Le saviez-vous ?

Leçon du vendredi.

bonnet_d_ane-4_0.jpgTroisième leçon du vendredi sur notre banc d’école.

Alors toi, la petite blonde, tu t’assois, et toi la grande brindille à lunettes, tu te calmes, toi la petite peste brune tu me ranges de suite tes cahiers Hello La moche dans ton cartable, et toi le petit près du radiateur, tu écoutes et tu te tais. 

SILENCE dans les rangs !

Je suis très remontée en ce jour. 

Tout le monde lève les yeux et fixe le tableau, vous ouvrez vos esgourdes propres de ce matin et vous écoutez et lisez attentivement la leçon qui suit.

Et sache que cette dernière est très difficile à comprendre, CEPENDANT si tu me suis attentivement,  tu vas vite assimiler .

Tu pourras faire des exercices pour t’aider à réparer ce genre d’erreurs très facile (malheureusement) à faire surtout à l’écrit, of course.

En ce vendredi, dernier jour de la semaine de boulot, je sais c’est super dur de faire des révisions une veille de week-end, mais celles-ci vont t’aider grandement dans ton expression écrite. (et dans la mienne …. tu verras !)

La leçon de ce vendredi porte sur les « AIE, « AIES » et « AIS » terminaisons du verbe AVOIR.  

Commençons !


PETIT RAPPEL

Faute souvent observée : N’aies pas  de gros regrets et une grande colère pour ton ami !

Ou

N’aies pas peur de ce gros chien, il est docile et calme !


Vous pouvez noter qu’une faute s’est glissée dans les deux phrases. 

On n’emploie pas le verbe « avoir » ici avec une terminaison en « S » à la deuxième personne du singulier à l’impératif. 

JAMAIS !

Toutefois, on observe une chose,  quand nous conjuguons au présent de l’indicatif, n’importe quel  verbe, la terminaison en « S » à la deuxième personne existe bien : 

Ex : Tu manges,
Tu chantes,
Tu pries,
Tu dors,
Tu bois,
Tu pars,
et Tu as.

Le français est compliqué. Si si.

A l‘impératif présent, le « S » ne s’emploie jamais au verbe AVOIR. Lequel s’écrie correctement « AIE ». 

Alors, vous noterez :

N’aie pas peur de ce chien, il est très gentil et calme. 

La bonne orthographe de notre phrase du départ est donc :

N’aie pas de regrets et colère pour ton ami. 

Comment reconnaître l’impératif présent ? On le reconnait car il n’a pas de sujet devant. C’est souvent employé avec un ordre, un conseil donné. 

Aie confiance,
Ayons confiance.
Ayez confiance. 

Dors !
Mange !
Etudiez le septième commandement !
Rangez vos chambres !
Sortons voir ce film !
Apprenez votre leçon d’orthographe et de conjugaison !



Autre conseil : Il est bon de noter que si les deux graphies « AIE », « AIES » enfin terminaisons existent bien dans la conjugaison du verbe avoir, la troisième « AIS » ne se re retrouve jamais au grand jamais dans la conjugaison du verbe. 

Certains diront que c’est même un beau barbarisme car « AIS », ne serait utilisé que pour caractériser une planche, voir une plaque rectangulaire de carton utilisée en reliure. T’en apprends des choses avec moi hein ?


 
carlo-man.jpg

EXERCICES pour mieux comprendre.


Une élève très indisciplinée, dont je tairais le prénom,  a écrit les phrases suivantes dans son cahier.


Attention, ça va balancer …

  1. Aie assez d’estime de toi pour garder la tête haute et être fier.
     
  2. N’aies pas d’illusions, rien ne dure jamais surtout l’amour. 
     
  3. Aie soin de répondre au client toujours avec le sourire. 
  4. Aies l’honnêteté d’admettre ta part de responsabilité dans ce vol.
     
  5. N’aies pas l’air si méchante, cela te nuit gravement.
     
  6. Aie pitié des lecteurs qui te lisent, corrige tes fautes !
     
  7. Aies toujours le courage de crier haut et fort et de défendre tes opinions mon enfant !
     
  8. En stage, n’aie jamais peur de t’imposer et de poser des questions.
     
  9. Si tu as un accident de la route en scooter, ais toujours le réflexe de faire un constat.
     
  10. Si tu envisages d’être absente semaine prochaine, aies la courtoisie et la politesse de prévenir tes supérieurs et tes collègues de travail.


    CORRECTIONS
  1. La phrase est correcte et bien orthographiée. 1 bon point.
  2. FAUX.  Il fallait écrire : N’aie pas d’illusions, rien ne dure jamais surtout l’amour. 

