• W - NOS BALADES, NOS WEEK-ENDS

    La marée du siècle, ce weekend sur notre plage.

    De belles balades à faire sur nos plages.  TiteZasebalade.com
    De belles balades à faire sur nos plages.
    TiteZasebalade.com

    Ils l’annoncent depuis des mois, ce weekend ce sont les grandes marées, avec un coefficient de marée de 119.
    La marée du siècle disent-ils !

    Notre plage.  TiteZasebalade.com
    Notre plage.
    TiteZasebalade.com



    Nous avons la chance et le privilège de vivre près de l’océan.

    On va pêcher sur les rochers.

    Et se faire de belles balades !

    11011300_10205318460592278_1441961492744318821_n
    Bon weekend si vous vous baladez sur nos côtes cette fin de semaine. TiteZasebalade.com

    La bise,

  • Ma plage,  W - NOS BALADES, NOS WEEK-ENDS

    Balade sur le sable.

    Balade du dimanche matin. 

    La-Plaine-sur-Mer-20121202-00085.jpg

    Notre Ernest a repris des forces. 
    Sont traitement est fini depuis peu et il est guéri. 
    Alors ce matin-là, nous avons fait une très belle balade avec notre compagnon sur la plage. 
    Et puis une « belle » rencontre. 

    IMG-20121202-00077.jpg
    Nous le lâchons sans sa laisse pour la deuxième fois. 
    C’est certain, il reste à mes côtés. 
    Il ne vas pas trop loin. 
    Pour un deuxième essai, nous sommes satisfaits. 
    Je n’aime pas trop qu’il se balade détaché. 

    IMG-20121202-00078.jpg

    Et soudain une chienne court à vive allure aboyant sur les oiseaux de passage qui survolent l’océan. 
    Sa maîtresse, une gentille dame entame la conversation. 
    Nous avions Sir Ernest en laisse à ce moment là. 
    Elle nous encourage de le faire courir sur la plage. 
    Ce que nous fîmes. 
    Un peu frileux au début. 
    Mais notre ami et compagnon Néness allias Sir Ernest de la Marguerite apprécie de fouiner dans le sable. 
    Il ne s’éloignera pas. 
    Il court à mes côtés quand je me mets à courir. 
    Il se fatigue un peu car il reprend tout doucement son activité préférée la course. 
    Un peu comme nous.
    Nous l’avons toujours habitué à marcher au pied.

    Son maître veille à ce que son poilu à quat’pattes ne s’éloigne pas trop. 

    Pendant ce temps sa nouvelle copine court à triple allure de long en large sur toute la longue de la plage. 

    Une athlète, la fifille. 

    IMG-20121202-00080.jpg

    J’ai du mal à la photographier. 

    Tellement sa vélocité est élevée. 

    Je n’ai pas réussi à prendre leur rencontre à tous deux. 

    Trop rapide. 

    IMG-20121202-00081.jpg

    Notre Ernest de la Marguerite s’amuse bien. 

    Il est sage. 

    Il se retourne tous les dix mètres pour vérifier si je le suis bien. 

    IMG-20121202-00083.jpg

    Voilà la balade d’une heure trente est finie. 

    Bon WEEK-END !!

  • Ma plage

    Balade d’hier matin

    IMG-20121024-00886

    Il faisait TROP BON !

    Côté droit : le soleil. 

    Au milieu, toi et moi pour une balade. 

    Côté gauche : le brouillard et derrière le soleil. 

    C’est reposant hein ? 

    Hein dis ? 


    IMG-20121024-00909.jpg


    IMG-20121024-00900.jpg

    Nous sommes fin octobre 2012 et c’était DE-LI-CIEUX ! 

    Et j’ai pensé à elle, à lui et à vous ! 

    IMG-20121024-00911.jpg petit bois flotté pour copine

    IMG-20121024-00910.jpgPlage et mer pour la Lily qui adore se relaxer entre midi et deux au boulot. 

    Je l’ai ramassé et je me suis promenée avec, sur mon chemin, dans l’arrière pays. J’étais armée.  
    J’ai ramené le morceau de bois hein, pas ma Lily …. Voyons m’en-
    fin ! Quoi que ma copine serait super contente de se promener avec bibi, ma Lily hein oui, non ?

    IMG-20121024-00899.jpgEmpreinte de pa-pattes. Je n’ose imaginer la bestiole qui a laissé ses propres signatures on ma plage, peut-être mon voisin, le gros poilu de bébé chien. 

    Il est où le bébé ?

    Sinon, j’ai trouvé cela aussi :

    IMG-20121024-00896.jpgUne Tongue perdue à jamais, qui a été recrachée par l’océan lors de cette nuit de tempête. 

