Le Croisic

Balade digestive sur la côte sauvage.





IMG-20121028-00931.jpg


L’eau, la mer, le ciel, la nature …

Notre balade sur la côte sauvage. 

Nous étions chaperonnant moche-soeur au Croisic

Elle était seule, son casse-croûte travaillant dans l’grand nord au pays du Maroiles, des fricadelles ici ou et autres moules-frites.  

Heps, va pit-être falloir nous en ramener un bon morceau … de frometon qui pue, j’dis ça …




La-Turballe-20121028-00932.jpg



Quant à la sa petite femme, notre moche-frangine, nous allions nous en occuper comme nous le faisons à chaque fois qu’elle se retrouve seule la pauvrette, apeurée, au fin fond de sa presqu’île.

C’est que tu sais ma petite vieille n’est plus très jeune, elle frôle les hui-tans. 

Et quand tu es seule dans une grande maison, et bien t’as super peur. 

Faut que je lui fasse regarder quelques films paranormaux, ça va la calmer. Mais non j’t’aime, je te taquine ça va, as pas peur, as pas peur tatouille Elle ne lit pas le blog, ouf ! Enfin … pis on s’en fiche, elle a l’habitude,  je l’adore et j’aime la titiller. 

Enfin surtout elle.

Le-Croisic-20121028-00934.jpg




Nous sommes partis bras-dessus-dessous tous les trois pour une longue promenade. Il faisait à peu près bon ce dimanche après-midi. Et il y avait du monde à crapahuter le long du sentier côtier. 

Des promeneurs de tous âges venus seuls, ou en famille faire une bonne balade digestive sur le chemin longeant l’océan. 

Là, tu ouvres les yeux et les poumons et tu remplis. 

T’en avales et tu te gonfles de tout ce bon air et de la beauté du site. 



La-Turballe-20121028-00935.jpgIMG-20121028-00938.jpgLa-Turballe-20121028-00939.jpgIMG-20121028-00940.jpg

J’ai eu une pensée pour Domi, ma petite Souris. La villa bleue se nomme Mickey. Sympa la maison au passage avec sa vue qui tue et son acès direct dans le sable. Si cela vous intéresse, ne vous gênez point, je suis gentille et serviable, je vous ai collé les coordonnées. 

Je ne les connais pas, j’ai juste relevé les coordonnées pour vous. 

Franchement super sympa le site. 




IMG-20121028-00933.jpgPardon ?
Vous m’attendiez pit-être ?

Ah, bien, j’arrive, mais doucement. C’est qu’il faut que je soigne mon lectorat, en prenant des photos, en faisant de jolies phrases, c’est du boulot et du temps précieux tout ça ….

Et arrête de raler sinon je te pousse à la baille. 



     


Poursuivons la visite des lieux !




IMG-20121028-00943.jpg



Tu en prendras pour ton grade, dans tes yeux et dans ton coeur.
Cette côte rocheuse et sauvage est splendide. Et change selon les saisons, les jours. Ce n’est jamais la même luminosité. Tu savais que bon nombre d’artistes peintres ou photographes s’installent dans le coin pour la beauté de la lumière. Notre petite « côte d’Amour » en vaut le coup. Si si.


IMG-20121028-00945.jpg


T’en as voulu du bol d’air, tu seras grandement servi. 


IMG-20121028-00948.jpg


Et je te prie de croire que les photos sont loin de rendre compte de la splendeur du coin. 

Heureusement que tu ne peux pas sentir le bon air iodé et parfois vaseux HA-HA !



Le-Croisic-20121028-00953.jpg



Qu’importe la nature est reine ici. 

D’ailleurs ce n’est pas à cette période enfin sous un beau soleil que je la préfère cette côte sauvage, mais quand la mer est démontée et que la tempête fait rage. 



Le-Croisic-20121028-00955.jpg

L’année dernière nous roulions en voiture et des lots d’écume nous passaient au-dessus du carrosse. Ça m’amuse grandement bien que ça fasse peur. Tu demandes qui est l’imbécile qui s’amuse à te balancer des éponges ??? Véridique.
Les vagues énormes tapaient avec fracas et grand bruit les paroies rocheuses. 

