats seront demain voir après-demain.  (car de nos jours, ils ne disent plus les résultats dans la voiture en brandissant le petit papier rose.) Dommage ! 
Enfin bon, les examinateurs devaient en avoir marre de se faire « casser la gueule » et/ou de se faire traiter de tous les noms d’oiseaux. Bien dommage !
Comme quoi le bon vieux temps avait un autre charme (OK, je plaisante !!!) Non mais franchement entre nous, au moins nous avions les résultats de suite, et nous ne faisions pas stresser nos parents comme des malades. Quoi que … 😉

Bref !

Non, mais oh là !

Oui, parce qu’il faut que je vous raconte quand même.

Non ?

Ben, si !

La nuit dernière  « SUPER MAMAN » (c’est bibi) n’a pas bien dormi, mais alors vraiment pas bien. A vrai dire, pas du tout.
Ma candidate préférée n’a pas fermé l’œil de la nuit et sa petite sœur hypersensible et « solidaire » encore moins.
Je ne sais ce qui vole dans l’air en ce moment mais bon, nous dirons que l’automne est bizarre cette année et que la lune doit éclairer un peu trop fort ma toiture.

Heum !

Donc la journée se passe. L’ainée est partie vaquer à droite et à gauche. En fait, je l’ai mise dehors, avec un coup de pied dans son fondement arrière, et oui je suis souple, car elle commençait vraiment à polémiquer avec ses soi-disant « erreurs » de conduite possibles et j’en passe …
La jeune élève est un peu stressée en ce moment.

Et nous y voilà, l’heure fatidique du repas arrive . QUE FAIRE ? Ben ouais mon gars, que faire quand tu as la cervelle vide, que ton corps est mou, tes yeux rougis comme ceux d’un lapin qui aurait attrapé la myxomatose (c’est français ça ???) …
Ah, cher ami,  attends, mon plat est prêt !!! Deux secondes …
Je reviens. Restez connectés les gens ! Oh, la vache ! Awaaa !!!!! Rohhh, c’est bon ça !!!

Donc je disais quoi déjà ? Que … ? Ha oui, connaissez-vous le site internet AMAZON ?
Non ? Sérieux ? On y trouve de tout. C’est pour les anciens comme nous un magasin virtuel où on trouve tout pour la consommation. Vis mon époque « fort minable » !
FORMIDABLE, voulais-je dire ! 😉
Je viens de m’offrir ça trouver ça : 

On y trouve tout. Je viens de le dire. Et quand une femme trouve (car elle n’achète pas, une femme fait des trouvailles. Je ne vous dis pas, je suis fin contente de ma petite trouvaille. Depuis notre passage en Nouvelle Calédonie, j’en rêvais. Et j’ai vu que dans les restaurants asiatiques ils s’en servaient. J’adore la consistance du riz cuit dans cette marmite à riz. Avis strictement personnel. Le truc de fou ! Dingue !

Cher gourmand, tu sais bien que je suis une sale gosse et que dès j’ai un nouveau jouet hein, faut que je le teste. A défaut, si il ne me plaît pas, Pim Pam pouf, il retourne chez son expéditeur. Pas folle la guêpe !

Maintenant, je te propose maintenant que je t’ai bien pris la tête, que je t’ai bien fatigué avec ma prose, que j’ai bien fait saliver ma copine Nanou au téléphone pendant la préparation en même temps que je recherchais mes épices safranées au fin fond de mon placard de ma toute nouvelle « cuisine » (fais moi penser à te faire un post sur ça tient au passage tu vas te marrer !).

– OUI, bon tu vas la lâcher ta recette, là, couinasse!!!! C’pô possible de nous faire languir de la sorte  GRRRRR !!! (entends-je au fond de la classe !!!!)

Tout doux ! On se calme. Ne t’énerve donc pas, c’est mauvais pour ton cœur !

Le riz safrané aux fruits de mer.

Pour deux à trois bons gourmands.

Je te donne la liste des courses et la préparation en même temps :

– Du safran. une petite dose. Celui que ma maman a du rapporter d’Espagne, il y a … longtemps qui est protégé et sur enveloppé dans du papier, qui est lui même dans un bocal fermé hermétiquement et en super bon état de conservation.

–  2 cups de riz long (Une cup = 15O à 160 g) Soit 300 gr à 320 g d’arroz olé, qui vient de chez l’Oncle Bens  enfin du riz long blanc*!

Donc si je calcule selon les conversions et notre régime alimentaire …..
(Pour ton info, je te rappelle les doses nécessaires de féculents cuits à une femme de 45 ans, et un homme de …. 45 ans … AVEC des mensurations moyennes, enfin ..hihi :
– 80 g à 100 g féculents  CUITS pour madame le midi, soit 2 à 3 càs
140 à 200 g féculents CUITS pour monsieur le Midi, soit 5 à 6 càs
Je dis vive la parité.
Le soir : pour madame 0. Pour monsieur 3 càs 
Les enfants, et ado, personnes enceintes et vieux :  c’est 5 à 6 càs midi et soir Ça m’énerve !
Bon, il y a des exceptions évidemment c’est pour cela que dans notre rééquilibrage tout est strictement personnalisé. Un  homme qui fait du sport à haute dose n’aura sûrement pas les mêmes besoins journaliers qu’un  fainéant de sale gosse qui doit faire son « sport » affalé sur le canapé les pouces collés sur sa console. Si tu vois ce que je sous-entends par là ?!

Ça m’énerve !!!

Vive la différence !

La recette est pour DEUX  (voir trois- quatre petits), donc les deux autres mangeront de la soupe ! 😉

Mais reprenons le fil de notre recette :

– 40 grammes d’oignons émincés. Tu prends un oignon et tu ne poses pas de question. Tu crois que j’ai le temps de peser un oignon. (Mémo : m’acheter une balance)
– 300 grammes de fruits de la Mer l’Océan Atlantique. Tu vas à Carrefour ou chez ton sorcier et tu vas acheter un sachet de « frutes of the sea » (fruits de mer) congelés. On ne se fait plus chier au XXIe siècle surtout au bord de la mer,  tu crois quoi toi ?  Bon si tu veux les acheter frais, tu dois le faire. Mais là, ce soir j’avais la flemme. TOC !
2 CàS d’ huile. STOP. Tu fais un plat méditerranéen.
Alors de l’huile d’olive, s’il te plaît.
Tu es OBLIGE(E) sauf si tu y es allergique et que tu craignes de mourir étouffée mais franchement tu me déçois là. Bon la mienne, tu la connais c’est celle de contrebande de belle-môman allias MamieTT. Je te parle de l’huile d’olive qui est faite avec amour dans les montagnes au Portugal par des vrais portugais et des portugaises poilus ou pas. (Tiens faut que je demande à belle môman pour ces détails*)
Chut, mon mari lit le blog en sous-marin.

Heum !

Allez concentration. Regrouper !!

– Facultatif 1OO g de tomates confites. Ben j’en avais plus, alors il n’y en aura point. Mémo : acheter des tomates confites !
Mais franchement je te conseille d’aller en quérir et des les rajouter. 

– 4dl de bouillon de poisson. Tu prends un cube et tu fais pas chier suer. Si, Madame, Monsieur l’intello, ça existe comme le bouillon de volaille, de bœuf mais là nous parlons de  court bouillon de poiscailles ! Moij’y Maggyyyy ou Knor’ j’adore !! Donc tu prends 4DL d’eau de la source dans un pichet, tu fais chauffer au Micro-Waves, tu cloques le cube dedans, tu shakes (remues), tu shakes (remues, encore !! 😉 ), et tu obtiens tes 4dl de bouillon de poiscailles. 

