Les oeufs

Souffler, n’est pas jouer !

Le soufflé au fromage et jambon de Julie Andrieu.

Je lisais hier après-midi mon fil d’actualités sur Fessedebouc quand je suis tombée sur cette recette. Ni une ni deux, je passais en revue les ingrédients et je me suis fait la remarque qu’il ne me manquait que le jambon. Soit !
Pas grave, je remplacerai par du fromage de chèvre. HAHA maligne !

Et donc je me suis mise à la préparation du soufflé. Je n’en avais pas cuisiné depuis des lustres …
Bref, merci Julie Andrieu des Carnets de Julie de nous partager vos recettes sur les réseaux sociaux par ces temps de confinement dû au coronavirus de ce mois 2020. Cuisinez, c’est un loisir sympa mais ça l’est encore plus quand on peut le partager en famille et transmettre son savoir-faire avec nos lecteurs, amis et proches.

Je vous donne ci-dessous la recette originale. Sachez juste que j’ai juste remplacé pour nous le jambon par 100 de buche de chèvre. Ceci pour la petite parenthèse et que nous étions que deux. J’ai juste gardé la moitié de la préparation que j’ai mis dans un tupp au congélateur pour un autre repas.

Le soufflé au jambon et au fromage, sauce champignons façon Jean Cocteau de Julie Andrieu.

Pour 4 confinés.

Les courses
125 g de jambon cuit (ou 125 g de buche de chèvre)
125 g de comté râpé ou de gruyère
50 g de farine
50 g de beurre
35 cl de lait
5 œufs
Noix de muscade râpée

Pour la sauce champignons :
300 g de champignons de Paris
1 échalote
30 g de beurre
1 CC de farine
25 cl de crème liquide
20 cl de bouillon de volaille
Sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C ventilé en laissant la plaque dans le bas du four.

Préparez la béchamel : faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez la farine, remuez 2 minutes sur feu doux et versez le lait tiède. Fouettez et laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que la préparation épaississe. Salez, poivrez légèrement.
J’ai rajouté un soupçon de noix de muscade râpée.

Beurrez un moule rond à bords hauts en porcelaine et petite astuce que j’ai vu chez un chef cuisinier, mettez-le au frais.

Séparez les blancs des jaunes d’œufs et intégrez les jaunes à la béchamel. Ajoutez le comté râpé et le jambon coupé en petits dés.

Montez les blancs en neige et incorporez-les à la préparation délicatement. Versez dans le moule et enfournez. Laissez cuire 30 minutes.

Lissez le soufflé 5 minutes dans le four éteint pour achever sa cuisson (ou pas si vous l’aimez coulant).

Pendant ce temps, préparez la sauce aux champignons : coupez le pied terreux des champignons. Lavez, séchez puis émincez-les ainsi que l’échalote. Faites sauter le tout avec le beurre chauffé dans une poêle, puis couvrez 5 minutes. Retirez le couvercle. Quand ils ont rendu leur eau, saupoudrez-les de farine, ajoutez le bouillon de volaille, mijotez à feu vif 5 minutes puis incorporez la crème. Laissez réduire 10 minutes environ sur feu doux. Salez et poivrez. Servez avec le soufflé.

Le soufflé se sert immédiatement. Le soufflé est fourbe. Il redescend très vite. Attendez que vos convives soient bien installés à table pour le servir avec une petite salade verte. La sauce aux champignons sur la part de soufflé.

UNE TUERIE !!!!!!

Je vous souhaite une très bonne dégustation !

PS : Ayant une connexion à ce jour de merde et  les circonstances de confinement, nous avons de gros soucis de téléchargement de nos photos et fichiers.  Je rajouterai mes photos asap. Vous pouvez les voir en attendant sur instagram et/ou page MPGS sur Fessedebouc. Mais la recette est postée. Vous en souhaitant bonne lecture.
Bonne Soirée à tous,
Titeza & Co. 😉

1 thought on “Souffler, n’est pas jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.