Ça qu’c’est bon ! 

Le-Croisic-20121028-00954.jpg

Ma curieuse s’en va demander à un courageux fou furieux des bains en eau de mer,  à combien est la température de l’eau. Voici sa réponse, ma chère   : 14°C. 
T’es contente hein ? Tu veux que je te pousse pour partager son bonheur ?

A la bonne vôtre !

L’eau ne fait pas rouiller. 


L’eau hydrate, et je rajouterai, l’eau fait cicruler le sang. 


Le-Croisic-20121028-00958.jpgLe-Croisic-20121028-00957.jpg

Le gentil monsieur est bien courageux de faire tremper ses cuisses pieds dans cette eau. 
Brrrr, allez circulez, il n’y a rien à voir !


Le-Croisic-20121028-00959.jpg AtT’endez-moi les gens, vous allez trop vite hooo, c’est que je ne suis  pas une fusée (moi et mon ailphone et ma sale manie de flasher tout ce qui tombe sous mes beaux yeux de contemplatrice  ).

Allez, nous reprenons notre course, ce n’est pas le tout mais il fait meilleur quand nous marchons. Cette brise fraîche venant de l’océan, me pique les oreilles.

Le-Croisic-20121028-00960.jpg

Voilà, pour la peine, comme vous êtes deux sales gosses, qui osez rentrer chez les gens comme ça sans sonner au carillon, j’vous ai barbouillé. 
Pas beaux va !

Vilains  ! J’vous mettrai au cachot. 

Bon poussez-vous, je veux voir ma « résidence secondaire » (c’est ainsi que je surnomme avec humour le Fort) avec la petite chambre qui va bien avec la vue sur l’océan et le petit dîner en amoureux qu’on va grandement s’offrir ….

Bouge !

Ici le Fort de l’Océan. Ce fort, petit chef d’oeuvre architectural en granit rose monté sous Vauban jadis, est devenu de nos jours, un lieu de villégiature exceptionnel faisant parti de la chaîne des Relais et Châteaux et surplombant l’océan. Le point de vue est impressionant sa situation aussi. 

La décoration des lieux est d’un excellent goût. Reste à savourer les plats et dormir dans les draps douillets. 

MA-GNI-FIQUE.

Attends, contemple ce chef d’oeuvre !

Il fut rénové sous nos yeux ébahis, il y a peu enfin quelques années, et ça dans les règles de l’art. 

Chapeau bas messieurs dames !

Bon j’irai un soir (pour la beauté des jeux de lumières) … je l’aurai « ma nuit de princesse » avec ma douce moitié dans les murs de granit rose (Perros-Guirec, le granit rose si-si).

Nous irons chasser les rêves dans cette fortification, courir sur les remparts et se faire des parties de cache-cache les yeux plein d’émerveillement à travers les créneaux, nous plongerons nos regards dans les douves adjacentes, et nous passerons le pont levis.

Je veux m’endormir dans tes bras mon prince sous les murmures du vent qui carresse les rochers, me réveiller sous tes yeux brillants d’amour dans des draps joliment imprimés aux couleurs chatoyantes.

Je veux sentir ta main dans la mienne et nos coeurs s’enlaceront quand nous contemplerons l’horizon. Les voiliers avec leur grande voile blanche passeront devant nous en nous narguant et feront gonfler leur phoque comme un beau pied de nez !

Je veux frissoner de bonheur à la vue de cette carte postale, de la magie que l’on ressent quand on a l’impression d’être les rois du monde à la proue d’un navire et de dominer les eaux et le monde entier.

Je veux rêver, m’en aller sur les chemins de l’imagination.

Je veux t’aimer et sentir ton coeur battre au rythme du mien.

Nous nous éclipserons seuls dans un moment de passion.