Bref. J’ai fait revenir les petits oignons dans les deux cuillères à soupe d’huile de contrebande. Vous verserez le riz. J’ai mouillé avec le bouillon de poisson, j’ai mis mes petites herbes, le sel et le poivre et les pistils de safran puis j’ai rajouté les fruits de mer non décongelés et en route pour 21 minutes de cuisson douce. 

1 2 3 dégustez ! 

Ah ben, y’en a plous !!!!!!!!!!!!!!!!!

 C’est bêteuhhhhhh !!!!

C’était bon !

En conclusion, si tu veux ne plus te fatiguer à rater ton riz, investis dans une belle machine : un autocuiseur à riz. Tu peux en trouver à tous les prix dans toutes les marques dans tous les magasins d’électro ou sur le net.

Fais comme tu veux ! C’est toi, cher gourmand, qui choisis !

N.B : ATTENTION, quelques remarques à vous suggérer ci-dessous.

* Riz blanc. Oui alors sur le sujet, je ne rigole point. Il existe des centaines de riz différents sur notre planète. Et le riz noir existe bien. D’ailleurs il entre dans la composition du riz sauvage. Il demande une cuisson un peu plus longue que ses collègues :15 minutes exactement. Si je te le dis moi !
Depuis j’en ai reçu dans ma Foodiz box et il faut que je l’essaie quand j’aurai trouvé THE recette pour l’accompagner. 

NB 2 : La recette manque cruellement de verdure. Si tu rajoutes des légumes, ceci est parfait. 😉 Le repas sera donc équilibré. Rajoute donc des courgettes revenues à la poêle tiens avec un peu de persil et d’ail ! Pour le dessert : un laitage et un super bon melon coupé en tranches pour la famille …. une petite tranche suffit le soir.

Je te laisse, il m’attend sagement au frais -:)

LA LA LA I TOU !!!!

NB 3 : Oui, parce que j’ai toujours quelque chose à rajouter !

Comme quoi ça a du bon de rééditer ses anciens articles écrits chez ma Nanou. D’une, tu te marres quand tu te relis.
OUI, cher lecteur, j’arrive à me faire sourire toute seule. De deux, je corrige quelques faits passés et donc inutiles, de trois, je change deux trois bricoles rien que pour mon plaisir ceci afin de  vous le faire partager et donc de sourire à votre tour.

ET JE N’AI PAS FINI !

Pour les photos soyez indulgents, je vous en remercie par avance, ça risque de déconner un moment. Mais je m’astreins à vous améliorer tout cela dès que je le peux. Je les ai perdues sur notre vieux PC qui a rendu l’âme. Je peux vous dire que j’ai bien pleuré plus de 4000 photos parties en fumée. Dommage !
J’essayerai un jour de refaire ma recette et de prendre de nouvelles photos. Merci !

Sur ce chers lecteurs et sous une pluie battante en ce 26 septembre de l’an je ne sais plus lequel, je vous salue !

Excellente journée à tous !

Votre TiteZa 😉

* Tu savais que c’était apparemment les femmes Russes qui avaient la plus belle pilosité ?? HAHAHHAH

MIAM – MIOUM y’en a plus parce que les gourmands ont tout avalé 😉 pfft !!!

Lexique de TiteZa :

càs. : cuillère à soupe
càc : cuillère à café
càtea : cuillère à thé

2 thoughts on “Riz safrané aux fruits de mer

  1. Totoche t’as une de c bouche !!!!!!!! Pour le riz, chez nous à la réunion c du chinois parfumé, pas de l’oncle Bens, par chez toi tu devrais trouver des magasins comme Paris store ou des indépendants qui font produits exotiques, tu te régaleras plus encore ma Za………bizzzzzzzzz ma belle………

  2. Merci ma dalone Je prends d’habitude du riz Basmati ou du riz chinois parfumé mais par chez nous faut ramer pour trouver un magasin chinois …. Chez nous l’exotisme …. ce n’est pas vraiment cela ma chérie … Bonne journée ma Nathy -Cé copine à moi YOUPIIIIIIIII HAHAHa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)