Les viandes

Mes cuisses de pintades aux lentilles

93354789_o
Mes petites cuisses de pintade aux lentilles du Puy.

Voilà, j’ai acheté quatre belles cuisses de pintade en promo chez mon boucher. Il ne me restait qu’à les cuisiner à ma façon.

Je te donne ici la recette complète avec la petite sauce qui va bien avec. Seulement moi je ne l’ai pas faite car d’une je n’avais pas de lardons et, de douze la crème fraîche, je ne la mange plus sauf quand je la remplace par du Soja cuisine. Mais ce soir-là mon ami, c’était ainsi.
En revanche toi, mon cher gourmand, tu pourras la réaliser entièrement. Évidemment tu peux remplacer la crème fraîche par du Soja cuisine pour alléger et limiter les dégâts. 

Allez en route pour une balade dans la campagne auvergnate pour courir après les pintades fermières et les lentilles du Puy …. le Puy en Velay patrie de mon grand-papa maternel.
Ben vl’a ti pô mon gars qu’on va causer bouffe tout en retraçant not’arbre généalogique …. tu vois comme nos origines sont multiples et variées de chaque côté, mais c’est bien, avec nous tu voyages en même temps …. et sinon tu peux aller me lire ici pour te balader pour ta digestion. 

Mes cuisses de pintade aux lentilles du Puy

Les courses pour 4 pintades (oops !)

4 suprêmes de pintade (remplacés par 4 cuisses dodues de belles pintades )
1 càs d’huile d’olive de contre-bande
50 g de beurre (non utilisé, je n’en ai pas le droit sauf lors d’un craquage, mais j’évite. Depuis longtemps je ne cuisine plus au beurre, l’huile d’olive est meilleure pour mes artères)
2 beaux oignons
6 à 8 belles échalotes
Un bouquet garni (queue de persil, thym, laurier …) 
5 belles carottes (pour les légumes)
Ciboulette un bouquet
Crème liquide 30 cl ou une ou deux brique(s) de Soja cuisine 
gros sel remplacé par un cube de volaille dégraissé (pour la cuisson des lentilles)
250 gr de lentilles vertes du Puy
250 gr de lardons fumés ou de la poitrine fumée bref du bon lard de nos cochons GROUIN GROUIN 
sel et poivre du moulin

Accompagnement : Riz blanc Basmati, courgettes à la vapeur pour nous. Toi tu fais comme tu veux. Le plat se suffit à lui-même. 

La préparation :

Épluchez tous les légumes, les laver, les essuyer pour qu’ils soient tout pimpants pour aller chercher bonheur.
Taillez les oignons, les émincer ;  taillez les échalotes en deux, coupez les carottes en mirepoix ou petits carrés.
Dans un grand faitout, faire revenir les cuisses et les faire dorer dans une càs d’huile d’olive. Dégraissez le faitout de temps en temps. Les cuisses rendent pas mal de graisse. Je retire les cuisse du faitout, les dispose sur une assiette et vide l’huile dans l’évier. Je reprends mes cuisses et poursuis la cuisson. Je refais l’opération jusqu’à la fin de la cuisson de ma pintade. Ce sera déjà cela en moins sur nos hanches.
Trois minutes avant la fin de la cuisson déposez trois ou quatre échalotes au milieu des cuisses …. elles vont s’envelopper des sucs des cuisses …. mioum !

Dans une grande casserole, faites suer dans le beurre (perso dans une petite cuillère à soupe d’huile d’olive (nous bannissons le beurre chez nous, c’est ti pô malheureux pour des bretons … ) ; donc faire suer les oignons coupés en petits morceaux, les carottes coupées en petits cubes quelques minutes …. puis rajoutez les lentilles. Bien mélanger. AJOUTEZ l’eau. Trois fois le volume de lentilles. Les lentilles doivent être cuites mais restées un peu ferme. On ne veut pas de purée …. Les lentilles …. 25 à 30 minutes à la casserole. Vous vérifierez en les goûtant si elles sont parfaitement cuites ….
Une fois cuites, égouttez les lentilles et les conservez au chaud ….

Vérifiez pendant ce temps la cuisson de vos cuisses de pintade ou de vos suprêmes. Retournez les régulièrement sous toutes les faces. Attention aux échalotes qui ont vite fait de griller. Retirez les du faitout si elles cuisent trop vite. Vous les rajouterez en fin de cuisson si nécessaire.
La cuisson de la viande :25 à 35 minutes pour de belles cuisses …. 20 à 25 pour de beaux suprêmes ..
Retirez les cuisses du faitout et échalotes et conservez au chaud.

Quand les cuisses et les lentilles sont cuites, égouttées, et prêtes, vous les transvaserez dans le faitout.
Vous remuez les lentilles-carottes pour qu’elles s’imprêgnent du jus et sucs de cuisson des cuisses de pintade et échalotes …. MIAM MIOUM et les lentilles vont prendre alors un délicat parfum …


Vous prenez maintenant vos cuisses ou suprêmes et les déposez délicatement sur votre lit de lentilles carottes et poursuivez deux trois minutes de cuisson à couvert pour homogénéiser le tout.
Fin de la cuisson et de la préparation pour moi.
J’ai servi ce plat dans mon faitout et je m’en suis  allée servir mes amours.

Attends l’ami, je n’ai pas fini. Pour compléter notre plat avec nos suprêmes ou cuisses et lentilles-carottes, tu vas faire un petit velouté de lard fumé.
Toi cher gourmand, tu en as le droit …. mioum le nappage de la sauce sur la pintade ….

(J’adore engraisser les gens HA HA )

Préparation du velouté de lard fumé

Faire revenir dans une petite casserole, le lard fumé (ou poitrine) coupé en lardon, ajoutez trois échalotes ciselées finement. Bien mélanger.
Mouillez avec la crème liquide soit 30 cl env. et faire cuire à feu doux 10 à 15 minutes. Le lard et les échalotes vont infuser doucement dans la crème et dégager tous leurs arômes … que Mioum encore une fois … j’en salive toute seule …
Filtrez l’infusion, vérifiez l’assaisonnement. 

Dressez dans une belle assiette un lit de lentilles-carottes, déposez les suprêmes ou les cuisses dessus, et nappez de la sauce …..

L’orgasme papillesque !

 

2 thoughts on “Mes cuisses de pintades aux lentilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)