Je nous imagine dégustant ces délicieuses palourdes locales et croquant dans un « Maki de Black Angus aux légumes croquants et son miso ». Je salive devant la « Coquille saint-jacques et son beurre d’algues, ses petites girolles, topinambours et oeuf d’hareng » , et han son « Homard en cornet, rattes, choux de Bruxelles-Burrata et son sésame sauce Wasabi » (ça j’adore les choux de Bruxelles et j’suis la seule) ou « les Ris de veau et ses coques de chez JP … » et le meilleur pour la fin (j’en bave sur mon clavier …).
« Le Chocolat Pistache » ou « l’Ananas Coco ». 

Vous m’appellerez le sommelier j’ai deux mots à lui dire 

Ah, oui, pour le dessert, vous me mettrez les deux, c’est pour déguster. 

Hein dis hein ? 

MAIS SEULS tous les deux cette fois !

Nous avons lu les menus, la carte (que je salivais comme … laisse tomber !), les prix des chambres. 

Toi la moche, dehors ! Allez, on repart dans l’aut’sens, t’as failli t’étouffer à la vue du menu …

Une crevette, une fraise … un « Au revoir » et on s’enfuit … 

Si tu veux compulser la carte … c’est ici

Bon allons, reprenons le sentier et allons-voir si l’eau est toujours aussi claire droit devant nous ?!!

Le-Croisic-20121028-00961.jpg


Vous avouerez qu’il est beau non ? Magnifique. J’en ai les larmes aux yeux. 

Je reviendrai jouer les princesses et dormir en ces lieux magiques.
Si si je te le dis. 

C’est quand not’21è année de mariage ?  

T’inquiète, cher lecteur, je le vois chaque week-end ou presque et à chaque fois j’en ressens la même émotion.

Bon poursuivons, vite vite, j’ai envie de  …

Ça doit être le grand froid ou toute cette eau. 




Le-Croisic-20121028-00962.jpg

Heps T’as vu ? 

Comment ? 

Ben oui, c’est un OURS

C’est « copainàmoi ». 

Le Rocher de l’Ours ici

Les rochers prennent des formes bizarres non ?

Ça fait plus de quarante patates que je l’observe et j’suis toujours comme une gamine devant en criant à mes touristes :
-« Heps z’avez vu mon gros Nounours ?? « 

Et bien crois-moi ou pas, un sur deux ne le voit pas. 
Les gens ont du me prendre pour une folle. RIENAPETER !

Quand l’âme d’enfant n’est plus là, le désespoir de la race humaine se fait ressentir.

Quel gâchis !

Et là, tu le vois ou pas ? 


Le-Croisic-20121028-00963.jpgIl est là, mon gros et beau Nounours, assis de profil surveillant l’océan depuis des milles et des ans. 

Bon si tu ne le vois pas, tant pis. 

Suivante !

Ça m’énerve, les gens qui perdent leur imagination, leur âme d’enfant. 

Bon avançons !



Le-Croisic-20121028-00967.jpgLa Vigie du Croisic transformée il y a quelques années en résidence secondaire. 

Sinon pour te raconter sa petite histoire, sache que c’est le point le plus haut du Croisic. HAHA. (faut bien les laisser croire qu’ils sont un peu en altitude).
Cette vigie est un ancien corp de garde du XVIIIè siècle qui a été par la suite en 1930 rénové et réhabilité en résidence privée par un architecte ambitieux nantais de son état, en sémaphore « néo-gothique ».
Mais pendant la seconde guerre mondiale comme beaucoup de bâtiments sur nos côtes, il fût rasé. 

Après la guerre, il fût restitué. 

Je te chercher d’autres informations …. attends ….

Tiens cher lecteur,  tu trouveras ici toutes les informations si tu veux te loger et te restaurer au Croisic. Je ne te garantie pas l’exactitude exacte des renseignements,  mais cela te donnera une petite idée de cette petite commune au passage et de la belle balade que je te propose aujourd’hui.

Tu sais que tu as des TGV directs Paris Montparnasse-Le Croisic plusieurs fois par jour tous les jours. Alors t’attends quoi pour prendre un bon bol d’iode pour le week-end prochain ?

