Les légumes, Les soupes

Ma sopa portuguesa.

Ma soupe portugaise aux feuilles de navets*.

Pour 4 – 5  bols de soupe.

Les courses :

Cinq – six belles branches de feuilles ou fanes de navets* avec de belles feuilles vertes (ou bien de chou vert portugais.)
4 grosses et belles pommes-de-terre (env. 800g)
2 belles carottes
Un bel oignon
2 cuillères à soupe de persil frisé.
une dent d’ail.
2 litres de bouillon de légumes maison ou (deux litres d’eau et deux cubes de bouillon de légumes Bio).
Huile d’olive Bio du Portugal de belle-maman.
Poivre, sel fin de Guérande.

 

La préparation :

Compter  12 minutes de préparation avant la  2è cuisson pour blanchir les feuilles de navet.
Dans un premier temps, je lave mes légumes sous l’eau froide. Je les égoutte et les essuie et les épluches : carottes, pommes-de-terre, oignon ail. Je les coupe ou les émince. Je les conserve.

Je prends un grand faitout que je remplis de deux litres d’eau.
J’y jette une belle pincée de gros sel gris de Guérande et sur feu vif je porte à ébullition.
Je vais blanchir mes feuilles de navet dans un premier temps. Comme on peut faire pour les choux. Ceci ôtera le côté amer et vous ôtera les petits soucis indésirables et fort désagréables, si tu vois ce que je veux dire …  hi-hi !!
Je fais blanchir les feuilles de navets pendant 15 minutes. Les feuilles de navet doivent bien cuire. J’éteins et  je jette l’eau. J’égoutte et trempe mes feuilles dans un saladier rempli d’eau glacée.  J’égoutte bien les feuilles. Je conserve.

Je nettoie mon faitout et je remplis à nouveau avec deux litres d’eau fraiche. J’y rajoute deux cubes de bouillon de légumes BIO. Si vous avez du bouillon de légumes fait maison, c’est parfait.
Rajoutez les feuilles de navet égouttées, les pommes-de-terre coupées en gros dés, les carottes coupées en rondelles de 5mm d’épaisseur, l’oignon émincé, l’ail et le persil.
Laissez cuire 35 bonnes minutes.

Éteindre le feu.
Prenez votre mixer plongeant et mixer votre soupe en laissant des morceaux. Allez mes gourmands : trois, quatre tours de mixer et c’est prêt.
Garder quelques morceaux de carottes et pommes-de-terre pour la mâche. C’est plus sympa.
Assaisonnez  sel et poivre, à votre goût.

Servez bien chaud dans des bols et déposez un filet d’huile d’olive avant la dégustation !

A déguster les orteils près du feu de bois …..

Merci à ma belle-sœur pour sa technique de cuisson des feuilles de navet.  Les feuilles de navets ou Catalonia* doivent cuire minimum 35  bonnes minutes.

J’ai choisi aussi de les blanchir auparavant pour évacuer les impuretés, l’éventuelle amertume et puis le fait de les  blanchir facilite grandement la congélation par la suite. Vous pourrez aussi  les ressortir un autre jour pour la confection d’un autre plat.

Je devais faire un risotto aux feuilles de navet avec du quinoa avec mais j’ai préparé une soupe….

Souvent femme varie …. 😛

Le risotto sera pour un autre jour haha ! Parce que …. Monsieur voulait des patates mais il me reste des feuilles ….  😉

Hein, hein !

Minute culturelle :  Les feuilles de navets ou fanes de navets sont aussi appelées communément Catalonia ou Cima di Rapa, ou « nabiças » ou « grelos de nabo » selon le pays. (France, Italie, Portugais, Galice).

 En Italie, Catalonia/ catalogna ou Cima di Rapa :  La cima di rapa rappelle au goût « un peu » le brocoli mais en beaucoup plus doux.C’est curieux mais elle n’a pas le goût du navet.  Elle se présente sous forme de longues bottes de tiges aux feuilles vertes et foncées. Les feuilles sont tendres et délicates.Si jamais vous en trouver virant vers le jaune, fuyez !!! Leur vert doit être bien prononcé pour garantir leur fraicheur. Les feuilles ne se conservent pas très longtemps. Veillez à les cuisiner rapidement ou bien les blanchir et les congeler.

En France, on en consomme un peu moins qu’au Portugal. Au pays de notre Mamie TT, on les nomme « nabiças » ou « grelos de nabo » , portugais oblige.

Chez notre Mamie TT, « os Grelos » sont préparés comme des épinards. Pour ce que j’en ai vues. Mais les cuisinières portugaises les préparent de mille façons ….
Les fanes de navet se cuisinent exactement comme les épinards : dans la soupe, en purée, cuits à l’eau ou à la vapeur, sautés, etc. Et quand la saison des fanes de navet se termine, nos Portugais les substituent par des épinards. Malins, nos amis !!!
Par exemple, je sais que  Mamie TT les prépare à la poêle avec de l’huile d’olive, ail,  en accompagnement de riz. (Lui demander sa recette vite fait 😛 ).

Ce sont des légumes de saison chez nous, en France, que l’on trouve sur les étales de marchés à l’automne :  d’octobre à novembre et en décembre. De plus, les feuilles de navets sont très riches en nutriments et notamment en acide folique. Les feuilles sont bonnes pour notre santé ! Alors pourquoi s’en priver ?
Et puis ça change des autres choux verts et autres feuilles vertes : épinards ou roquettes, chou kale, que nous avons  l’habitude de cuisiner.

De nos jours, et ça je suis bien contente, nous trouvons nos feuilles de navets sur le marché mais aussi à notre Biocoop. Et mon homme était tout content d’en acheter.
C’est Byzance !!!!
Mais je vous avoue que je  n’en avais jamais cuisinées moi-même. Mais maintenant, c’est fait !

 

En conclusion , nos  feuilles de navet sont à cuire et préparer avec amour. Vous verrez ça change des autres feuilles vertes. Et puis franchement,  je trouve que c’est original. Et surtout bon nombre de personnes ne connaissent pas du tout.

A table,  vous pouvez conter l’histoire des feuilles de navet, vous épaterez la galerie !

PS : Je crois qu’on en donne aussi aux lapins et aux cochons haha ! Je dis ça …

Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *