Les desserts

Les biscuits de la petite cousine Claudia

 

Les biscuits de la petite cousine Claudia par Titezacuisine.com.

 

Les biscuits de la petite cousine Claudia 

Les courses :

500 gr d’amandes avec peau
500 gr de sucre de canne
4 blancs d’oeufs

250 g d’amandes entières pour la déco.

La préparation :

Tu prends ton beau robot mixer et tu mouds les amandes.


Tu rajoutes dans les amandes moulues le sucre de canne et les blancs d’oeufs. Tu mixes 10 secondes.

Tu verses dans un grand saladier et tu finis de mélanger le tout à la main.
Lave toi les mains, ça colle bien.
Mais c’est super rigolo.
Tu laisses dans un endroit silencieux et à température ambiante la pâte à biscuits.
CHUTttttteuh ça va travailler doucement.
REPOS.

… de la pâte.

Toi tu files allumer ton four à 180°C.

Tu prends deux plaques à pâtisserie et tu y colles dessus des feuilles de papier sulfurisé.

Tu prends ton saladier avec ta pâte.

Tu prends de la pâte avec tes petits doigts et tu vas façonner une boule de la taille d’un petit abricot.

Tu roules tu roules tu roules et tu poses sur la plaque. Tu l’écrases pour faire un biscuit.


Tu y déposes une amande entière dessus pour la déco.

C’est mon assistant préféré, petit mari, qui m’aide à la confection des biscuits. Un peu d’aide ne fait pas de mal et puis c’est partager de l’amour.

Tu répètes l’opération jusqu’à ce que tu finisses le saladier.

Tu colles tes plaques dans le four et tu laisses cuire 12 à 15 minutes.

Tu notes qu’il en manque deux. Je dis ça …. Je ne dis rien !

Tu sors les plaques une fois que les petits biscuits sont cuits et tu laisses refroidir une demi heure.

La réalisation de biscuits demande de la place.

Tu dégustes.

Tu planes.

Tu JOUIS.

Tu recommences l’opération autant de fois nécessaires pour satisfaire ta gourmandise.

 

La petite histoire des biscuits 

Comme tu le sais cher lecteur de mon coeur, nous étions au Portugal les quinze jours derniers chez MamieTT Tété dite « la Punaise » ma belle-maman que j’affectionne, si si, on s’éclate bien.

Et à côté de Mamie vit sa soeur. Et sa soeur a engendré sept enfants. Chacun de ses sept enfants se sont multipliés et ont eu des poussins, et au strict du minimum, ils en ont fait deux chacun.
Je te laisse imaginer le nombre de petits enfants et d’arrières-petits enfants et les retrouvailles lors des longues  veillées de Noël ….

JE SAIS, tu t’en fiches mais bon, il faut bien que je te donne quelques brides d’explications, que je repositionne tout cela !

Et là, dans cette immensité, cette foule de personnes, dans tous les petits poussins, il y en a une, une petite poulette qui a réalisé, avec son coeur et ses petites mains, de délicieux petits biscuits.

La petite, qui mange sur ma tête allègrement et qui vole de ses propres ailes a 21 ans …. mama mia …. alors que je l’ai vue, il y a peu   sautant dans ses couches, …. c’était hier.

La belle se prénomme Claudia.

Et la belle brune m’a gentiment donné la recette.

Effectivement lors du pique-nique familial du samedi, chaque famille ramenait son déjeuner.

Et la petite avait gentiment préparé des biscuits pour ses grands-parents, ses parents … et nous en a fait goûter.

Poliment, nous avons testé.

ON NE SAIT JAMAIS …

Malheureusement, nous avons adoré, MOUAHHHHHH !!!

Moi : – Ah ben tiens, j’en reprendrai bien un  …. puis deux … et puis tu me donneras la recette ça ira plus vite.

Je traduis : – Ô prima me podes dar la receita faz favor ??

Tu excuseras mon portugais mais j’parle mieux l’espagnol que le portugueche.

Je fais un mix.

Je prends l’espagnol et j’rajouter du portugais à ma sauce comme une bonne soupe.

Tu vas me dire au bout de 25 ans je commence à manipuler la langue portugaise super bien.

Surtout la langue de mon époux.

Je fais ce que je peux avec les deux langues et crois-moi j’me débrouille hyper bien.

Oh oh, ça va arrête de râler, je ta raconte la suite ….

Bon j’suis sympa comme toujours j’ai pensé à toi cher lecteur qui ne maîtrise pas le portugueche.

Je l’ai traduite comme j’ai pu, mais bon, on s’en fiche, tant que tu aimes les petits biscuits … et sache qu’ils sont A TOMBER selon tous les gourmands que j’ai pu rassasier avec amour.

Le reste, on s’en bat les couettes.

Tu peux réaliser la recette avec tes poussins. Ils vont adorer plonger leurs petites mains dans le mélange amande et sucre.

Et tu dis merci à la petite de nous avoir refilé la recette et à bibi de te l’avoir transmise et partager.

La bizouille,

Buom apetito a todos !

Je te l’ai traduite en portugais.

 

 

Voilà, les biscuits reposeront quelques heures dans ma boite à cookies. Ils n’y sont pas restés ….

 

Os bolinhos de amêndoa

– 500g de amendoa moida com casca – 500 g de açucar amarelo (sucar de cana de açucar) – 4 claras – 2 folhas de hostia (opcional) – 1 folha de papel vegetal – + o _ 200 g amendoas inteiras para decorar

* Pré-aqueça o forno a 180 ° C.

* Juntar a amendoa moida o açucar e as clarar. Mexer tudo.

* Colocar num tabuleiro de forno o papel vegetal. (e o folha de hostia por cima). Eu não coloquei a hostia folha é inútil.

* Fazer bolas com a massa, achatar un bocado e colocar as bolas de massa em cima da hostia.

* Colocar por cima da massa uma amendoa inteira para decorar e deixar repousar meia hora.

* Colocar no forno +/- 15 minutos.

* Retire os biscoitos e deixe descansar até esfriar.

Aproveitem o meu gananciosos !!!!!!

 

 

 

 

Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enjoy this blog? Please spread the word :)