Tu verras sur le plan aérien du Croisic ci-dessous que nous avons fait le tour de la presqu’île à pied. Tu peux la faire à vélo, en voiture ou à dos de goëland, si tu le désires.

T’in j’ai loupé cette année ça. Quel malheur. Remarque l’année dernière, nous y étions allés déjà. On ne va pas aller se faire du mal chaque année non plus. Ce n’est pas bon pour nous. 

Tiens une petite photo de la presqu’île vue d’en haut comme les oiseaux.

Le-Croisic-20121028-00968.jpgC’est que la côte et bien rocheuse tu sais et bien abrupte parfois à certains endroits. J’étais un peu mal à longer ces hauteurs, une fois je me suis assise ne sachant plus où j’allais la tête me tournant. Tu crois quoi toi de marcher en passant ton temps l’oeil rivé sur l’objectif que c’est facile ? 

Moi j’dis que je devrais mériter qq chose pour vous faire de tels reportages. 

Une prime de risque HAHAHA


Bon sont où les wawas ? 

Le-Croisic-20121028-00969.jpgC’est beau non ?

Ces marrons, ce vert foncé … ce bleu marine.

Ha la la !









Encore vous ? Heu Md’ame, M’sieur, revenez les wawas, ne sont pas par là …. REVIENS Léon !!!!!

IMG-20121028-00942.jpg

Allez on rebrousse chemin et nous filons vers le sud … euh … bon si on reprenait le sentier ce serait plus sûr.




Le-Croisic-20121028-00971.jpg

– Oh un suppo géant. 

– ???

– Un caillou. 

– Ben dis donc sont énormes les cailloux du petit Poucet breton. ???


Le-Croisic-20121028-00972.jpg


Y’a du monde hein ?
Tout l’monde marche avec ardeur.
C’est beau le dimanche toutes ces bonnes volontés.


Mais c’est quoi à la fin ce trouc là ?

– Bon sang, de mille sabords, tu ne vois pas la pierre debout là-bas que tous les gens s’arrêtent pour regarder de plus près ?!!


– La pierre au fond ? Ben c’est un menhir m’enfin ! 

Le-Croisic-20121028-00974.jpg
– Le menhir de la Pierre Longue tout l’monde l’connait voyons !

– … ???

– Ben un menhir ma fille, t’es bête ou quoi ?



IMG-20121028-00970.jpgTHE MENHIR de la Pierre Longue. Il est inscrit dans la BASE DE MERIMEE sous le numéro PA001 108 609. Il fait parti de notre patrimoine architectural Français.

Voilà un jour Obélix est passé par là, il l’a oublié. Maintenant ce sont les croisicais qui en sont les heureux propriétaires. 

Trouvé gisant sur le sol en 1766,  le sieur Duc d’auiguillon donna l’ordre de le relever et de le laisser gisant ici en place et lieu.

Sa situation ainsi surplombant la côte et au-dessus du niveau de la mer en fait un excellent point de repère pour la navigation. 

La minute de culture étant close, nous reprenons notre balade. Point trop n’en faut !!

Il y a-t-il quelqu’un qui désire un thé ? Chocolat, Niniche ? Caramels ? Une galette, crêpe au caramel et pommes fondantes ???

(Entracte )

C’est où pour s’alléger ??

Le-Croisic-20121028-00977.jpgEt ils marchèrent, marchèrent pendant des minutes, des heures …


Le Croisic-20121028-00976 Je marchais,
tu marchais, il marchait …

Oh, un dinosaure dans l’eau en contre-bas !
Tu l’aperçois ?
Sa colonne vertébrale dépasse de l’eau ….

Tu sais que parfois par manque d’hydratation, les gens en manque d’eau dans l’intérieur de leur corps subissent de profonds traumatismes et ont des hallucinations 



Bonne balade et pense à t’hydrater même à cette période. L’air de la mer ça creuse ET ça assèche drôlement !

Le-Croisic-20121028-00975.jpg

Je t’embrasse,



Bon je te laisse, moi tout ça m’a donné soif. 



Mais tu peux danser et chanter avec nous ….. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.