    Et sinon, voilà pourquoi depuis plus de trois semaines la descente principale enfin mon petit accès préféré est fermé. IMG-20121024-00890.jpg


    Tu vas mieux comprendre, ce qui s’est déroulé ces derniers jours, avec les pluies diluviennes et les petites tempêtes de vent, tout cela causé par une bonne et  belle dépression et une grande marée. 


    IMG-20121024-00893.jpg

    L’océan monte d’année en année. Je le sais cela fait plus de quarante ans que je la pratique cette plage. Les gens ne vont pas me faire avaler de couleuvre, je vous le dis !
    Alors ce n’est pas au vieux singe qu’on va apprendre à raconter que de la daube.
    Les faits sont là. L’océan grappille, d’année en année, nos côtes françaises. L’érosion avance gentiment mais surement.
    L’estran se fait de plus en plus étroit. 

    Pornichet-20121024-00876.jpgLes dunes de sable,     pourtant protégées par de la flore endémique, partent en poussière. En une marée, l’océan a raviné toute nos petites dunes, en les « croquant » telle une énorme mâchoire métallique emportant tout sur son passage. 

    Pornichet-20121024-00877.jpg  Pornichet-20121024-00878.jpgPornichet-20121024-00879.jpg
    Les malheurs de l’Erika, et autres déboires climatiques, avec des tonnes de mazout déposées sur nos belles plages et les tonnes de sable qui ont été enlevés par la suite lors des nettoyages intensifs, ont contribué à cet érosion. 

    IMG-20121024-00880.jpg

    Ici cher lecteur, tu peux observer des bâches de textile qui sont installées pour maintenir et retenir  les sols. Et bien voilà, avec la tempête, ces textiles sont mis à nue ce matin.


    Et il vaut mieux ouvrir les yeux …. 

    Pornichet-20121024-00881.jpgQuand tu te balades de bonne heure en ce moment, beaucoup de varech et de déchets inondent notre plage. J’ai vu de ces choses : des bouts de bois, des sacs de litron de pinard, des boutanches vides, des maillots, des godasses, enfin de tout. 

    Qué misère ! La-Plaine-sur-Mer-20121024-00882.jpg

    Mais j’en ai profité pour chercher du bois flotté pour copine. Bon, soit, comme j’en étais qu’aux prémices de ma balade matinale, je n’ai pu remonté qu’un petit morceau.

    Mais promis chaque fois que je le pourrais copine, je t’en remonterai un. Comme ça ils pourront sécher tranquillement. 

    IMG-20121024-00894.jpg

    Cette petite tempête d’il y a quelques jours a mangé plus du mètre cinquante à certains endroits. 

    IMG-20121024-00895.jpg

    Même si chaque année, la commune comble ces gigantesques manques par des tonnes de sable qu’il prélève ailleurs (soit au large soit dans les profondeurs de la Loire (Merci au boulot des belles Marie-Salopes*) pour déposer sur nos plages les grains qui font défaut.

    IMG-20121024-00897.jpgAs-tu vu l’ampleur des dégâts ? Ici il manque plus du mètre cinquante de sable et de graminées qui sont parties avec l’océan. En une fraction de seconde, une vague et hop tout est parti dans les abysses de l’Atlantique pour étouffer les animaux marins et la faune environnantes. Et donc nous avons deux ou trois soucis:
    1- Nos plages s’érodent.

    2- Nos côtes souffrent. Les végétations plantées pour retenir les dunes, souffrent ou disparaissent.

    3- Polution de nos plages. Pollution des mers et océans.

    4- mort de la faune et flore terrestre et aquatique.


    Je te rassure je ne milite pour personne, aucune association mais t’avoueras que ça brise le cœur de voir ce carnage. ET je n’ose imaginer ce qui se passe au large de nos côtes sous l’eau.

    Pour te montrer dans le détail et la précision – j’aime bien chercher les poux – je te suggère d’observer le support de la douche. La douche est retirée à la fin de la saison estivale chaque année pour d’une ne pas être vandalisée et de deuze ne pas partir emportée par les flots au large et causer des dégâts, hisse et haut !
    A la vue de mon analyse et de la photo, il en fallait de peu pour que le support ne soit le prochain sur la liste. 


    IMG-20121024-00891.jpg
    Regardez cher lecteur, la hauteur du plot en béton vous indique le manque de sable. A savoir qu’en tant normal, le sol, ici le terrain sablonneux arrive un peu au-dessus des boulons du dernier cylindre. Alors ?

    IMG-20121024-00892.jpgAh, oui,  je te le mets ici un peu plus gros, pour que tu puisses vraiment bien te rendre compte de la chose. 

    Impressionnant non ? Je vous avais prévenus !