    Il faut savoir :

    A la 2ème personne du singulier de l’impératif on emploie : « avoir » fait AIE et non AIES. 

    Alors UNE GROSSE FAUTE. Un mauvais point 
  3. La phrase est correcte. Un bon point. 
  4. FAUX archi faux.
    Il fallait écrire : Aie l’honnêteté d’admettre ta part de responsabilité dans ce vol. 

    Explication = A la 2è personne du singulier de l’impératif, AVOIR fait AIE et non AIES. 

    Tu vas me recopier cette règle 20 fois. Un très mauvais point 
  5. FAUX. Il fallait écrire : N’aie pas l’air si méchante, cela te nuit gravement !

    Explications : AIES n’a pas de sujet exprimé ici,  ce qui est le signe qu’il faut employer l’impératif présent. Or, à la seconde personne du singulier de l’impératif, je te rappelle que le verbe avoir se conjugue en AIE et non AIES
    Très mauvais, un autre point négatif  deux même ! 
     
  6. Très bien, phrase correcte. Un autre  bon point. 
     
  7. Ah non, FAUX of course !!

    Il fallait écrire :
    « AIE toujours le courage de crier haut et fort et de défendre tes opinions mon enfant ! »

    Tu sens arriver le bonnet d’âne ou le coin ou les douze prochaines leçons, tu me copieras !

  8. Très bien. Phrase correcte. (Pourvu que ma fille lise ce conseil !) Ah j’allais oublier : Deux bons points et un bisou.

  9. FAUX voyons !!! Rooo … Il fallait écrire : Si tu as un accident de la route en scooter, AIE toujours le réflexe de faire un constat. 

    ((C’est qui le counard qui a grillé la priorité à droite de ma princesse que je lui bouzille sa dentition ?  ))

    Ah oui alors petite explication mais qui a son importance :

    AIS n’a pas de sujet exprimé ici. Il s’agit bien de l’impératif. Et tu sais maintenant qu’à la 2ème personne du singulier de l’impératif le verbe AVOIR fait donc AIE et non AIS

    Je le répète ou tu commence à l’assimiler ?? 

    Je vais être obligée de te coller trois mauvais points … ça commence à faire beaucoup non ?
    Ne trouve-tu point ? 

  10. Roo FAUX et FAUX et encore FAUX ! 

    Il fallait ECRIRE (je commence à voir rouge) :

    Si tu envisages d’être absente semaine prochaine, AIE la courtoisie et la politesse de prévenir tes supérieurs et tes collègues de travail.

    Explications :

    AIES n’a toujours pas de sujet exprimé, donc il s’agit de …..

    Allez … on se creuse les méninges !

    Il s’agit bien de l’impératif présent de l’indicatif. OR tu as appris qu’à la 2ème personne du singulier de l’impératif, AVOIR se conjugue avec AIE et non AIES

    Tu files dans ta chambre. Tu vas me copier la règle deux cents fois et tu seras privée de dessert pour le reste de la semaine sauf si tu me fais un bisou !

    Mais tu as quand même trois mauvais points, il ne faut pas m’énerver ! 


L’IMPERATIF 

Il se forme à partir du radical du présent de l’indicatif auquel on jaoute les terminaisons : -e/-s, – ons,  -ez.

Le pronom personnel sujet n’est pas exprimé.

Les verbes AVOIR, ETRE, SAVOIR et VOULOIR forment leur impératif présent sur le radical du subjonctit et non sur le radical de l’indicatif. Ils ont les mêmes terminaisons à l’impératif que les autres verbes. 

Subjonctif = Que tu aies, que nous ayons, que vous ayez.

Attention ! Impératif = AIE, AYONS, AYEZ. 

D’où une grosse mais certaine confusion entre le subjonctif et l’impératif , et donc  par conséquent : de grosses fautes. 

 
Ramassage des copies très prochainement !

 Bon, et maintenant ? 

C’est le WEEK-ENDdddddddddeuhhhhhhh,  tout le monde va pouvoir se reposer.

Bonne fin de semaine aux petits et aux grands !


_cole.jpg


As-tu pensé à écrire ta lettre pour le grand barbu en habit rouge ? N’aie pas peur, tu as encore un peu de temps mais il serait grandement urgent de le faire, sinon tu risques de ne pas être  satisfait agenouillé près de l’arbre au matin de la Noël 















*Mes petites sources : Le bescherelle de ma fille. Les tests, exercices, images sont empruntés sur le net. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.