    Il y a des jours où franchement ça donne envie de pleurer.

    Comme tu le devines, il manque quelques centimètres de grains de sable.
    (tu comprends pourquoi j’ai appelé mon blog : monpetitgraindesable ?)

    Remarque, nous serons patients, nous attendrons sagement l’année prochaine maintenant pour nous doucher à la sortie de la plage et au pire avec les délicieuses et douces pluies automnales, nous serons rincés. 

    Durant les tempêtes automnales et/ou hivernales nous notons depuis quelques années que celles du printemps sont un peu plus fortes d’ailleurs et ces périodes sont propices au dessablage évident de nos belles plages.

    Nos côtes et littoraux de l’Atlantique souffrent profondément. Gageons qu’à l’avenir des ingénieurs trouveront des idées pour tout protéger sans oublier qui que ce soit.
     

    IMG-20121024-00906.jpgEt la plage devient alors un terrain de jeu, un parcours du combattant, enfin une vraie expédition.

    Je te jure on se croirait dans le rallye des mouettes. (Quoi ? je n’ai pas vu de gazelles ! )J’ai bravé les différents niveaux de terrain. J’ai même failli me rompre le cou, et tu avoueras qu’un lendemain de séance d’ostéo, ça l’aurait fait moyen de remonter sur une civière à l’horizontal.

    Attends, je te mets un zoom sur le trou que j’ai fait en sautant :

    IMG-20121024-00905.jpgLe pied droit. Pied d’appel. Je me suis réceptionnée avec élégance. Heureusement que personne ne m’a vue. Enfin, si un couple de touristes, passant par là, contemplant avec passion, la mer et les kayakistes qui surveillaient leurs paniers de crabes flottant ici et là, mais bon on s’en fout. 

    Ah, cher lecteur, ne rigole pas, j’ai lancé un vieux cri que j’ai puisé et ressorti du fin fond de mes tripes – je prenais une photo en même temps –  dès lors, j’ai eu la sensation de sauter une corniche.
    Bon ok, j’extrapole un choya mais ça m’a surpris grandement.

    Du coup, quelques mouettes ont pris peur et se sont envolées.

    J’ai loupé ma photo.

    Ballot !

    La plage devient dangereuse. 

    IMG-20121024-00907.jpgAh ben non, en fait,  je l’ai réussie ma petite photo, mais y’a plous de mouette.

    Bon, et bien bon vol les copines. 



    IMG-20121024-00885.jpgLe brouillard au fond. 

    Puis le soleil et le ciel bleu. Oui, je sais, toi tu peux râler, tu as dû rester dans la mouise sur tes Mauges ou bien toi à Chalonnes,  in the frog les filles ? 

    Le coquin s’est levé et j’ai pu shooter mon océan. 



    Pornichet-20121024-00898.jpgAttends le prochain coup, je t’envoie une photo par message sur ton portable en direct live. 
    Oui, je suis diabolique.  


    IMG-20121024-00901-copie-1.jpg

    Mais qu’importe, c’est quand même beau p+%°in de m%+/*e !


    Demain ? 

    Une paëlla faite maison au programme que vous pouvez retrouver ici même.

    Bon vent ! 😉

     

  • Ma plage

    La tempête.

    Balade du lendemain de tempête. 




    Pornichet-20121016-00759


    Tu sais l’autre soir, quand je me suis baladée ici et qu’  A ciel couvert, douche en plein air.  je me suis prise au jeu, j’étais déjà en train de réfléchir pour la suite. 

    Dans la soirée, nous avons vécu une soirée sous le tonnerre, le vent et la pluie. 

    Tu sais chez nous en septembre et octobre, il faut que tu le saches que ce sont les deux mois propices aux tempêtes.

    Mais aux vraies.

    Pas la petite tempête. Non !

    La bonne grosse TEMPETE tu vois, genre gros coups de vent, pluie diluviennes, grosses marées, et orages si nécessaires.  Je n’aime pas trop ça mais bon , nous n’avons pas trop le choix. 😉

    Et donc, j’étais pensante. 

    Je me suis remuée les neurones et j’imaginais la suite de mon post.  

    Donc hier matin après avoir été postée courant ma lettre pour le BOB   enfin bon il me comprendra  j’en ai profité pour  faire ma promenade matinale dans le bourg et sur ma plage.

    Au passage j’ai rencontré devant ma boite aux lettres ma factrice à qui je voulais refourguer avec amour ma lettre mais je n’avais qu’un billet et elle voulait de la monnaie. Ben oui mais ça ce n’était pas possible ..

    Ouais m’monsieur ton enveloppe m’a valu la grosse somme de 60 centimes d’euros.

    Heureusement que j’ai arrondi la somme dis donc ! Bon ben du coup ne pouvant satisfaire la petite dame avec de la mitraille, j’suis allée au tabac acheter un carnet de timbres.

    Pis voilou je te l’ai postée. Maintenant , le BOB doit l’attendre sagement.
    Surveille ta BAL garçon et tu me dis quoi ! (j’adore cette expression du Ch’Nord !!! )

    Si toi aussi tu veux connaître Bob et ses bouquins tu iras lire .

    Et même Francky de Calédosphère qui vit sur son petit Caillou (Nouvelle Calédonie – Nouméa, coucou mon Francky  ) l’a lu le petit roman.

    Comment ça se fait que Lui il a la reçu avant moi dis donc Bob !!! 

    Bon …. Revenons à notre affaire : la blondinette sur son biclou voulait me rendre service en me postant elle-même ma petite lettre. Elle a du croire que c’était URGENT genre lettre d’amour d’une de mes filles  … tout ça … ben non je lui ai dit que c’était pour le gentil papa Nouël.  


    T’inquiète, poulette lui ai-je lancé, j’vais aller la poster moi-même ça ira plus vite. On n’est jamais mieux servie que par soi-même !

    Mais je trouvais sa demande sympa. Faut l’avouer. 

    Arrivée devant la poste un peu rougie par l’effort surhumain que j’avais procuré pour courir sachant que j’avais un peu trainée à causer avec la factrice et les voisins et donc figurez-vous que j’arrive devant la porte et là ….

    J’ai décédé.

    GRAND VIDE.

    GRAND BLANC. 

    La colère me montât aux joues. 

    Je crois même qu’un P=ù$°%n mais bien lancé celui-ci est sorti de ma bouche. Ma coiffeuse travaillant de l’autre côté de la rue a du même m’entendre !  

    Bref ! La poste était EXCEPTIONNELLEMENT fermée à 11.30 ce jour ….

    IMG-20121016-00761.jpgJ’ai fait demi tour et je suis allée courant acheter un carnet au tabac. J’ai acheté à la boulangerie, ma demi baguette de campagne, mon pain au céréales (Boudiou elles ont augmenté grave les céréales m’dame la boulangère) et j’ai posté ma lettre au petit gars là-bas qui écrit des romans entre autre. Hein BOB !???

    Hein hein t’as cru que j’allais t’oublier toi ! Pfff 


    Bon en attendant faut que je rédige ma lettre au papa noël, LE VRAI, cette fois. 

    Sinon l’après-midi, je me suis offert un deuxième plaisir ou troisième enfin bon on ne compte plus quand on aime et moi tu me connais, je suis généreuse.

    Je suis allée siester sur la plage dix minutes. 

    D’ailleurs je n’ai pas vu de mouette.  J’ai juste vu un chien. 

    J’ai marché sur toute la longueur de la playa, l’aller, le retour, et puis je me suis affalée comme une grosse sardine  sur le sable.

    Je ne suis pas restée trop longtemps je te rassure car les marées remontant très haut en ce moment avec les tempêtes nocturnes, le sable était comment dire ?

    Humide.

    Mon fondement aussi par conséquent.

    J’ai remonté la pente pour rentrer en longeant les clôtures les mains dans le dos.

    Ah, j’avais les petons aussi tout mouillés parce que voulant prendre une photo rien que pour toi cher lecteur, j’ai mis les pieds dans le plat l’eau avec élan et passion. (Comme d’hab).
    Alors comme me le faisait remarquer ma douce Domi, ben non je n’avais pas mis mes claquettes mais mes chaussures de marche.

    J’aurais dû tiens !

    Bon ben j’vous ai rapporté rien que pour vous chers lecteurs de mon cœur quelques morceaux de soleil et grains de sable pour mettre dans vos petits cœurs.

    Je me suis dit : Tite Za tu ne peux pas leur faire cela. Les laisser croire que chez toi il pleut, vente, tonne toute la soirée, un jour, deux jours, trois jours …. 

    Non.

    J’ai décidé de te montrer que le soleil est aussi là, présent et qui brille bien. 
    Pornichet-20121016-00758.jpg

    Ah oui pour ton info, j’ai emprunté d’autres accès pour descendre sur ma plage, les deux autres étant toujours fermés Pfff !

    Maligne et téméraire la TiteZa. 

    Allez bonne journée ! 

    Pornichet-20121016-00764.jpgIl est beau non ?

    Je te refile mon petit cœur tout chaud …. 

    Je te rassure aujourd’hui jeudi, il faisait un temps bien dégoûtant. 

    Je m’en fiche j’étais à la piscine alors mouillée pour être mouillée ou trempée …

    Bonne soirée, 

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)